En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le Cetim accompagne Bernay Automation vers l’industrie du Futur

Publication: 6 juin

Partagez sur
 
Objectifs : revoir ses produits, sa production et son organisation au service d’un nouveau Business model...
 

Le Cetim, institut technologique labellisé Carnot, accompagne Bernay Automation, société spécialisée dans les équipements de distribution de composants pour lignes automatisées, vers un vaste plan de transformation. Objectifs : revoir ses produits, sa production et son organisation au service d’un nouveau Business model.

D’ici à 2020, la PME normande, Bernay Automation, va revoir en profondeur ses pro­duits, ses processus et même son modèle économique pour entrer de plain-pied dans l’in­dustrie du futur.

Créé en 1982, ce spé­cialiste de la distribution de composants pour lignes de production s’est construit une solide réputation auprès de grands noms de l’automobile, du monde pharmaceutique, de la cosmétique, des industries électriques et électroniques ou de l’agroalimentaire. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 8,3 millions d’euros en 2016, pour un effec­tif de 80 personnes.

Une stratégie à quatre ans

Fin 2016, pour conserver sa place de leader sur le marché français, Bernay Automation, décide de prendre son futur en main. Le comité directeur a mené une réflexion stratégique à quatre ans et est alors apparu qu’il lui fallait miser sur les technologies de l’industrie du futur ; L’équipe de direction formalise la vision de son évolution par trois verbes : fédérer, accélérer et transformer.

« Fédérer exprime l’aspect humain de la démarche, notamment pour impliquer l’ensemble du personnel dans la démarche. Accélérer, concerne la relation client avec la nécessité de mettre en oeuvre des solutions innovantes en adoptant des technologies du futur comme les objets connectés. C’est l’axe innovation. Transformer, c’est la modernisation de l’entreprise », détaille Sylvie Vandendriesche p-d-g de Bernay Automation.

Le Cetim, une aide sur le terrain

Pour l’aider en particulier sur l’axe " transformer ", la société a fait appel au Cetim, identifié comme un acteur clé de l’accompagnement des entreprises dans les démarches industrie du futur. Avec les équipes du Cetim et en collaboration avec Gfi Informatique pour le côté numérique, Bernay réalise d’abord un diagnostic stratégique. « Cette phase a mis en exergue les principaux leviers de modernisation : le numérique, l’investissement physique et l’accompagnement à la mutation de l’organisation », note Laurent Picot, du Cetim, qui accompagne la PME dans sa démarche. En 2017, une étude de cadrage, toujours menée par le Cetim avec le soutien de Gfi Informatique, permet de valider ces choix et d’identifier les chantiers prioritaires : l’entreprise a ainsi entamé sa mue numérique, notamment avec l’implémentation d’une nouvelle version de son ERP et des premiers développements en fabrication additive. Sur le front RH, un travail a commencé sur l’amélioration de la qualité relationnelle dans l’entreprise et la réorganisation complète des espaces de travail.

Des chantiers destinés à booster la productivité de l’entreprise, s’appliquant à l’ensemble du processus d’ingénierie et de production, permettant de construire une image plus « industrie du futur » et au service d’un nouveau modèle économique pour Bernay Automation. À l’avenir, l’entreprise compte rester sur le haut de gamme, et notamment rendre ses machines « connectables », afin de proposer de nouveaux services à ses clients. L’ensemble de ces changements doit aussi conforter l’image d’orfèvre associée à ses spécialistes, les « bolistes » et leur savoir-faire de haut niveau, mais aussi attirer les jeunes générations avec un haut degré de numérisation.

http://www.cetim.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: