En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Cityscoot désormais disponible à Charenton

Publication: 6 juillet

Partagez sur
 
Cityscoot continue son extension au-delà du périphérique en mettant à disposition ses scooters à Charenton dès la fin du mois de juillet...
 

Cityscoot étend son offre francilienne. Après Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux, la start-up française arrive dans le Val de Marne et la ville de Charenton. Les habitants pourront bénéficier des milliers de scooters électriques disponibles sur l’application mobile (3 400 d’ici la fin de l’année).

Si la ville de Charenton a, depuis peu, rendu payant le stationnement des 2 roues motorisés thermiques, Cityscoot ne sera bien sûr pas concerné par cette disposition car le stationnement est gratuit dans cette commune pour les véhicules 100% électriques.

« Nous sommes ravis de continuer notre extension francilienne dans la ville de Charenton. La municipalité s’est engagée fortement en faveur des mobilités douces et nous sommes fiers d’apporter notre pierre à cet édifice », s’enthousiasme Bertrand Fleurose, président fondateur de Cityscoot.

Les scooters seront disponibles à Charenton dès la fin du mois de juillet.

Cityscoot un leader français des nouvelles mobilités

Avec déjà 80 000 utilisateurs, 2 500 000 trajets effectués et une location toutes les 6 secondes enregistrée à Paris en moins de 2 ans, Cityscoot est l’une des startups françaises à forte croissance les plus créatrices d’emplois. L’entreprise, qui compte actuellement 200 salariés en CDI, recrutera 150 personnes de plus avant la fin d’année.

Cityscoot est par ailleurs le seul acteur à proposer un service de conception 100 % européen : les scooters, les batteries et les prolongateurs d’autonomie sont respectivement fabriqués en Pologne, Allemagne et France.

Cityscoot prend des mesures concrètes pour :

- La sécurité des conducteurs et de leur environnement

- La vitesse du scooter (modèle choisi pour sa stabilité) est limitée à 45 km/h,

- Le service est restreint la nuit (fermé de minuit à 7h),

- Une formation à la conduite offerte aux nouveaux utilisateurs, suivie à ce jour par plus de 6 000 personnes (soit 57% des personnes n’ayant peu ou pas d’expérience en deux-roues motorisés)

- Déployer son service en concertation avec les collectivités

Toute implantation de Cityscoot dans une nouvelle ville se fait en concertation avec la Mairie pour étudier l’organisation des infrastructures locales, les habitudes de déplacement des usagers, les conditions de mise en œuvre du service. Cityscoot ajuste ensuite son offre en fonction de chaque spécificité locale avant de procéder au déploiement.

- Veiller à son empreinte environnementale

Cityscoot est le seul acteur à disposer de véhicules de maintenance de la flotte et de recharge des batteries amovibles également 100 % électriques.

- Zéro émission : La présence des scooters électriques Cityscoot permet de réduire l’usage des modes de transport polluants : selon une étude menée par le cabinet 6-t*, un utilisateur sur cinq utilise le service Cityscoot en remplacement d’un mode de transport polluant. Il est ainsi estimé que Cityscoot a permis d’éviter l’émission de 350 tonnes de CO2 en 2017 à Paris.

- Zéro bruit : Selon une étude du Credoc pour Bruitparif, 31 % des Franciliens citent la circulation routière (et, en premier lieu, les deux-roues motorisés) comme la première nuisance sonore qu’ils ressentent.

http://www.cityscoot.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: