En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Tour Voile : Le prix Finagaz de la Combativité pour Helvetia Purple

Publication: 23 juillet

Partagez sur
 
A Hyères, la flotte du Tour Voile a assuré un fabuleux spectacle pendant deux jours. Il faut dire que les îles du Levant, de Port Cros et de Porquerolles constituent un écrin parfait pour les régates que ce soit en format raid côtier ou en stade nautique...
 

Dans ce décor de rêve, les jeunes de Helvetia Blue by Normandy Elite Team n’ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu hier lors du raid. Ils terminent loin dans le classement, à la 23e place ! Aujourd’hui sur les stades nautiques et malgré leur contre-performance de la veille, les jeunes menés par Aurélien Pierroz ont relevé la tête et se sont montrés très combatifs !

Tenir sur la durée

Ce Tour Voile 2018 est un marathon disputé au rythme d’un sprint. Depuis le 6 juillet dernier, les 26 teams ont enchainé six Actes sans répit. Cette cadence, les équipages professionnels y sont bien préparés. Pour des jeunes qui ont à peine eu le temps de s’entrainer avant le départ, c’est inévitablement plus de fatigue.

C’est le cas de Helvetia Blue by Normandy Elite Team. Aurélien Pierroz, Sébastien Riot et Ulysse Migraine n’ont pas pu beaucoup naviguer ensemble avant le coup d’envoi, pris par leurs études et d’autres projets voile, notamment en match racing. Alors parfois, sur le plan d’eau la sanction est lourde face aux meilleurs équipages qui jouent le Top Ten à deux jours de la fin du Tour. C’était le cas hier sur le raid côtier.

Mais le pétillant équipage normand ne se laisse pas déstabiliser pour autant et reste endurant même si certains équipiers, comme Ulysse Migraine découvrent pour la première fois le Tour Voile. Cette motivation constante a séduit le jury du Prix Finagaz de la Combativité, présidé par Michel Desjoyeaux. « Ces jeunes comptabilisent beaucoup moins d’heures de navigation que la plupart des concurrents. Cela se voit bien sûr au classement. Ils sont 17e ce soir. Mais nous avons souhaité les récompenser avec le jury car ils ont une très belle attitude. De bons placements, des beaux départs aujourd’hui sur le stadium ! Ils se battent chaque jour depuis le début. Ce sont de vrais combatifs ! » explique le double vainqueur du Vendée Globe.

Du côté du team, la surprise était totale au moment du podium. Et ce Prix Finagaz de la Combativité est une motivation supplémentaire à l’approche du dernier Acte qui débutera demain. « Ce Prix fait très plaisir. On a eu un début de journée très compliqué et on a réussi à vraiment se remobiliser, à sortir de belles manches après. Nous sommes très contents. Ce Prix nous donne la motivation pour rester à fond jusqu’à la fin à Nice. On n’était pas très calé en arrivant à Dunkerque. Au fur et à mesure, il y a une montée en puissance qui se met en place avec notamment une très belle progression en stade nautique qui était vraiment notre point faible ! On fait de notre mieux et on essaye de progresser. On a un super staff à terre qui nous aide au mieux. Ce Prix Finagaz de la Combativité est collectif, il leur revient aussi ! » explique Ulysse Migraine.

Demain, les hostilités reprendront sur un nouveau plan d’eau extraordinaire… C’est en effet dans la célèbre Baie des Anges de Nice que seront sacrés dimanche les meilleurs équipages de ce Tour Voile 2018.

Michel Desjoyeaux, ambassadeur du Prix de la Combativité Finagaz : « Ces jeunes comptabilisent beaucoup moins d’heures de navigation que la plupart des concurrents. Cela se voit bien sûr au classement. Ils sont 17e ce soir. Mais nous avons souhaité les récompenser avec le jury car ils ont une très belle attitude. De bons placements, des beaux départs aujourd’hui sur le stadium ! Ils se battent chaque jour depuis le début. Ce sont de vrais combatifs ! »

Composition du jury du prix spécial Finagaz de la combativité

- Michel Desjoyeaux, skipper et président du jury

- Frédéric Pelatan, rédacteur en chef du Journal du Nautisme

- Jean-Marie Liot, photographe officiel du Tour Voile

- Olivier Ligné, animateur du Tour Voile

- Olivier Bourbon, rédacteur Tour Voile

-  Gaël Biraud, journaliste AFP

http://www.tourvoile.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: