En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Pourquoi Android est le meilleur système d’exploitation

Par Philippe Nault, Directeur Technique Zebra France

Publication: 29 août

Partagez sur
 
Le commerce en ligne s’est banalisé, avec une fréquence d’achat plus soutenue et des paniers moyens plus bas...
 

Selon la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), les Français ont dépensé 81,7 milliards d’euros sur le web en 2017 contre 72 milliards en 2016, en hausse de 14 %. Face à ce changement d’habitudes, constructeurs, e-commerçants et entreprises de logistique ont dû collaborer afin de mieux répondre aux exigences de consommateurs désormais connectés en permanence.

Dans Future of Fulfilment Vision Study, une enquête réalisée en 2016 auprès des professionnels du secteur (constructeurs, distributeurs et logisticiens), 89 % des personnes interrogées confirment que l’essor du commerce électronique impose une livraison plus rapide. De plus, 78 % des spécialistes de la logistique s’attendent à ce que les commandes soient livrées le jour même d’ici à 2023 et 39 % d’entre eux prévoient une livraison dans les deux heures à l’horizon 2028. Cette étude démontre également que la gestion de l’inventaire, la réduction des commandes en attente et l’efficacité du réapprovisionnement constituent les principaux enjeux que les entreprises de logistique doivent relever pour réussir la mise en œuvre d’une stratégie omnicanale.

Devant ces nouvelles contraintes, la gestion des entrepôts et des inventaires doit évoluer En effet, si les professionnels veulent pouvoir satisfaire les attentes des consommateurs en matière de livraison de produits, ils doivent réorganiser les centres logistiques en vue d’en améliorer la productivité et l’efficacité. Alors que les entrepôts s’apprêtent à changer leur ancien système d’exploitation Windows arrivé en fin de vie, le passage à Android peut s’avérer bénéfique à plusieurs titres, notamment en apportant un fonctionnement plus fluide, mais aussi plus adapté à l’évolution du marché.

Android : quels avantages pour le fonctionnement des entrepôts ?

La difficulté de mettre à jour Windows CE peut favoriser l’adoption d’Android dans la gestion de la plateforme logistique. D’autant que l’OS de Google dispose de bien d’autres atouts. Il offre en effet une grande adaptabilité et se montre compatible avec beaucoup d’anciens systèmes. Ce qui représente un point majeur car les solutions de Windows seront progressivement supprimées au cours des deux à trois prochaines années. En l’espèce, les entreprises n’auront ni à reconfigurer leurs systèmes backend, ni à former à nouveau leurs opérateurs.

D’autre part en tant que premier système d’exploitation mobile dans le monde, Android est bien connu des utilisateurs. Il est bien loin le temps où les magasiniers utilisaient d’anciens claviers pour saisir de longues séquences de caractères. Ces appareils sont désormais remplacés par des écrans entièrement tactiles, dotés d’une interface graphique (GUI) qui est l’interface habituelle des smartphones grand public, permettant d’accroître la productivité et de réduire considérablement les risques d’erreur.

Tous ces éléments contribuent à accélérer l’adoption et faciliter l’utilisation d’Android, notamment parmi les membres des jeunes générations, qui représentent la relève de l’entreprise. D’après l’étude Zebra Warehouse 2020 Vision Study, les responsables d’entrepôts estiment que 50 heures de formation sont nécessaires pour permettre aux nouvelles recrues d’atteindre une productivité maximale. Ils entendent clairement réduire cette durée de formation à 36 heures, pour une augmentation de la productivité de 20 %. L’utilisation d’appareils équipés d’un système d’exploitation connu, tel qu’Android, peut permettre de diminuer le temps d’apprentissage d’employés souvent embauchés de façon ponctuelle pour satisfaire une demande saisonnière.

Android, un rempart efficace contre les risques de cyberattaque

De plus, Android propose une plateforme sécurisée avec une large gamme d’interfaces de programmation applicative (API) de gestion. Celles-ci permettent aux départements informatiques des entrepôts d’éviter la fuite de données et de garantir la conformité. Les responsables informatiques peuvent appliquer des configurations réseau et des politiques permettant de protéger les données de l’entreprise.

Avec la multiplication des attaques contre les smartphones et les appareils Android par les hackers et les virus au cours des dernières années, des améliorations ont été apportées à la sécurité d’Android. La sécurité actuelle de la plateforme garantit aux appareils, aux données et aux applications d’être à l’abri, en contrant les attaques grâce au cryptage des appareils. De plus, les API de gestion permettent d’appliquer les contrôles prévus par les politiques de sécurité des entreprises sur l’ensemble du parc d’appareils.

Globalement, il est plus que jamais devenu essentiel pour les entrepôts de renforcer leurs capacités à affronter l’avenir. Les avantages de l’utilisation d’Android peuvent contribuer à renforcer la productivité des collaborateurs et à améliorer le fonctionnement des entrepôts, en proposant des mesures de sécurité fiables et un fonctionnement convivial. Les entreprises pourront avoir un avantage concurrentiel en termes de performance, en gérant leurs inventaires de façon plus efficace et plus précise. Elles seront ainsi à même de rester dans la course et de continuer à répondre aux attentes de leurs clients au sein de « l’on demand economy » actuelle ou de l’économie à la demande en bon français.

http://www.zebra.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: