En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Theranexus, inclusion du premier patient de son essai clinique de phase 2

Publication: 17 juillet

Partagez sur
 
Évaluation du THN102 sur 60 patients dans plus de 20 centres en Europe et aux États-Unis...
 

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, annonce aujourd’hui l’inclusion de son premier patient souffrant de Somnolence Diurne Excessive (SDE) dans la maladie de Parkinson dans son étude clinique de phase 2 évaluant son candidat médicament THN102.

La Somnolence Diurne Excessive est une tendance à s’endormir à des heures où l’on est normalement éveillé. C’est un symptôme très fréquent et pénalisant chez les parkinsoniens. Aucun traitement labellisé n’existe aujourd’hui pour traiter ce symptôme chez les patients parkinsoniens.

L’étude sera conduite dans plus de 20 centres en Europe et aux États-Unis. Elle inclura 60 patients atteints de la maladie de Parkinson et souffrant de SDE caractérisée par un score sur l’échelle de somnolence d’Epworth supérieur ou égal à 14 (sur 24). Elle sera menée en double aveugle contre placebo dans un protocole dit en "cross-over", c’est à dire que chaque patient recevra successivement pendant 2 semaines et dans un ordre aléatoire, l’ensemble des traitements : THN102 200mg modafinil / 2mg flecainide, THN102 200mg modafinil / 18mg flecainide ou un placebo. Le critère principal de l’étude est la tolérance au traitement du candidat médicament THN102 chez ces patients, les critères secondaires d’efficacité incluent une évaluation de la somnolence, de la vigilance et de la cognition.

« Nous sommes heureux d’annoncer l’inclusion du premier patient souffrant de SDE dans notre essai clinique de phase II dans la maladie de Parkinson. La Somnolence Diurne Excessive est un symptôme non moteur handicapant, et un facteur de risque accidentogène important qui touche de 20 à 50% des patients atteints de la maladie de Parkinson, deuxième maladie neurode ??ge ??ne ??rative la plus fréquente. Nos résultats seront disponibles d’ici la fin du premier semestre 2019. » explique le Dr Werner Rein, Directeur Médical de Theranexus.

« Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement enregistré pour réduire la SDE dans la maladie de Parkinson, qui est un symptôme très invalidant pour les malades et leurs familles. THN102 est un candidat médicament très prometteur qui a déjà prouvé, en phase I, la tolérance et l’efficacité du THN102 sur des volontaires sains en comparaison au modafinil seul, médicament éveillant de référence. » conclut le Professeur Jean-Christophe Corvol de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, investigateur principal de l’étude.

http://www.theranexus.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: