En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

LEWA, Prévention de la recontamination dans la production de lait infantile

Publication: 24 juillet

Partagez sur
 
Une pompe de process à membrane Lewa assure le respect strict de normes d’hygiène élevées...
 

Les fabricants de produits alimentaires pour bébés et enfants en bas âge doivent respecter les normes d’hygiène les plus strictes et assurer une qualité constante de leurs produits. Ces exigences concernent également la sécurité du processus dans l’usine car il existe un risque important de recontamination du produit final par des composants de système lorsqu’ils sont inadaptés du point de vue de l’hygiène. Pour répondre au plus près à ces exigences, HOCHDORF Swiss Nutrition, producteur suisse de préparations pour nourrissons et de laits infantiles, a fait l’acquisition d’une nouvelle pompe haute pression hygiénique pour le transfert fiable et sûr de lait concentré ainsi que pour le dosage et le traitement ultérieur de quantités précises.

Contrairement à la pompe à piston plongeur utilisée précédemment, la nouvelle pompe à membrane hermétique n’a pas besoin d’un rinçage du piston plongeur. Cela réduit considérablement le risque de recontamination du produit final par le système. Hochdorf a opté pour une pompe à membrane Triplex G3F dans un design aseptique avec un tuyau collecteur et un limiteur de pression de LEWA.

L’unité est conçue selon la pression nécessaire à la pulvérisation du concentré de lait dans la tour de pulvérisation. La pompe se distingue par ses têtes de pompe à membrane hermétiquement scellées, son unité d’entraînement haute puissance et ses faibles émissions sonores.

« En raison des exigences élevées en matière d’hygiène pour la production d’aliments infantiles, il est nécessaire de s’adapter en permanence aux nouvelles normes », explique le directeur d’usine responsable chez HOCHDORF Swiss Nutrition. « C’est pourquoi il est essentiel que nous coordonnions parfaitement les différents composants de notre usine afin de répondre aux spécifications de pureté les plus élevées et, au-delà, d’assurer une qualité de produit constante. Par conséquent, les références de LEWA sur des applications hygiéniques similaires ont été importantes lors du choix de la technologie des pompes à membrane. ».

Ceci est particulièrement vrai pour la production de lait en poudre infantile. Pour fabriquer ces produits, du lait entier, composé d’environ 87 % d’eau, est déshydraté. Dans ce processus, la première étape est la production d’un concentré de lait sous vide léger, extrêmement critique en matière d’hygiène. Le produit semi-fini est ensuite pompé vers une salle blanche pour le séchage. Cette étape impliquait auparavant l’utilisation d’une pompe à piston qui n’était pas complètement adaptée à l’application en raison de sa conception et de son mode de fonctionnement : « La nécessité de refroidir les pistons de la pompe avec de l’eau entraînait un risque élevé de recontamination du produit fini. Tout produit contaminé doit être détruit. C’est pourquoi nous étions à la recherche d’une solution qui fonctionne sans rinçage des pistons », explique le directeur de l’usine.

La décision a été prise d’acheter une pompe à membrane Triplex G3F auprès du fabricant de pompes LEWA. Les pompes de la série Triplex sont spécialement conçues pour les pressions et débits élevés de l’industrie alimentaire et de la transformation des graisses, ce qui signifie que le débit requis de 4 000 l/h à 250 bar ne posait aucun problème. Le G3F dispose également d’un total de trois têtes de pompe M9 spécialement sélectionnées pour l’application aseptique chez HOCHDORF. Ces têtes de pompe sont équipées de membranes sandwich en PTFE, qui garantissent à la fois une sécurité de fonctionnement élevée et un faible niveau d’entretien. L’étanchéité hermétique de la pompe avec le raccord système correspondant assure le transport stérile du produit. Toutes les surfaces en contact avec le produit sont fabriquées en acier inoxydable haute résistance DIN 1.4571 (316 Ti) et présentent une rugosité de surface Ra < 0,5 μm, conformément aux exigences en matière d’hygiène.

« Le tuyau collecteur côté aspiration et côté refoulement a été équipé d’un transmetteur de pression en version aseptique à la demande du client », explique Pietro Pettoruto, vice-directeur chez LEWA Suisse. « Le tuyau collecteur et la bride ont été conçus avec une rugosité de surface Ra < 0,8 μm pour une meilleure nettoyabilité. Ainsi, une sécurité de fonctionnement maximale peut être assurée conformément à la spécification de conception hygiénique requise. ».

L’unité d’entraînement Triplex garantit une grande capacité de production

« L’unité d’entraînement spéciale est à la base de la série Triplex de LEWA : grâce à sa robustesse, elle convient à une grande variété de secteurs des industries de transformation et alimentaire, avec un fonctionnement continu à long terme sans interruption ni erreur » explique M. Pettoruto. La conception monobloc avec moteur à bride verticale permet de réduire au minimum les composants nécessaires, tels que les roulements et les joints d’étanchéité. Cette compacité s’adapte aux espaces disponibles dans l’usine.

« La pompe est utilisée directement en aval du processus de chauffage et d’homogénéisation du produit ", explique M. Pettoruto.«  Elle pompe ensuite le produit jusqu’à la tour de pulvérisation, où la poudre de lait est formulée. Outre le respect des exigences en matière d’hygiène, un autre défi pour l’équipe LEWA consistait à adapter les cycles de nettoyage requis (CIP/SIP) à la nouvelle pompe G3F, avec des règles de conformité plus strictes et un calendrier très serré. Les employés responsables du fonctionnement sans erreur de l’unité après l’installation devaient également recevoir la formation appropriée et se préparer aux futures mesures d’entretien et de réparation ». « Bien qu’avec ces contraintes, la coopération de toutes les personnes impliquées dans le projet s’est déroulée sans accroc », se réjouit HOCHDORF, satisfait du résultat. La pompe est en fonctionnement continu sans erreur depuis avril 2017 et le risque de recontamination a été considérablement réduit.

http://www.lewa.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: