En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Société minière affine les processus de gestion des calculs

Publication: 2 avril

Partagez sur
 
La concurrence accrue, sur le marché des produits et procédés techniques, requiert une accélération des développements et une meilleure efficacité dans pratiquement tous les secteurs...
 

Les entreprises consacrent des efforts d’investissement considérables dans leurs atouts les plus importants, notamment pour les produits qu’elles proposent. Ces produits font appel à diverses conceptions, des techniques et droits de propriété intellectuelle variés, tous gérés à l’échelle d’une organisation en faisant l’objet d’une réflexion attentive et approfondie.

Un processus fondamental sous-jacent à ces atouts de l’entreprise est trop souvent ignoré, et cette méconnaissance est responsable à des difficultés auxquels sont régulièrement confrontés les ingénieurs. Souvent, ce qui fait défaut, c’est la gestion des calculs, afin de les traiter comme les atouts indispensables et précieux qu’ils constituent pour l’entreprise. Diavik a investi récemment dans des outils et procédés dans le but d’exploiter au maximum les calculs effectués.

Les processus techniques inhérents à une mine de diamants comportent un grand nombre de variables, paramètres et risques d’inefficacité. Chez Diavik, ces processus sont analysés régulièrement pour donner à l’entreprise la possibilité d’appréhender plus précisément ses futurs rendements et de rechercher au fur et à mesure des gains d’efficacité. Pour effectuer cette analyse, la société avait dans le passé recours à des tableurs, mais s’efforce à présent de dépasser les limites qu’elle rencontre en se servant uniquement de feuilles de calcul.

Surintendant de la Technologie des Procédés de Diavik, Yuri Kinakin fait appel à tout un ensemble de techniques d’analyses visant à s’assurer que Diavik utilise les meilleures techniques du moment pour traiter ses matériaux. Jusqu’ici, l’entreprise comptait sur des tableurs et autres logiciels mathématiques pour coordonner ses flux de travail et faire des analyses pour diverses améliorations et précisions. Yuri a récemment transféré certaines exigences d’analyses de Diavik dans Maple, l’outil de gestion des calculs de Maplesoft, de façon à simplifier ses calculs et à offrir un meilleur aperçu comparativement aux informations dispensées par ses outils précédents.

Le nombre important de paramètres intervenant dans les processus de Diavik est susceptible d’engendrer des calculs compliqués. Les multiplications matricielles réalisées prenaient traditionnellement davantage de temps et d’efforts que nécessaire. « Nous utilisons nos feuilles de calcul plus que nous ne le souhaitons », indique Yuri. « Maple nous a facilité la tâche : les calculs que nous faisions dans nos outils précédents peuvent être effectués dans Maple en seulement quelques lignes ».

Une autre tâche courante, pour Yuri et son équipe, exige de faire des ajustements de courbes à partir de données collectées régulièrement. Ils s’intéressent aux probabilités que leurs capacités de traitement dépassent certaines quantités déterminées ; ces probabilités exactes deviennent alors des informations précieuses dans chaque plan de processus. Au lieu de procéder à un ajustement polynomial dans d’autres outils, Diavik a utilisé le pack d’ajustement des courbes de Maple, conçu spécifiquement pour cette tâche. Grâce à Maple, Diavik a pu non seulement obtenir des ajustements précis de ses données de processus, mais aussi garantir la transparence de son analyse, facilitant ainsi la compréhension des calculs au sein de l’équipe toute entière.

Diavik prenant des mesures concrètes destinées à une meilleure gestion de ses calculs de processus, Yuri et son équipe espèrent étendre l’utilisation de Maple dans leur travail. A l’instar de bon nombre d’organisations techniques, ils s’en remettent toujours à une multitude de feuilles de travail qui, tout en étant fonctionnelles, ne leur fournissent pas la souplesse ou la simplicité indispensables. « Nos feuilles de travail peuvent être inutilement compliquées et, au fil des ans, nous les avons vues devenir volumineuses et lourdes », affirme Yuri. D’autres calculs étant transférés sur une gestion assurée par Maple, Diavik espère produire des rapports plus faciles et plus vérifiables permettant à d’autres équipes de valider le travail effectué.

Même à l’issue de quelques mois seulement d’utilisation de Maple chez Diavik, Yuri a d’ores et déjà constaté des gains de temps dans sa planification de processus. En facilitant l’exécution de calculs complexes, Yuri a bâti une base de calculs plus forte, susceptible d’offrir des solutions plus précises aux questions auxquelles il avait précédemment essayé de répondre à l’aide de feuilles de calculs.

L’approche de Yuri à l’égard de la gestion des calculs est le signe du besoin grandissant, dans tous les secteurs industriels, de traiter les calculs comme un atout précieux et structuré. Naturellement, de nombreux professionnels ont leurs préférences quant à l’endroit où effectuer leurs travaux de calculs et l’adoption de nouveaux outils peut s’avérer difficilement justifiable. Les outils à base de feuilles de calcul sont devenus omniprésents pour les besoins mathématiques simples et rapides ; cependant, bon nombre d’entreprises n’explorent de nouveaux outils qu’en réaction aux problèmes qu’elles ont rencontrés. A ce moment-là, elles subissent déjà des pertes imputables à leur outil peu performant, et la pression pour trouver une solution de rechange augmente. Le rythme actuel des projets techniques nécessite une approche proactive à l’égard d’une gestion adéquate des calculs, de façon à supprimer les redondances et les temps d’arrêt liés aux techniques souvent désorganisées du passé. En faisant appel à Maple pour effectuer des calculs dans un environnement solide pleinement documenté, Yuri aide Diavik à tirer le meilleur parti de la propriété intellectuelle bâtie au cours de deux décennies d’histoire.

http://fr.maplesoft.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: