En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Ecole LA MACHE : un élève lauréat du Concours Général à Paris

Publication: 20 juillet

Partagez sur
 
Un élève de l’École lyonnaise LA MACHE est monté sur l’estrade du grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris, pour recevoir le 3ème prix du grand Concours Général annuel...
 

Un concours qui récompense la crème des lycéens... et La Fondation-École La Mache fait partie du palmarès des lycées primés.

Un élève de l’École lyonnaise LA MACHE primé

Après un parcours quelque peu atypique, une seconde générale, puis une nouvelle seconde à vocation technique, Julien Archimbaud sait qu’il est sur la bonne voie en suivant cette filière professionnelle à la Fondation-École La Mache à Lyon. « Je n’appréciais pas le système scolaire » explique-t-il... « A la suite d’une belle rencontre avec un ferronnier d’art puis avec un artisan qui fabriquait des cycles, je me suis pris de passion pour la chaudronnerie. Je me suis alors inscrit à l’École La Mache pour suivre un cursus technique et je m’y suis tout de suite plu ». 3 ans après, en Terminale, un de ses professeurs lui lance l’idée de se présenter au prestigieux Concours Général. Julien bénéficie alors d’un accompagnement sur mesure pour le préparer sur les épreuves, puis sur la réalisation d’une pièce technique. Sélectionné quelques mois plus tard, Julien est convoqué en Normandie avec 10 jeunes issus d’autres lycées. C’est à sa grande surprise qu’il décroche le 12 juillet dernier, le 3ème prix en chaudronnerie industrielle. Entouré de sa famille, du Chef d’Etablissement de l’École, Stéphane Gendron et du Chef d’Atelier « structures métalliques », Michel Gonin, Julien reçoit son prix ce jour-là à Paris avec beaucoup d’émotion et de fierté.

Un concours prestigieux

Créé en 1747 par l’Abbé Le Gendre, le Concours Général permet de « dégager les jeunes élites de la nation », écrivait l’écrivain Maurice Druon. Destiné à récompenser les meilleurs lycéens de l’Hexagone, le Concours général comprenait cette année 50 disciplines allant de la philosophie au chinois, en passant par l’artisanat et les métiers d’arts, option métiers de la pierre ou plastiques et composites. Près de 17 678 candidats concourraient. Les sujets proposés sont conformes aux programmes officiels du ministère de l’Éducation nationale, mais beaucoup plus exigeants et d’une durée largement supérieure à ceux du bac.

Une belle fierté pour la Fondation-École La Mache

Depuis 1995, la compétition distingue sur le même plan, les élèves des lycées d’enseignement général, technologique et professionnel. « La Fondation-École La Mache est très fière de la réussite de Julien à cette épreuve plus exigeante et plus longue que celle du baccalauréat. Ce concours apporte de la fierté, de la confiance en soi et même une possibilité d’adhérer à l’association des lauréats », commente Olivia LABORDE, Responsable Communication et Recrutement des élèves de la Fondation-École La Mache.

http://www.ecolelamache.org/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: