En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’accès à des données en temps réel peut jouer un rôle majeur

Par David Lefebvre, Industry Sales Manager CPG, EMEA, Rockwell Automation

Publication: 12 mars

Partagez sur
 
Les fondamentaux d’une grande bière n’ont pas changé depuis des générations : du malt, du houblon, de l’eau et de la levure associés dans des propositions diverses pour le plus grand plaisir de l’amateur...
 

Dans une certaine mesure, les technologies à explorer diffèrent selon la taille de l’exploitation : Une micro-brasserie pourrait produire jusqu’à 15 000 fûts par an, dont peut-être 75 % est vendu hors site. Cette brasserie sera probablement exploitée en mode manuel, ou appliquera des techniques de contrôle très simples. En revanche, une brasserie artisanale régionale, spécialisée surtout dans les bières « traditionnelles » ou « tendances », pourrait produire entre 15 000 et 6 000 000 de fûts par an. Les plus petites brasseries pourraient être exploitées en mode semi-automatisé et les plus grandes en mode entièrement automatisé.

Quelle que soit leur taille, ces brasseries auront un certain nombre de priorités, dont :

- Augmenter le nombre de litres brassés par jour, sans frais d’exploitation supplémentaires

- Répondre à la demande et croître

- Maintenir la qualité et la constance du brassage artisanal

- Maximiser le rendement du malt (objectif de 98,5 %)

- Réduire les temps de gestion des équipements et des procédés

- Augmenter le temps consacré à peaufiner « l’art » du brassage artisanal

L’accès à des données en temps réel peut jouer un rôle majeur dans l’amélioration de la gestion et du contrôle des procédés de brassage.

Dans la brasserie, les données peuvent accroître l’efficacité dans les domaines des quantités à stocker, du dosage à effectuer et des nomenclatures de produits. Au niveau du concassage, il devient plus facile de contrôler les quantités des ingrédients dans les recettes, les espacements entre les galets, les démarrages et arrêts automatiques, ainsi que les analyses par tamisage.

Les opérations de brassage du maische et de filtration du moût, la fermentation et la gestion de la levure sont rendues plus transparentes, avec les informations sur la production du lot saisies et corrélées en des points-clés de mesure de la qualité. Au bout du compte, la prise de décisions est améliorée, ce qui renforce la qualité globale du produit fini.

Avec la technologie appropriée et l’automatisation, les exploitants se sont rendu compte qu’ils parvenaient à un contrôle plus précis du brassage à chaque étape du procédé, et donc à davantage de litres brassés par jour.

La qualité du produit est garantie grâce aussi à la régulation de la température de fermentation, qui favorise la qualité et la régularité des lots produits. Un système d’automatisation adapté proposera l’option de faire fonctionner l’installation en mode automatique, semi-automatique ou manuel, tout en réduisant la consommation d’énergie pour les besoins en chaleur et refroidissement.

Dans l’ensemble, les données que seule l’automatisation peut fournir sont très précieuses pour établir et maintenir la qualité et la régularité d’un brassage quelconque. Et, parce que les données sont stockées et donc reproductibles, elles donnent au brasseur une plus grande souplesse quant à la gestion de ses recettes, à la modification des recettes existantes et à la mise à l’essai de nouveaux types de brassage. Que les procédures soient exécutées par les équipements ou par les opérateurs, le talent artistique reste l’apanage du maître-brasseur.

La rationalisation de ces procédés par la technologie permet aux brasseurs d’accroître les capacités et le rendement opérationnel de l’ensemble de la production.

http://www.rockwellautomation.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: