En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

« Frigoristes & Maintenance : Quelles solutions pour quelles problématiques ? »

Publication: 3 juillet

Partagez sur
 
Praxedo publie son rapport : Ce rapport montre comment le numérique se met au service des techniciens pour sécuriser et optimiser en temps réel les interventions de maintenance, dans le respect de la règlementation...
 

Praxedo spécialiste de la gestion des interventions terrain en mode SaaS, propose un tour d’horizon des problématiques rencontrées par les spécialistes de l’installation, de la maintenance et du SAV dans le secteur du froid et dresse un état des lieux de la digitalisation au service de la maintenance du secteur.

Que ce soit dans les grandes surfaces, les pharmacies, la restauration, les laboratoires, l’industrie, la chimie ou le transport frigorifique, le froid est partout. Point névralgique de nombreuses industries, le froid fait l’objet de toutes les attentions et d’une législation stricte. Ainsi, les lourdes conséquences sur la santé, et les pertes financières produites par une rupture du Froid, contraignent les exploitants à une grande vigilance. Installations, contrôles, dépannages, sont autant d’activités qu’ils délèguent à des prestataires de services qualifiés : les frigoristes. Ces experts travaillent sur l’intégralité de la chaîne du froid, de l’alimentation à la climatisation en passant par le traitement de l’air.

Garant du contrôle et respect de ces installations, ils se doivent d’être équipés de solutions spécifiques. 40% de leur chiffre d’affaires est réalisé sur des prestations de dépannage et de maintenance contractuelle Au cours des dernières années, les leaders du secteur froid ont donc mis en place des logiciels pour optimiser la gestion de leurs interventions et la supervision de leurs prestations de services. Sur un marché hyper concurrentiel les frigoristes doivent donc faire face à la diversité et à la complexité technologique des machines, aux réglementations, françaises et européennes, toujours plus drastiques et à la pénurie de compétences.

Utiliser des outils digitaux est sans nul doute l’un des moyens les plus efficaces pour répondre à toutes ces contraintes. Ils leur permettent d’optimiser leurs processus, de gagner en productivité et de réduire leurs coûts. Ils leurs donnent aussi les moyens de satisfaire les exigences clients en matière de temps et de qualité d’intervention.

Ce qu’il faut retenir :

Aujourd’hui le métier de frigoriste se complexifie sous la pression de divers éléments : la diversité des équipements, la pénurie de compétences, le turnover des effectifs, l’exigence des clients et des réglementations nationales et européennes de plus en plus contraignantes pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution.

En matière de maintenance d’équipements frigorifiques, il ne faut pas commettre d’erreurs, au risque sinon de se voir sanctionné par la loi et par les clients. En effet, les contrats de maintenance intègrent de plus en plus de garanties contraignantes (intervention, rétablissement, SLA...) à respecter sous peine de versement de pénalités.

Dans le cadre d’un contrat de maintenance, disposer d’une solution numérique pertinente, et connectée à sa base d’équipements, permet au mainteneur de mettre à jour en temps réel le parc de machines d’un client. Ainsi, un équipement hors d’usage, et remplacé par un autre, se trouve immédiatement retiré de la base de données, et le nouveau ajouté. Grâce à cette mise à jour du parc en temps réel, le technicien peut recevoir sur sa tablette, ou son smartphone, la nouvelle fiche technique de la machine installée.

A chaque intervention le technicien doit produire un compte-rendu qui viendra enrichir l’historique de l’équipement du client. La rédaction manuscrite est souvent complexe au vu de la rapidité avec laquelle elle doit être exécutée, et les conditions dans lesquelles elle est réalisée. Résultat : le document papier est souvent incomplet, parfois illisible et égaré.

Proposer des champs pré-remplis dans le document dématérialisé réduit les erreurs. Ainsi, un outil digital permet d’assurer la cohérence des informations saisies dans le compte rendu du technicien. En cas de divergence, ou d’incohérence entre différents champs de données saisies, le technicien est alerté et peut rectifier l’erreur dans l’instant. Ensuite, une fois le bon d’intervention numérique clos, il est envoyé par mail au client.

Pour le technicien une solution digitale, simplifie les tâches administratives et lui permet d’apporter la preuve de l’intervention à son manager en cas de litige ultérieur avec le client. L’information est tracée, archivée, et peut être ressortie à n’importe quel moment. C’est un confort et un gain de temps précieux tant pour le technicien que pour son manager.

Grâce à une solution web reliée au système d’information de l’entreprise (ERP, CRM, etc.), l’ensemble des acteurs de la maintenance accèdent à toute une masse d’informations indispensables à l’exercice de leurs missions (planning, compétences techniciens, informations clients, informations parcs machines, indicateurs, interventions, etc.) et l’application mobile permet aux techniciens de terrain de disposer de toutes les données dont ils ont besoin pour réaliser leurs intervenions (coordonnées clients, GPS, fiches techniques, Cerfa en ligne, fiche d’interventions pré remplies, etc.).

Enfin, il est important de préciser que dans le cadre de l’adoption d’une solution digitale, le fonctionnement en mode Offline est indispensable dans le secteur Froid. Le technicien doit pouvoir saisir ses données en temps réel dans son application au cours de son intervention, et ce, d’autant plus que les entrepôts du Froid n’ont bien souvent pas de réseau internet. Les données sont synchronisées dès que le technicien est à nouveau couvert par un réseau.

Les outils numériques sont donc fortement plébiscités par les techniciens car ils les déchargent de tâches administratives chronophages et fastidieuses. Ils peuvent se concentrer sur leur métier et sur des actions à plus forte valeur ajoutée. A l’heure où le marché de l’emploi compte plus d’offres que de demandes, la digitalisation est un argument de taille pour séduire les candidats.

http://www.praxedo.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: