En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Un nouveau brevet pour Ingérop : le poteau-ressort

Publication: 6 avril

Partagez sur
 
Ingerop, acteur de référence de l’ingénierie en France comme à l’international, annonce ce jour le dépôt d’un brevet qui porte sur sa toute dernière innovation : « le poteau - ressort »...
 

Une solution imaginée et développée par les équipes d’Ingerop, qui permet d’isoler les bâtiments jouxtant des gares des vibrations solidiennes sans sacrifier un étage. Le principe imaginé par Ingerop consiste à intégrer les ressorts directement dans les poteaux porteurs de la structure et non plus en dessous comme cela se fait habituellement. Avec ce nouveau brevet, l’ingénierie du groupe confirme une fois encore son approche tournée vers l’excellence technique, l’expertise, l’innovation, la transversalité et l’adaptation des solutions aux problématiques de ses clients.

Dans le cadre d’un projet jouxtant une gare du Grand Paris, les équipes d’Ingerop ont dû relever un véritable défi : isoler le bâtiment du bruit solidien. Problématique très courante au-dessus des gares, la transmission du bruit solidien -c’est-à-dire des vibrations entre les rails et le bâtiment- perturbe l’usage du bâtiment qu’il soit destiné à des bureaux ou à des logements. Or, il est nécessaire de respecter certains critères en termes de confort du public et donc de l’isoler de ces nuisances sonores.

Pour absorber le bruit solidien dans les bâtiments se trouvant près des voies ferrées, la solution habituelle est de mettre un niveau de boites à ressort, en général sous les porteurs, qui permet d’isoler le bâtiment. L’inconvénient est alors que ce dispositif a une certaine épaisseur, en général 80 cm additionnels entre les ressorts et la structure de génie civil nécessaire pour les mettre en place. Dans le cas de ce projet, pour lequel il y avait une contrainte de hauteur globale du bâtiment, la conséquence pour le promoteur était la perte d’un étage entier.

Les équipes d’Ingerop, toujours à la pointe dans toutes les techniques, ont alors créé et développé une solution totalement innovante pour isoler le bâtiment sans perdre un étage : « le poteau-ressort ».

Au lieu de mettre en place un matelas de ressorts sous la structure, l’ingénieriste a eu l’idée d’intégrer l’isolation acoustique directement à l’intérieur des poteaux porteurs du bâtiment.

L’innovation consiste à intégrer des ressorts entre un fut extérieur et un poteau intérieur, dont la jonction des deux isolera les vibrations solidiennes vers les étages.

En intégrant cet élément dans l’architecture du bâtiment, on perd quelques centimètres carrés au sol, puisque qu’un poteau classique fait environ 400 mm de diamètre alors que ce nouveau dispositif fait 800 mm de diamètre, mais on gagne un étage.

Dans le cas présent cela a permis au maitre d’ouvrage de préserver 4 000 m2 de surface utilisable, qui sans ce dispositif n’auraient pu être construits, compte tenu de la réglementation incendie et des hauteurs de bureaux commercialisables.

Une Idée ingénieuse et totalement innovante pour laquelle Ingerop a déposé un brevet.

http://www.ingerop.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: