En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La BEI et Europlasma annoncent la signature d’un contrat de financement

Publication: 30 mars

Partagez sur
 
La Banque européenne d’investissement qui est la Banque de l’Union européenne a octroyé un prêt de 30 millions d’euros pour financer la centrale à énergie renouvelable CHO TIPER développée par CHO Power...
 

Le projet est également soutenu par InnovFin – Energy Demonstration Projects (EDP), un produit financier développé sous Horizon 2020, le Programme-Cadre pour la Recherche et l’Innovation de l’Union Européenne.

CHO Tiper est un projet innovant de centrale de cogénération par gazéification de déchets et biomasse d’une capacité installée de 11 MWe. Grâce à un procédé propriétaire de gazéification plasma, la centrale produira de l’électricité propre à partir de combustibles solides de récupération (CSR) et de résidus forestiers, sans émissions nocives pour l’environnement. Cette centrale de proximité fournira, chaque année, assez d’électricité pour 45 000 habitants tout en évitant l’enfouissement de 50 000 tonnes de déchets non-recyclables et l’émission de 28 000 tonnes de CO2. Le projet CHO Tiper représente un investissement total de 60 millions d’euros et permettra la création de 65 emplois durables à Thouars, dans la région Nouvelle Aquitaine.

Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI, a déclaré : « Le soutien à l’innovation et à la lutte contre les effets climatiques est une priorité d’action pour la Banque de l’Union européenne. C’est pourquoi je suis très heureux que la BEI finance ce projet innovant, pionnier et à fort impact économique, écologique et social pour le territoire. Avec ce nouveau financement, la BEI soutient la construction d’une filière prometteuse. Le gaz renouvelable est une ressource énergétique d’avenir pour l’Europe. »

Carlos Moedas, Commissaire européen a ajouté « Je suis heureux qu’un pionnier des énergies renouvelables comme Europlasma puisse obtenir le soutien de l’Union Européenne et j’espère que la liste des bénéficiaires continuera à s’allonger afin de favoriser la transition énergétique. Des technologies innovantes favorisant l’énergie propre sont essentielles et ont besoin de notre soutien pour se développer. »

« Le groupe Europlasma se réjouit de cet engagement qui conforte la pertinence du procédé de pyro-gazéification développé avec succès par CHO Power. Face à une demande croissante pour une production d’énergie verte à partir de déchets, notre groupe compte déployer son portefeuille de projets aussi bien en France que dans le reste de l’Europe. » a conclu Jean-Eric Petit, Directeur Général du groupe Europlasma.

Le projet a été validé avec l’appui d’experts indépendants tels que Fichtner (audit technique et projet), Watson Farley & Williams (mise en place juridique du financement), Willis Towers Watson (assurances) et EY (modèle financier). Ce financement complète ceux déjà obtenus de l’Ademe et du Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine, respectivement engagés à hauteur de 12 et de 2 millions d’euros.

http://www.eib.org

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: