En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les certificateurs de câblage paralysent la trésorerie des installateurs

Publication: 28 mai

Partagez sur
 
Le dernier livre blanc publié par IDEAL Networks révèle que les entreprises qui achètent des certificateurs de câblages rencontrent de réelles difficultés de trésorerie...
 

Ces 18 derniers mois, IDEAL Networks a lancé des études approfondies dans le domaine de l’installation et des tests. Les résultats ont été publiés dans un livre blanc : « Cinq frustrations ressenties et défis à relever par les installateurs de câbles en 2017 ». Les problèmes concernant la trésorerie se révèlent être récurrents et à l’origine de nombreuses difficultés financières rencontrées par les entreprises.

« Parmi tous les équipements de test et d’installation de câblage de données, il n’y a aucun doute : les certificateurs de câbles font partie des plus chers » explique Tim Widdershoven directeur du marketing mondial chez IDEAL Networks. « Pourtant, la plupart des entreprises pensent qu’il s’agit d’une dépense inévitable et continuent d’acheter de nombreux certificateurs malgré l’impact évident qu’une telle solution aurait sur leur trésorerie. »

Ces achats puisent dans un budget qui aurait pu être utilisé plus intelligemment sur d’autres projets ou différents équipements. Ce défi de trésorerie peut avoir des retombées négatives, en réduisant la flexibilité de dépense au sein d’une entreprise quand d’autres besoins surviennent.

Les études ont démontré que de dépenser dans des équipements entraîne rarement un bon retour sur investissement, surtout si les entreprises n’ont pas nécessairement besoin de certificateurs. En effet, leur prix reste le même, peu importe la fréquence d’utilisation.

Par ailleurs, les câbles cuivre et fibre ne nécessitent parfois pas l’emploi de certificateurs. Il est donc inutile de dépenser plus que nécessaire, de réduire le retour sur investissement et d’alourdir la charge d’équipement qu’un installateur devra porter.

« De nos jours, l’investissement initial dans de grandes quantités de certificateurs n’est plus faisable », ajoute Tim. « À l’avenir, il faudra trouver d’autres solutions pour aider les entreprises à améliorer leur investissement dans des certificateurs pour qu’ils puissent passer de dépenses de capital à des dépenses opérationnelles. »

En réponse à ses récentes recherches, IDEAL Networks a décidé de lancer la solution Test4Less, une série de produits, services et méthodes de paiement qui aideront les entreprises à diminuer leurs dépenses, optimiser leur productivité et améliorer leur trésorerie. La solution Test4Less comprend une option « Ne payez que ce que vous testez ».

Vous pouvez dès maintenant acheter des crédits de test (de 500 à 10 000 tests) pour le certificateur de câble LanTEK III et les recharger à chaque fois que vous en aurez besoin. Les entreprises peuvent choisir 2 types d’arrangements pour profiter du certificateur : une location ou un achat avec un paiement initial supplémentaire. Par exemple, le tarif initial d’un nouveau certificateur de câblage pourrait s’élever à seulement 3 000 € grâce à l’option « Ne payez que ce que vous testez »

http://www.idealnetworks.net

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: