En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Réaction du Hub France IA au rapport de la Mission Villani sur l’IA

Publication: 30 mars

Partagez sur
 
Les mesures annoncées vont dans le bon sens, travaillons ensemble à les mettre en place...
 

Le Hub France IA juge très positivement les mesures annoncées par le gouvernement suite à la remise du rapport sur l’intelligence artificielle préparé par la mission Villani.

Ces mesures confortent les membres du Hub France IA dans la démarche qu’ils ont entrepris dès août 2017 : doter la France d’une plateforme réunissant talents et ressources, qui densifie les échanges et catalyse les interactions au sein de l’écosystème de l’intelligence artificielle et au-delà.

Pour Patrick Albert, président du Hub France IA, « nous nous félicitons que le gouvernement ait répondu rapidement et favorablement à la forte dynamique de l’écosystème. Il adresse un message d’espoir fort aux acteurs de l’IA Française en annonçant des mesures adossées à une analyse fine et qui vont dans le bon sens. Nous voulons y voir le premier pas vers un acte fort de souveraineté, et travaillerons à ce que la France et l’Europe réussissent avec l’IA ce qui a été raté avec le Web, inventé par des chercheurs Européens, mais industrialisé aux USA et en Chine. L’Europe qui a su résister aux grands lobbies du numérique va changer la donne internationale en promouvant avec le RGPD une gestion des données personnelles inédite et compatible avec les valeurs européennes, héritées des Lumières. L’IA est l’étape suivante, gageons que la France prendra le leadership de la reconquête. »

Pour Nathanaël Ackerman, directeur du Hub France IA “ Avec ces annonces, la France prend la bonne direction en matière d’IA, et se lance sur un chemin qui va être encore long. Pour faire face à la domination industrielle des Etats-Unis et à l’essor considérable de la Chine, les investissements financiers annoncés en France devront passer à l’échelle au niveau Européen avec par exemple l’appui de la Banque Européenne d’Investissement ou du Fonds Européen d’Investissement. L’Etat va maintenant aller de l’avant et pourra aider l’écosystème à accélérer des actions dont certaines ont déjà lancées par le Hub France IA comme sur la mobilité ou la santé. »

Le Hub promeut ainsi 4 grandes thématiques

- Lancer des projets industriels d’envergure : Le Hub France IA a créé à ce jour 17 groupes de travail thématiques business. Leur ambition : réunir start-ups, chercheurs, et grands groupes afin de catalyser une dynamique industrielle ambitieuse. Tous les secteurs sont impactés et le Hub a déjà lancé certains d’entre eux : les transports et la mobilité, l’énergie et la ville intelligente, la santé, le bien-être en entreprises et le sport, la cyber-sécurité, l’expérience client, les médias, les industries créatives, la banque assurance, ou encore la défense. Ces groupes business sont appuyés par l’action de 11 groupes transversaux qui traitent notamment de l’encadrement juridique, de l’évolution des compétences et des ressources humaines, de la transformation des métiers, ou encore du design.

- Lancer des actions de sensibilisations destinées au grand public (IA pour tous) : formation, collaborations avec les organisations non gouvernementales …

- Re-créer une attractivité pérenne : afin d’exprimer son plein potentiel en matière d’IA, la France et l’Europe doivent fédérer et soutenir fermement les acteurs du continent, et attirer les talents mondiaux. N’oublions pas que la Chine, qui a annoncé l’objectif d’un leadership mondial en IA à l’horizon 2030, forme un million d’ingénieurs par an quand la France en forme à ce jour 40 000, et l’Europe 300 000. Seule l’attractivité des industries, notamment dans leurs avancées technologiques, la prise en compte de facteurs humains et éthiques, et la qualité des projets qu’elles proposeront permettra de stopper le brain drain et attirer les meilleurs étrangers dans le secteur de l’IA en France et en Europe.

- Mettre en place une gouvernance éthique forte : en matière d’éthique, le Hub France IA a fait le pari que la maîtrise des usages passe par la maîtrise des produits et services dIA par l’industrie française et européenne, et par la formation à l’IA et à ses usages. Des exemples récents montrent clairement qu’il est nécessaire d’insuffler à tous les niveaux de bonnes pratiques éthiques, pour libérer l’essor d’une IA européenne à la fois bienveillante et économiquement forte. Il est aussi indispensable, si une autorité de l’intelligence artificielle est créée, qu’elle soit dotée de pouvoirs réels.

http://hub-franceia.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: