En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Découvrez les 15 lauréats des Trophées de l’innovation 2018

Publication: 30 mai

Partagez sur
 
Lundi 28 mai 2018 s’est déroulée la traditionnelle cérémonie de remise des Trophées de l’innovation du groupe ENGIE...
 

5 projets lauréats ont été distingués parmi 51 projets finalistes : 9 Grand Prix, 4 Prix spéciaux et 2 prix des collaborateurs.

Un processus très sélectif

Lancés en décembre 2017, les Trophées de l’innovation ont recueilli 530 projets portés par les collaborateurs du Groupe. En mars 2018, 51 projets finalistes ont été sélectionnés et le 2 mai, ces porteurs de projets ont présenté leurs innovations devant le Grand Jury des Trophées de l’innovation qui a sélectionné 15 lauréats.

Les meilleures innovations à l’honneur

En parallèle au processus de sélection des lauréats, une centaine d’innovations, parmi les 530 proposées en 2018, sont à l’honneur dans le document ci-joint « 100 Innovations ». Il s’agit des 51 projets finalistes et des 54 projets suivants, d’après les évaluations.

Les lauréats 2018 :

Les transports collectifs se mettent à l’hydrogène, France

Une solution de production et d’avitaillement d’hydrogène renouvelable.

Persuadées que l’électrique à batterie ne suffira pas à elle seule à remplacer le diesel, les collectivités attendent des transports collectifs zéro émission. GNVERT leur offre une solution de production et d’avitaillement permettant à des bus de rouler à des coûts compétitifs grâce à l’hydrogène renouvelable. Cette solution développée pour Pau est une première mondiale. Elle permet notamment de faire les pleins automatiquement pendant la nuit.

Raphaël GOMMENDY, Anne-Cécile BONNEVILLE, Philippe VAN DEVEN. Grand Prix Développement commercial

Weechain, France

Une nouvelle traçabilité de l’électricité verte avec la blockchain.

Avec Weechain, les entreprises qui s’engagent à consommer 100 % d’électricité verte accèdent à des certificats quotidiens de réconciliation entre leur consommation et la production des actifs renouvelables qu’ils ont choisis.

Thierry MATHIEU, Sophie DUFAUX, Nicolas LERICHE, Julien BOURDETTE,Aurélie PRADEAU. Grand Prix Idée de nouvelle activité / nouveau modèle d’affaires

DC Virtual One, France

Outil de formation international pour la gestion des Datacenters.

Les Datacenters sont au cœur de la transition numérique et énergétique. ENGIE est un acteur majeur pour en assurer la gestion et réalise dans ce secteur un chiffre d’affaires de 400 M€/an dans 21 pays. ENGIE Cofely a développé un cursus de formation pour les opérateurs. Il s’appuie sur un outil innovant qui simule en 3D des conditions opérationnelles : DC Virtual One. Ce « serious game » est utilisé par 230 collaborateurs travaillant dans 8 pays. Porté par le Centre d’Excellence Datacenter d’ENGIE, il contribue au développement à l’international de l’activité.

Luis MARTINS, Bertrand LADMIRAL, Dominique SCHABAILLIE, Jacques TILQUIN, Alexandre CULAND. Grand Prix Success Story

Vers le campus de demain, projet de gestion énergétique en PP à l’Ohio State University, USA

Le projet de gestion énergétique de l’Ohio State University en PPP renforce et accélère la stratégie d’ENGIE visant à réduire les activités génératrices de CO2 et à proposer à ses clients des solutions contractuelles intégrées et à long terme sans exposition aux prix des matières premières. Ce projet fait l’objet d’un contrat de concession sur 50 ans.

John GIVENS, Santanu KHAN, Jean-Baptiste DUBREUIL, Anderson LEE, Olivier RACLE. Prix Spécial « collaborations »

1st open data wind farm, France

ENGIE a créé le premier parc éolien « open data » !

ENGIE a rendu librement accessibles les données du parc éolien de La Haute Borne. Depuis un an, cette initiative a catalysé la création d’un écosystème de partenaires dédiés à l’optimisation de la performance des éoliennes d’ENGIE à travers le monde.

Paul PONCET, Raphael GENIN, Sébastien GAUTHIER, Nicolas GIRARD. Prix Spécial « Nouvelles façons de travailler »

Auxiliary Injection System (AIS), France

Une solution de combustion innovante par ENGIE pour réduire les émissions d’oxydes d’azote de 40 % dans l’industrie du verre.

ENGIE et ses partenaires ont investi depuis 10 ans dans le développement de solutions innovantes de combustion pour relever les défis de la transition énergétique dans l’industrie du verre et anticiper des seuils réglementaires plus stricts des émissions d’oxydes d’azote et de dioxyde de carbone. Auxiliary Injection System (A.I.S.) est la seule technologie primaire dans l’industrie du verre qui permet de réduire les émissions en maintenant la qualité du verre et les performances énergétiques.

Thierry GINIOUX , Philippe BUCHET, Isabelle ALLIAT, Jean Christophe TOUREL, Olivier SOLELHAC. Grand Prix Développement commercial

Smart Harness, France

À la demande de « ENGIE Global Care », ENGIE Lab CRIGEN a équipé un harnais de sécurité et sa ligne de vie de capteurs, afin de s’assurer que le harnais est correctement ajusté et que la longe est solidement attachée à un point d’ancrage. Une preuve de concept (POC) a permis de démontrer qu’il était possible d’équiper un harnais avec des capteurs de pression, de continuité électrique, de présence, et que les alertes pouvaient être diffusées soit localement (signaux lumineux) soit via des réseaux sans fil (Bluetooth).

Florence LIVREAU, Pierre BAUMANN, Cédric ROLLAND. Grand Prix Excellence managériale

Mad Max, Belgique

Frein de ligne d’arbre pour grandes turbines à vapeur.

Saviez-vous que le coût d’indisponibilité des plus grandes turbines est de près de 1 million d’euros par jour ? Les grandes turbines à vapeur mettent beaucoup de temps à arrêter leur rotation. Ce temps d’attente est une perte directe de disponibilité. L’utilisation du système de frein Mad Max permet de réduire le temps de freinage de 20 heures à 30 minutes.

Bert MENSCHAERT, Renaud LAMBLIN, Renaud DESCLEE. Grand Prix Performance opérationnelle

Équilibrage du réseau grâce au PV, Chili

Dans un monde où l’énergie est de moins en moins chère, un réseau fiable et stable a autant de valeur que l’énergie elle-même. Les énergies renouvelables, dont la variabilité peut être un facteur déstabilisant pour le réseau, peuvent contribuer à le stabiliser grâce aux services ancillaires, habituellement assurés par les centrales traditionnelles. Première en Amérique Latine, ENGIE Laborelec a collaboré avec First Solar pour démontrer, sur base d’un champ solaire de 141 MW au Chili, que des énergies renouvelables pouvaient fournir des services auxiliaires d’équilibrage du réseau tels que la régulation de fréquence et de tension. La possibilité d’augmenter la flexibilité du réseau grâce à de la production renouvelable a ainsi été démontrée. Les installations renouvelables pourront à l’avenir participer aux marchés des services ancillaires, générant des revenus supplémentaires qui donneront un avantage concurrentiel face aux centrales classiques. Ce test, réalisé par Laborelec, va changer la mentalité actuelle du secteur en positionnant ENGIE comme leader de la transition énergétique vers un portefeuille de production entièrement durable.

Sebastian FALKENBERG, Sebastian MICHELS. Grand Prix Performance opérationnelle

Boxx, Belgique

Une application Relation Client : Jeroen VAN DAAL, Denis VAN BOECKEL, Peter SEVERS, Steven GEERINCK, Christophe ROCHEZ. Grand Prix - Commercial & Relation client

Sherlock, Belgique, France, Afrique

Une révolution dans l’identification de sites d’énergie renouvelable à l’échelle régionale.

Sherlock est un puissant outil d’analyse spatiale développé par Tractebel pour l’identification de sites d’énergies renouvelables. Développé depuis 2014, Sherlock est bâti sur des technologies et des algorithmes modernes d’analyse spatiale. Il permet aujourd’hui l’identification rapide et exhaustive de sites hydroélectriques de toutes tailles, à l’échelle d’un pays. En amélioration constante, il permet d’être proactif vis-à-vis de nos clients actuels et futurs et ainsi d’accroître substantiellement notre activité. Sherlock transforme un processus d’inventaire coûteux, fastidieux et incertain en un travail rapide, exhaustif, semi-automatique et beaucoup plus fiable.

Hadrien RICCA, Boris JIMENEZ, Yanis OUKID, Nicolas TROLONGE. Prix Spécial « Coup de cœur du Jury »

Communautés énergétiques aux Pays-Bas

Les consommateurs sont attirés par les initiatives locales parce qu’ils savent que l’énergie est produite de manière durable et transparente. ENGIE offre une plateforme où la production durable locale (solaire/éolien) et le stockage sont gérés et complétés par l’énergie renouvelable d’ENGIE et livrés aux consommateurs sous une marque « Energy Community » (powered by ENGIE).

Boudewijn BOEVE, Arjen LOOS, Erwin BOERS, Rogier BREMER. Prix Spécial « Approche créative du marché »

Re-Use & Re-Power, Belgique

Un conteneur à batteries en « seconde vie » de 150 kW a fourni des réserves primaires au réseau, prouvant la viabilité technique du concept. Une unité de 1 MW pour Umicore a été achetée en avril 2018, créant une référence du berceau au berceau. L’évolution du prix d’achat a été convenue entre ENGIE et l’intégrateur Connected Energy, prouvant la viabilité économique du projet. La chaîne d’approvisionnement sera optimisée entre Renault, Connected Energy et ENGIE pour aboutir à un produit concurrentiel sur le marché.

Marcel DIDDEN, Arie KLEIN HESSELINK, Mark BAILEY, Peter HEIJNEN, Marcel GRIEP. Prix des collaborateurs

ARKENS, L’intelligence des réseaux du futur, France

ARKENS optimise et sécurise les réseaux électriques (dé)centralisés, digitalisés et décarbonés.

Dans un contexte d’avènement massif d’ENR, où les flux énergétiques deviennent imprévisibles et délocalisés, la topologie des réseaux est bouleversée et l’intelligence répartie devient cruciale afin de protéger, de stabiliser et de reconfigurer les réseaux mais aussi afin de gérer le stockage d’énergie.

Jean-Philippe LE GOFF, Benoit CAMUS, Christophe FERRARO, François MASSARD, Mathieu PEYRON. Prix des collaborateurs.

Betsy, France : Un produit de flexibilité court terme inédit pour le marché du gaz, s’appuyant sur un robot de trading captant automatiquement l’écart de prix entre une livraison de gaz en intra-journalier et une livraison le lendemain sur les marchés. Le développement du marché intra-journalier attendu au lancement du projet n’étant pas au rendez-vous, il a été arrêté après 2 ans de fonctionnement. Son caractère innovant a cependant permis de valoriser l’offre commerciale de Storengy et ouvert d’autres pistes de développement notamment vis-à-vis du régulateur.

Raynald DUTHOY, Blandine BATICLE, Marie DEVILLERS, Nicolas BERNASCONI. Grand Prix “Best Failed Idea”

http://www.salon-simodec.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: