En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’automatisation du conditionnement des snacks secs par ISHIDA

Publication: 12 septembre

Partagez sur
 
Dans le secteur des snacks ultra-compétitifs, l’adoption efficace de l’automatisation tout au long du processus d’emballage peut apporter des améliorations notables à l’OEE, explique Simon Ruffley, Business Manager EMEA...
 

Le marché des snacks reste incroyablement dynamique : Selon Nielsen, le marché du snacking a augmenté de 3,4 milliards de dollars en 2017. La société IRI a souligné la popularité des snacks plus sains ou plus légers sur les principaux marchés européens tels que le Royaume-Uni. France, Allemagne, Italie, Espagne et Pays-Bas.

Tout cela offre de grandes opportunités aux producteurs de snacks : Cependant, une forte demande entraîne invariablement une concurrence tout aussi forte, tandis que l’évolution des habitudes de consommation nécessite le développement de nouveaux produits parallèlement aux produits favoris existants, afin que les fabricants de snacks puissent répondre aux dernières tendances. Cela exerce une pression supplémentaire sur les lignes de production afin de maximiser le rendement et l’efficacité.

Les fabricants de snacks se tournent donc de plus en plus vers leurs fournisseurs d’équipements pour répondre à ces exigences et, au fil des ans, les fabricants de machines ont continué à développer et améliorer des modèles et des solutions intégrées pour offrir des vitesses plus rapides, une précision et une efficacité accrues. Et c’est l’utilisation efficace de l’automatisation en particulier les nouveaux systèmes et technologies actuellement mis en place qui sera essentielle pour permettre aux entreprises de tirer parti de cette demande toujours croissante de snacks.

Au niveau le plus simple, l’automatisation simplifie les procédures de configuration et de basculement et évite les erreurs coûteuses dans le processus. Les réglages sont préprogrammés et les machines ont été rendues plus intuitives, ce qui permet de les configurer rapidement en appuyant sur un bouton. Pour les opérations de pesage et d’ensachage, cela signifie que tout, y compris le film, l’ancienne configuration et la position de l’imprimante, se met automatiquement en place sans aucun ajustement manuel, tandis que les lecteurs de codes à barres vérifient que le bon film est utilisé. Cela donne aux responsables la garantie que le système est prêt à fonctionner tel que spécifié et est techniquement optimisé pour offrir des performances et des niveaux d’efficacité maximum.

Les dernières améliorations ont accéléré et simplifié le changement de bobines sur l’ensacheuse grâce à l’introduction de barres lumineuses à DEL alignées avec des marques d’enregistrement pour garantir que la bobine est bien en place. Surtout, cela évite le gaspillage de film. L’introduction de la technologie d’auto-épissure permet maintenant d’effectuer ce processus automatiquement, minimisant ainsi les temps d’arrêt et libérant les opérateurs de ligne pour effectuer d’autres tâches.

Ces technologies aident à éliminer les « conjectures » ou les « instincts » du processus de production, où les opérateurs doivent faire leurs propres jugements sur l’ajustement d’une machine pour essayer d’atteindre les performances requises. Un autre exemple est l’utilisation du remplissage automatique d’air pour gérer et ajuster le remplissage d’air dans chaque paquet de snacks. Cela assure la cohérence du pack afin que l’ensacheuse puisse fonctionner avec une efficacité maximale. Auparavant, une telle tâche aurait dû être effectuée manuellement.

Les derniers développements en matière d’automatisation ont également répondu à l’introduction en cours de nouvelles variétés de snacks et de nouveaux formats d’emballages pour répondre à l’évolution des goûts des consommateurs. Notre technologie Box Motion pour les fabricants de sacs, par exemple, offre une plus grande flexibilité dans sa capacité à gérer une plus grande variété de types et de tailles d’emballages ; nos trieuses pondérales peuvent également surveiller une gamme beaucoup plus importante de poids de groupe.

Alors que le concept d’automatisation complète des activités de l’industrie 4.0 n’est donc pas nouveau pour le secteur des snacks, les conséquences nécessitent un examen plus approfondi. Réduire la nécessité pour les opérateurs de gérer la ligne signifie que la capacité à détecter les problèmes et à les identifier est également réduite. Cela souligne l’importance de la disponibilité de la surveillance à distance et de la production de rapports pour assurer le bon fonctionnement de la ligne.

De même, une surveillance continue de la ligne permet d’identifier les problèmes potentiels avant qu’ils n’affectent ses performances, de sorte que des mesures correctives puissent être prises immédiatement. L’entretien et la maintenance réguliers peuvent également être plus faciles à programmer, par exemple en cas de nettoyage complet de l’usine, afin que les temps d’arrêt n’aient pas d’impact sur la production.

La réduction du personnel en usine peut également avoir une influence sur la sécurité et la qualité. Les détecteurs de métaux et les systèmes à rayons X repèrent un large éventail de corps étrangers. Les vérificateurs des soudures en ligne vérifient l’intégrité des emballages pour s’assurer que leur fraîcheur et leur qualité ne sont pas compromises. Un système intégré de contrôle des soudures et d’un système de tri combinés assurent également un encombrement réduit pour des économies d’espace précieuses.

Tout aussi important : la sécurité des opérateurs. L’accessibilité autour des machines a été améliorée. L’utilisation de préréglages automatiques réduit la nécessité d’une intervention manuelle.

Là où cela est encore nécessaire, les conceptions ont été rendues plus ergonomiques, permettant, par exemple, de changer plus aisément les bobines de film.

En fin de compte, l’intégration réussie de l’automatisation tout au long du processus d’emballage des snacks permettra aux fabricants de bénéficier de coûts réduits de main-d’œuvre, avec la possibilité de mettre les ressources là où elles sont nécessaires, tout en conservant la vitesse et l’efficacité requises.

Tout aussi critique sera la sélection minutieuse d’un fournisseur capable de rassembler tous ces éléments, fournissant à la fois l’équipement et le support de surveillance pour minimiser les temps d’arrêt, maximiser l’OEE et permettre aux fabricants de tirer le meilleur parti de chaque machine.

http://www.ishidaeurope.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: