En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Économie circulaire, remettre le designer industriel au cœur de la conception

Publication: 6 mai

Partagez sur
 
Cette étude montre combien les impacts environnementaux d’un produit ou d’un service doivent être pris en compte dès sa conception...
 

L’écoconception se décline selon diverses techniques, parmi lesquelles l’éco-innovation apparaît à l’auteure comme la plus efficace. Aux côtés d’ingénieurs produits, souvent chargés de trouver les composants les plus respectueux de l’environnement, le designer industriel joue un rôle irremplaçable puisqu’il apporte sa connaissance des besoins de l’usager et de son utilisation du produit.

Un contexte réglementaire et économique favorable

L’Europe est l’une des régions les plus avancées pour la mise en place de schémas d’économie circulaire. Le règlement REACH de 2007, sur la production et l’importation de substances chimiques, en est un exemple important. La France va plus loin, avec par exemple des mesures sur l’affichage environnemental. Cette impulsion réglementaire se conjugue à des enjeux économiques tangibles : d’un côté, les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux questions environnementales et, de l’autre, l’économie circulaire offre aux producteurs la promesse d’une réduction des coûts de matières premières et d’énergie et parfois aussi d’une montée en gamme.

Le potentiel de l’éco-innovation

L’économie circulaire ne saurait se limiter à la gestion efficace de la fin de vie des produits ; elle réclame au contraire une réflexion dès la conception de ces derniers. Diverses techniques d’écoconception ont été développées, notamment dans les industries de grande consommation. Les méthodes conventionnelles, centrées sur l’étude d’impact des composants et souvent assujetties à la réduction des coûts d’approvisionnement, ont des effets limités. À mi-chemin entre l’innovation et le design, l’éco-innovation apparaît plus prometteuse. Dans cette démarche, le concepteur imagine de nouveaux objets ou des systèmes entiers à faible impact environnemental en raisonnant à partir des attentes des usagers.

Le rôle du designer industriel

Dans les secteurs de grande consommation, la durabilité des produits est souvent une affaire d’ingénieurs spécialisés en questions environnementales parmi lesquelles on ne pense pas à inviter un designer. Pourtant, le créateur industriel devrait jouer un rôle essentiel compte tenu de sa connaissance des usages, de son apport en créativité et de sa capacité à imaginer l’avenir. Nous recommandons donc d’intégrer les compétences du designer au sein des bureaux d’études traitant de projets durables, afin que ces derniers soient très tôt conduits par des méthodologies créatives et centrées sur l’humain.

http://www.la-fabrique.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: