En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Transition environnementale et sociétale : 4 projets transdisciplinaires

Publication: 10 juillet

Partagez sur
 
Les étudiants du Mastère Spécialisé®Éco-Ingénierie (MSEI) de Toulouse INP viennent de mener à bien 4 projets en matière de développement durable...
 

Pour l’OMS, un accompagnement méthodologique afin de construire une stratégie de protection de la santé mentale du personnel envoyé en mission d’urgence ; pour les communes du sud de Toulouse, un cadastre solaire ; une activité de compostage pour un ESAT ; et le nouveau Business Model pour la start-up Authentic Material.

Nouveaux profils d’ingénieurs

Rappelons que le MS® Éco-Ingénierie, co-accrédité par les 6 écoles de Toulouse INP, forme à l’ingénierie pour concevoir et piloter des projets dans l’interdisciplinarité et dans une perspective de développement durable. Les diplômés sont des experts en conception interdisciplinaire et en ingénierie de spécialités nouvelles, comme l’éco-conception, l’empreinte carbone et l’écologie industrielle.

Le MS® répond aux besoin des entreprises : recruter de jeunes ingénieurs opérationnels qui maîtrisent les outils et les méthodes pour réaliser des projets de transition environnementale, écologique, énergétique et sociétale.

Pour Olivier SIMONIN, Président de l’INP Toulouse : « Réfléchir de façon transdisciplinaire est indispensable dans toute démarche de développement durable. La force du MSEI de Toulouse INP, c’est précisément de mettre l’accent sur l’indépendance entre aspects techniques, sociaux, économiques et éthiques. Le Module Conception de projet, qui représente 30% de notre MS®, amène les étudiants à travailler en groupe sur des problématiques de commanditaires extérieurs en prenant en compte tous ces aspects. »

Diversité des projets

Les projets des étudiants portent sur des thèmes et sur des échelles territoriales très variés. Un groupe d’étudiants a pour l’OMS, travaillé avec les psychologues du services de santé au travail pour créer des actions de protection de la santé mentale tenant compte de la complexité de l’écosystème de travail des missions d’urgence sanitaires.

Un autre groupe a aidé la communauté d’agglomération du Sud-est Toulousain (Sicoval) et l’association Soleval à créer un cadastre solaire. Via Internet, tout particulier pourra évaluer l’intérêt d’installer des panneaux solaires dans son habitation. Principaux critères : positionnement, dimension, rentabilité, etc.

D’autres étudiants ont aidé l’ESAT le Puch (Gironde) à créer un compost collaboratif avec pour partenaires l’Association Compost In Situ Sud Ouest (formation et ingénierie du compostage) l’USTOM (syndicat mixte de collecte des déchets) la Mairie de Sauveterre de Guyenne. L’ESAT le Puch est un établissement d’accueil et de réinsertion de personnes handicapées via des activités agricoles : vitiviniculture, horticulture, entretien des espaces verts.

Le 4ème groupe d’étudiants a planché sur la stratégie d’implantation et de positionnement de Authentic Material, une start-up qui conçoit des matériaux naturels d’exception. La stratégie commerciale de cette start-up aété entièrement repensée, en prenant en compte la naturalité et l’eco-responsabilité.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: