En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Boeing estime le marché de l’aviation commerciale à 15 000 milliards de dollars

Publication: 19 juillet

Partagez sur
 
Selon les prévisions de Boeing, plus de 42 700 avions neufs seront nécessaires au cours des 20 prochaines années pour un montant évalué à 6 300 milliards de dollars...
 

Le secteur des services dispensés au secteur commercial devrait progresser à un rythme supérieur à celui des ventes d’avions au niveau mondial avec une croissance de 4,2 % par an, avec à la clé un marché de 8 800 milliards de dollars.

Boeing a revu à la hausse ses prévisions de demande d’avions commerciaux à long terme : ainsi, compte tenu de l’augmentation du trafic passagers et de la future vague de mise hors service d’avions de ligne, 42 730 appareils neufs seront nécessaires au cours des 20 prochaines années, représentant un montant évalué à 6 300 milliards de dollars. Cette hausse induira une augmentation de la demande de services, avec à la clé un marché aéronautique total évalué à 15 000 milliards de dollars.

Les prévisions annuelles de Boeing, rebaptisées Commercial Market Outlook (CMO) avec l’incorporation de l’analyse détaillée du dynamique marché des services aéronautiques, ont été dévoilées aujourd’hui au Salon aéronautique international qui se déroule à Farnborough du 16 au 22 juillet. Véritable référence industrielle en matière de prévisions du transport aérien mondial, le cette étude prévoit une augmentation du nombre total d’avions de 4,1 % par rapport aux prévisions précédentes.

« Pour la première fois depuis des années, nous assistons à un essor d’économique dans toutes les régions du monde. Cette croissance synchronisée contribue à stimuler le transport aérien mondial. Nous constatons de fortes tendances en matière de trafic aérien, non seulement sur les marchés émergents que sont la Chine et l’Inde, mais également dans les marchés matures d’Europe et d’Amérique du Nord », a déclaré Randy Tinseth, Vice-président du Marketing Commercial de Boeing. « Parallèlement à l’expansion continue du trafic, les données annoncent une importante vague de mise hors service d’avions commerciaux qui devront être remplacés pour renouveler la flotte mondiale. »

Selon les données de la flotte, plus de 900 avions ont aujourd’hui plus de 25 ans. D’ici le milieu des années 2020, plus de 500 appareils atteindront chaque année le quart de siècle, soit deux fois plus qu’aujourd’hui, ce qui nourrira la vague de mises au rebut. Selon Randy Tinseth, les données disponibles indiquent que 44 % des avions neufs couvriront les besoins de remplacement, tandis que 66 % accompagneront la croissance future.

En incluant les avions qui seront conservés, la flotte mondiale devrait pratiquement doubler pour atteindre 48 540 unités à l’horizon 2037.

Le segment des monocouloirs connaîtra le plus fort taux de croissance au cours de la période de prévisions, avec une demande estimée à 31 360 avions, soit une augmentation de 6,1 % par rapport aux chiffres précédents. Ce marché, qui pèse 3 500 milliards de dollars, est dans une large mesure tiré par la croissance continue des compagnies à bas coût, la forte demande des marchés émergents et l’augmentation de la demande d’avions de remplacement dans des marchés tels que la Chine et l’Asie du Sud-Est.

Sur le segment des gros porteurs, 8 070 avions neufs d’une valeur proche de 2 500 milliards de dollars seront nécessaires au cours des vingt prochaines années. Cette demande est en partie alimentée par la forte vague de remplacements qui commencera au début de la prochaine décennie et à la mise en service d’avions modernes 787 Dreamliner et 777X par les compagnies aériennes qui souhaitent étendre leur réseau international.

Par ailleurs, Boeing prévoit la construction de 980 avions-cargo de grande capacité au cours des 20 prochaines années, soit 60 unités de plus qu’en 2017. En outre, les compagnies devraient acquérir 1 670 avions passagers convertis en versions cargo.

Cette flotte massive génère une demande à la fois importante et croissante en services aéronautiques, de la gestion de la chaîne des fournisseurs (pièces et logistique des pièces) à la maintenance et à l’ingénierie, en passant par la modification d’avions et l’activité des compagnies aériennes. Selon Boeing, le marché des services aéronautiques dispensés au secteur commercial devrait totaliser 8 800 milliards de dollars au cours des deux prochaines décennies, pour une croissance annuelle de 4,2 %.

« L’aviation commerciale nourrit un formidable écosystème de prestataires de services. La combinaison de nos prévisions donne une image complète d’un marché de l’aviation commerciale qui pèsera 15 000 milliards de dollars au cours des 20 prochaines années », a précisé Randy Tinseth. « Selon notre vision du marché, les compagnies aériennes vont de plus en plus faire appel à des prestataires extérieurs, les données et leur analyse aideront les réseaux d’avions et de compagnies aériennes à gagner en efficacité et en fiabilité, et les nouvelles technologies fourniront de nouvelles solutions pour les services. Ces différentes tendances induisent une demande croissante de solutions intégrées qui couvrent toute la durée de vie d’un avion. »

Parmi les principales catégories de services incluses dans les prévisions, citons notamment la maintenance et l’ingénierie (Maintenance & Engineering), un marché de 2 300 milliards de dollars qui couvre les tâches nécessaires pour préserver ou restaurer la navigabilité des avions et de leurs systèmes, composants et structures. Autre segment important, le marché des opérations en vol (Flight Operations) qui comprend les services associés au poste de pilotage, aux activités en cabine, à la formation et à la gestion de l’équipage et aux opérations des compagnies aériennes, et est évalué à plus de 1 100 milliards de dollars.

Sur le plan géographique, la demande d’avions et de services est orientée de manière similaire vers les principaux marchés en croissance. La région Asie-Pacifique, Chine incluse, demeure la locomotive avec 40 % du total des livraisons d’avions et 38 % de la valeur totale des services. L’Amérique du Nord et l’Europe complètent le podium.

Anciennement connu sous l’appellation Current Market Outlook, le CMO (Commercial Market Outlook) de Boeing est la plus ancienne étude du marché de l’aviation commerciale ; elle est considérée comme la plus complète de l’industrie aéronautique.

http://www.boeing.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: