En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

À chaque vêtement, sa protection adaptée

Publication: 25 avril

Partagez sur
 
Tous les jours, des hommes et des femmes mettent en péril leur santé au travail...
 

C’est justement sur cette thématique que la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, le 28 avril prochain, veut alerter l’opinion. Cette journée d’action met aussi bien l’accent sur les dangers que sur les mesures de sécurité appropriées.

Les vêtements de protection contribuent à réduire les risques sur le lieu de travail. Cette première mesure de sécurité peut protéger la santé, voire même sauver des vies dans les cas les plus extrêmes. Mais pour être efficace, chaque équipement doit être adapté aux conditions et aux lieux de travail respectifs. Pour la plupart des risques, il existe des vêtements de protection appropriés. Les fonctions de protection sont signalées par des pictogrammes visuels.

Un symbole obligatoire, gage de qualité :

Marquage CE des vêtements de protection

Tout vêtement de protection présent sur le marché européen requiert un étiquetage CE. Grâce à ce marquage, le fabricant atteste que son équipement de protection individuelle (EPI) est conforme aux normes européennes. Ce symbole se trouve le plus souvent sur la face interne du vêtement.

Des symboles explicites pour les fonctions de protection les plus courantes :

- Vêtements de protection aux propriétés électrostatiques (EN 1149-5)

Ce symbole signale des vêtements de protection permettant de dissiper les charges électrostatiques afin d’empêcher les décharges électriques et éviter les explosions.

- Vêtements de protection contre les dangers thermiques d’un arc électrique (IEC 61482-2)

Ce pictogramme signale des vêtements offrant une protection contre les effets thermiques d’un arc électrique parasitaire.

- Vêtements de protection pour les travaux de soudage ou les techniques connexes (EN ISO 11611)

Ces vêtements protègent contre les petites projections de métal en fusion et contre le contact de courte durée avec les flammes.

- Vêtements de protection contre la chaleur et les flammes (EN ISO 11612)

Ces vêtements offrent une protection contre la chaleur et les flammes. La norme comprend différents niveaux qui indiquent, via des lettres de codification, les exigences remplies par les vêtements en matière de protection contre la chaleur et les flammes.

- Vêtements de protection contre les produits chimiques liquides (EN 13034, type 6)

Ces vêtements offrent une protection contre les pulvérisations légères d’aérosols ou les projections accidentelles.

Un service approprié et professionnel d’entretien et de modification

Les vêtements de protection doivent être lavés et entretenus de manière professionnelle pour maintenir intacte leur fonction de protection. Toute modification, comme apposer l’emblème de l’entreprise et le nom du collaborateur sur le vêtement, doit être exécutée conformément à la norme. Ces emblèmes doivent être compatibles avec les fonctions de protection de tout EPI quant au matériau, à la dimension et à l’emplacement. Des prestataires de services textiles tels que MEWA offrent des conseils détaillés. « Avec notre service complet - lavage, entretien, modification des vêtements de protection - nous accompagnons nos clients. Ce service protège les employés et soulage l’employeur », explique Philipp Mell, directeur de MEWA France.

http://www.mewa.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: