En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

30 armoires de recharge pour vélos électriques Grolleau

Publication: 16 juillet

Partagez sur
 
Suite à la fête de la Loire à Vélo, qui a rassemblé quelque 20 000 cyclistes entre Bouchemaine et Saint-Florent-le-Vieil, Grolleau annonce avoir été contacté par le SIEML, pour imaginer et fabriquer 30 armoires de recharge pour vélos électriques...
 

Une première borne vient d’être installée à Saint-Florent-le-Vieil et une seconde était en démonstration dans l’espace d’animation du SIEML à Montjean-sur-Loire le 10 juin. L’ensemble des bornes devraient être installées d’ici à l’été.

Des armoires pour recharger son vélo et laisser son matériel

Partant du constat que 2016 avait été une année record en termes de vente de vélos à assistance électrique (+ 30 %*) et qu’en 2015, déjà 4 % des cyclistes empruntant la Loire à Vélo utilisaient ce mode de déplacement doux, le SIEML a souhaité accompagner cette tendance de fond et généraliser la présence d’armoires de recharge pour ce type de vélos sur les tracés de la Loire à Vélo et de la Vélo Francette.

Restait à trouver l’interlocuteur qui saurait développer un produit sur-mesure et qui pourrait exécuter le projet rapidement.

C’est Grolleau, société basée à Montilliers, par ailleurs experte en bornes de recharge pour véhicules électriques et armoires métalliques outdoor, qui a su répondre en tous points aux attentes du SIEML.

Les armoires développées par Grolleau pour les vélos à assistance électrique, qui commencent à être déployées dans le département, offrent la possibilité de recharger 4 batteries insérées dans des casiers individuels, simultanément et gratuitement. L’espace de stockage a par ailleurs été conçu afin de pouvoir accueillir le téléphone portable et le GPS du cycliste, qui pourra s’adonner librement à ses activités (visites de lieux touristiques, de commerces locaux…) pendant la recharge de son vélo.

La possibilité de rendre ces armoires connectées

Afin de simplifier la gestion de ces armoires par les municipalités dans lesquelles elles seront installées, Grolleau offre par ailleurs la possibilité d’y associer l’option G’CONNECT, plateforme de supervision développée par l’industriel et déjà testée par la ville d’Angers pour les armoires outdoor connectées qui avaient été déployées dans la ville à l’été 2016.

Avec cette plateforme, les villes disposant d’une armoire de recharge pour vélos à assistance électrique pourront superviser l’état de fonctionnement et d’utilisation du produit. L’armoire est équipée de capteurs embarqués permettant de communiquer, via des réseaux bas débit, sur son état de santé. Les municipalités pourront notamment être alertées en tant réel en cas de coupure de courant au sein de l’armoire ou encore connaître le nombre de personnes ayant utilisé l’armoire sur une période donnée.

« Contribuer à l’essor de la mobilité électrique est l’une de nos raisons d’être. Nous nous inscrivons dans cette démarche depuis 7 ans maintenant, époque où nous lancions nos premières bornes de recharge pour véhicules électriques. Entreprise angevine, nous sommes ravis d’accompagner à présent les cyclistes sur notre territoire. Nous poursuivons également, avec ce produit, notre accompagnement historique auprès des collectivités. La nouvelle gamme G’CONNECT, leur offre une solution connectée vers les ″Smart Territoires″ avec la possibilité notamment de superviser des parcs d’armoires et de mettre en place une maintenance prédictive », conclut Frédéric Brier, responsable des activités industrie et énergies vertes chez Grolleau.

http://www.grolleau.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: