En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Baromètre « Les jeunes et l’industrie »

Publication: 28 mars

Partagez sur
 
Arts et Métiers présente les résultats de la 6e édition du baromètre « Les jeunes et l’industrie », destinée à comprendre et analyser comment les lycéens des filières Scientifiques et Technologiques perçoivent l’industrie...
 

Pour Laurent Champaney, directeur général d’Arts et Métiers, les résultats du baromètre sont essentiels pour l’établissement, « ils nous permettent de mieux comprendre les représentations et les aspirations des jeunes, et donc de concevoir ou d’adapter nos formations, toujours en lien avec les acteurs de l’industrie ».

Est-ce que l’industrie française attire toujours les lycéens, quelle image en ont-ils ? Est-ce un secteur porteur en termes d’emploi, d’avenir, d’innovation ?

Les résultats de cette enquête, réalisée par OpinionWay auprès d’un panel de 500 lycéens des filières scientifiques et technologiques, et l’évolution des représentations des jeunes sur le secteur industriel, sont dévoilés en ouverture de cette 8e édition de la Semaine de l’Industrie.

Les jeunes ont-ils envie de tavailler dans li’ndustrie aujourd’hui ?

47% des lycéens en série S ou Technologique souhaitent travailler dans l’industrie, un chiffre qui évolue peu depuis le début du baromètre. Il sont particulièrement interressés par les secteurs des énergies renouvelables, des équipements électriques, électroniques et numériques et dans la construction aéronautique ou spatiale. Leur préférence, en ce qui concerne le milieu de travail, penche majoritairement vers les grands entreprises françaises ou internationales (46%), les PME (22%) et les start-up (16%) C’est la diversité des métiers proposés dans le milieu de l’industrie qui les attire vers ce secteur. Egalement, les rémunérations et la possibilité de formation et d’évolution tout au long d’une carrière.

Confiants en l’avenir de l’industrie en dépit de préjugés

65% des lycéens interrogés s’estiment confiants dans l’avenir de l’industrie en France, un résultat en hausse de 10% depuis la dernière édition et de plus de 25% depuis le lancement du baromètre en 2013.

L’industrie souffre pourtant toujours de ses points faibles. L’image d’usines qui ferment, les conditions de travail jugées peu attrayantes, l’idée qu’elle est source de pollution sont des préjugés récurrents au sein des lycéens interrogés.

Bien que 46% des lycéens estiment que l’industrie en France se positionne au même niveau que celle des autres pays, 41% estiment qu’elle est plutôt en retard, un sentiment qui se maintient depuis la dernière édition. Ils sont pourtant 94% à croire à une industrie du Futur, qu’ils rattachent à l’innovation, à la technologie et au développement des robots. Les secteurs de l’énergie, de l’aéronautique et de l’automobile sont les premiers à être rattachés à l’industrie du Futur, un podium qui se maintient depuis 2016.

L’industrie connectée, un moyen de changer les idées reçues

Rattachée aux mots « internet », « informatique », « téléphonie » et « robot » l’Industrie connectée est perçue comme vectrice d’innovation, efficace, attractive et créatrice d’emploi. 51% des lycéens y projettent la production des objets connectés mais également les entreprises utilisant des outils de travail numériques. Selon eux, l’industrie connectée va changer l’organisation du travail au sein des entreprises industrielles en particulier en permettant de limiter les tâches les plus pénibles confiées à des robots, en offrant plus de flexibilité sur les horaires et les lieux de travail et plus d’autonomie. L’aéronautique, l’automobile et l’énergie sont les secteurs qui incarnent ce nouveau phénomène. 50% des lycéens interrogés estiment qu’au moins la moitié des entreprises industrielles françaises sont connectées, 2% seulement estiment que la totalité des entreprises industrielles françaises sont connectées alors qu’elles le sont toutes !

Les écoles d’ingénieurs une porte d’entrée reconnue pour intégrer l’industrie

55% des lycéens interrogés souhaitent poursuivre des études d’ingénieur. Ils s’estiment pourtant encore mal informés sur les métiers et les formations menant aux métiers de l’industrie. Les écoles d’ingénieurs et les forums d’orientation constituent leurs principales sources d’information.

Les écoles d’ingénieurs restent d’ailleurs les premières formations associées à une carrière dans l’industrie devant les BTS/STS et les IUT.

http://artsetmetiers.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: