En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le DPO : ce que cela signifie pour la comptabilité fournisseur

Par Bruno Laborie, EMEA Alliance Principal chez TRADESHIFT

Publication: 20 septembre

Partagez sur
 
Le DPO (Days Payable Outstanding), nombre de jours avant que l’entreprise ne paie ses fournisseurs, est un élément-clé à prendre en compte...
 

Il est égal aux comptes créditeurs finaux sur le coût des biens (COG) divisé par le nombre de jours. La manière traditionnelle de gérer les jours payables est un acte d’équilibre entre attendre le plus longtemps possible pour payer ses factures et maintenir ses relations avec les fournisseurs.

La doctrine générale autour de la stratégie de maîtrise du DPO dit qu’il est optimal de l’augmenter. C’est un excellent conseil à court terme. Attendre plus longtemps pour payer ses factures signifie que vous pouvez avoir de l’argent pour payer toutes les actions qui n’impliquent pas de payer des factures : conclure de gros contrats, embaucher de nouvelles personnes ou donner des augmentations à ses collaborateurs. L’entreprise a probablement des dépenses stratégiques à faire, et il est toujours bon d’avoir un plan en place pour toute urgence imprévue. En pratique, cela signifie que les « meilleures » entreprises peuvent prendre jusqu’à 60 jours pour payer leurs factures. Souvent, ce sont de grandes entreprises qui peuvent utiliser leur influence pour négocier des accords avec leurs fournisseurs qui leur permettent de payer leurs factures le plus tard possible.

La stratégie traditionnelle traite ainsi les fournisseurs comme un obstacle. Il ne s’agit pas de savoir si un acheteur peut attendre pour payer un fournisseur, mais combien de temps il peut ne pas payer. Les fournisseurs attendent souvent plus de deux mois pour être payés, parfois même plus longtemps. Les plus petits fournisseurs ressentent fortement cet impact lorsque les grandes entreprises tardent à payer. Et si les petites entreprises essaient d’étendre les paiements DPO de leurs fournisseurs, il y a de fortes chances qu’ils perdent leur contrat de fournisseur.

C’est là que la numérisation intervient. Traditionnellement, avec la facturation papier, si vous avez passé un contrat avec un fournisseur pour le paiement à trente jours, et que vous n’obtenez la facture que le 28e jour, vous n’avez que deux jours pour décider comment vous allez payer. Mais si vous pouvez recevoir la facture instantanément après avoir passé un contrat avec votre fournisseur pour une facture de paiement de trente jours, vous disposez alors d’un mois pour élaborer une stratégie de paiement.

Et si nous pouvions changer tout le paradigme ?

Alors, que peut faire un fournisseur ? Traditionnellement, l’augmentation des prix est une option. Il est aussi possible d’offrir des remises sur les paiements anticipés. Entre les deux, le paiement anticipé semble offrir de meilleurs rendements aux fournisseurs.

À l’heure actuelle, la dynamique de rémunération favorise les plus grandes entreprises. Mais à quoi cela ressemblerait-il si nous pouvions rendre les termes mutuellement bénéfiques pour tout le monde ? Si vous êtes une petite entreprise, vous n’avez pas le luxe d’attendre pour payer vos factures. Oui, les entreprises devraient être en mesure de gérer leur fonds de roulement au mieux de leurs capacités. Mais les entreprises ne devraient pas non plus considérer les fournisseurs comme des obstacles. La technologie permet de connecter les fournisseurs et les acheteurs dans des partenariats bénéfiques pour tous. Les innovations dans l’automatisation, la blockchain et l’intelligence artificielle donnent une meilleure visibilité, transparence et rapidité aux transactions de la Supply Chain.

Nous pouvons alors considérablement améliorer les options de paiement anticipé grâce à l’actualisation dynamique, ce qui donne aux acheteurs et aux vendeurs la possibilité d’accepter des conditions mutuellement avantageuses. L’actualisation dynamique permet alors aux entreprises de tirer parti des paiements anticipés pour accéder à des modèles de financement qui ont du sens ; il faut réduire les paiements pour les petites entreprises et aider les fournisseurs à être payés beaucoup plus rapidement.

http://tradeshift.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: