En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le Conseil d’Etat sécurise ses accès avec Locken

Publication: 13 avril

Partagez sur
 
Locken est entré au Palais-Royal, c’est-à-dire au siège de la plus haute juridiction administrative, qui doit à son autre rôle, conseiller du gouvernement dans la rédaction des textes juridiques, son nom de Conseil d’État...
 

C’est une institution complexe, aux tâches multiples, aux exigences renforcées par la conjoncture sécuritaire difficile de ces dernières années. Mais l’enjeu pour Locken ne s’arrête pas là. Car le Palais-Royal est aussi un monument chargé d’histoire, comme le rappelle son nom, souvenir du temps où Louis XIV, encore enfant, le préférait aux galeries vides et glacées du Louvre tout proche. Nouvelles contraintes, et nouveau défi pour Locken.

Comment Locken a répondu aux contraintes du Conseil d’Etat

D’abord par sa simplicité d’installation. Les cylindres Locken, parce qu’ils ne nécessitent aucun câblage ni aucun ajustement des portes, s’insèrent dans le cadre exceptionnel du palais sans en altérer le caractère.

La solution Locken se distingue aussi par sa simplicité d’utilisation. Les cylindres Locken installés au Conseil d’État peuvent s’ouvrir à l’aide d’une unique clé électronique, munie bien sûr de droits d’accès spécifiques. Quand un utilisateur autorisé introduit sa clé, celle-ci transmet instantanément l’information nécessaire à l’ouverture de la serrure.

La clé de voûte de la solution Locken réside dans son logiciel qui permet une gestion fine des accès. Preuve de la confiance accordée à Locken par le Conseil d’Etat, un système de nouvelle génération, le LSA (Locken Smart Access) a remplacé le logiciel installé en 2014.

Avec son architecture optimisée et son graphisme étudié, il offre un confort d’utilisation supérieur et rend possible la mise en place de nouveaux services.

Ce logiciel de gestion des droits d’accès concilie souplesse et sécurité d’utilisation. Il permet de restreindre l’accès à une partie quelconque des locaux du Conseil d’État, et d’en limiter la durée, dans le cas par exemple d’un prestataire venant assurer une mission ponctuelle.

Le responsable du pôle sécurité du Conseil d’État, témoigne : « Avec la solution Locken, l’énergie et l’intelligence sont dans la clé. En éliminant les incidents d’accès que nous rencontrions précédemment sur des cylindres électroniques équipés de batterie, nous avons pu diminuer nos interventions de maintenance sur les portes et nous recentrer sur le cœur de notre mission : fluidifier les quelque 2500 accès quotidiens et 50 000 accès mensuels tout en renforçant la sécurité. Le Conseil d’Etat étant implanté sur 2 sites, les employés du Conseil et les prestataires peuvent circuler sur les deux sites avec la même clé ; de même les responsables peuvent consulter le logiciel et paramétrer des droits d’accès indifféremment depuis les deux sites. L’installation en 2017 du nouveau logiciel LSA, plus ergonomique et intégrant des fonctionnalités plus poussées, a rendu nos tâches encore plus faciles. »

Avec le Conseil d’État, Locken confirme sa capacité à s’implanter dans des organes administratifs et institutionnels de premier plan.

http://www.locken.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: