En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Nouveaux usages mobiles, SNCF prépare l’avenir avec Saaswedo

Publication: 7 mars

Partagez sur
 
SNCF a confié la gestion de l’ensemble de sa flotte mobile, soit près de 100.000 actifs terminaux et SIM, au jeune éditeur français Saaswedo Le groupe explique ce qui l’a convaincu chez la PME...
 

SNCF est connue pour ses 30 000 km de lignes de chemin de fer qui irriguent tout l’Hexagone et pour les 2 milliards de voyageurs qui traversent ses gares chaque année… Elle l’est sans doute un peu moins pour son parc mobile. Il est pourtant l’un des plus grands de France avec plus de 100.000 terminaux, sur l’ensemble de ses trois établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC). En assurer la gestion est donc un enjeu à part entière, alors même que le groupe mène au pas de course une profonde transformation numérique.

Avec l’arrivée à son terme du service de gestion de flotte mobile dont il disposait depuis 2007, le célèbre groupe français a donc lancé en 2016 un appel d’offres crucial. Les gains attendus par le projet dépassent en effet de loin les aspects économiques. « L’objectif était clair : mieux connaître nos utilisateurs et leurs usages au quotidien pour être capable de leur pousser demain les services dont ils auront vraiment besoin, ni plus ni moins. Ce projet était l’occasion de faire un vrai focus sur l’usage, en termes de télécommunication, mais aussi au niveau de tout l’écosystème du système d’information » explique Guillaume Leclerc, qui a été en charge du projet à la DSI.

Le changement est très important, car la mobilité à la SNCF n’a aujourd’hui plus rien à avoir avec celle de la dernière décennie. « A l’époque, nous n’avions qu’un seul client interne, le métier de la Traction (tous les métiers de conduite de train, ndlr) avec un périmètre de 15 000 lignes GSM mono-opérateur. Depuis, les smartphones sont devenus la norme et offrent à tous nos métiers des usages complètements nouveaux : ce sont progressivement plus de 100 000 lignes multi-opérateurs et multi-entités qui sont devenues concernées. Il nous fallait donc un outil, des processus et une gouvernance renouvelés de ce très précieux actif mobile » détaille Guillaume Leclerc.

Et c’est l’éditeur français Saaswedo qui a été retenu pour assurer cette mission clé. Le choix d’un acteur qui ne soit pas un grand groupe du secteur a pu surprendre certains observateurs, mais SNCF s’en enorgueillit. « Nous sommes fiers de notre engagement auprès des PME et du tissu économique français. Et nous sommes particulièrement heureux de voir que cette confiance est méritée, après avoir vu la compétence et la maitrise d’un acteur comme Saaswedo sur des sujets techniques mais aussi en termes de bonne compréhension de nos attentes et de nos impératifs financiers » se réjouit Raphaël Perret, au service achat IT de la SNCF.

SNCF, séduite par la puissance de frappe et l’agilité de Saaswedo

Saaswedo a notamment convaincu en relevant le défi de la migration de l’intégralité des lignes métiers sur le nouvel outil, en l’espace de seulement 4 mois. Le tout en formant plusieurs centaines de gestionnaire de flottes en parallèle.

« C’est phénoménal de la part de Saaswedo d’avoir réussi à gérer ainsi cette réversibilité sur plus d’une demi-douzaine d’entités, chacune avec leur mode de fonctionnement, pour fédérer le tout dans un outil commun et commencer à faire converger les processus » estime Guillaume Leclerc. Il souligne avoir particulièrement apprécié la qualité de réalisation mais aussi la souplesse mise en œuvre par les équipes de l’éditeur, afin de faire évoluer en commun les processus concernés. Une agilité appréciable dans le cadre de l’offre intégrée de bout en bout proposée par Saaswedo, qui va du logiciel jusqu’à la cellule centrale permettant de gérer les demandes des utilisateurs au quotidien.

Autre motif de satisfaction mis en avant par SNCF : la franchise des échanges. « Face à ses concurrents, Saaswedo a fait la différence par sa transparence. L’entreprise a été claire sur les enjeux que représentait ce contrat en termes d’investissement. Elle a aussi su « dire non » et proposer de nouvelles solutions à nos problématiques. J’ai aussi été impressionné par l’outil de simulation financière mis en place qui a apporté une réelle visibilité sur tous les mécanismes importants pour nos deux entreprises » décrit Raphaël Perret.

L’éditeur français, qui s’est aussi installé aux Etats-Unis depuis quelques mois, voit pour sa part dans le projet mené avec SNCF un catalyseur de sa capacité d’innovation unique. « En répondant à cet appel d’offres, nous avons voulu prendre à contrepied les réponses en « copier-coller » que les acteurs du marché adressent sans cesse aux grands groupes. Nous sommes restés transparents et fidèle à notre esprit d’innovation, que ce soit en termes de technologie, de tarification ou de business model. De plus, notre outil étant en mode SaaS, tout ce que nous avons créé et amélioré en travaillant avec SNCF, profite aujourd’hui à nos autres clients » explique Gilles Mezari, directeur associé de Saaswedo.

Plusieurs mois après la mise en place opérationnelle de la nouvelle gestion des flottes mobiles, les utilisateurs métiers de SNCF appréhendent sereinement l’avenir. Ils ont en effet été intégrés très en amont du projet, en participant aux soutenances et en testant les maquettes. « Ils ont plébiscité la solution Saaswedo et quand une entreprise parvient à générer cet enthousiasme, on peut estimer que la moitié du chemin de la conduite du changement a déjà été parcouru » analyse Guillaume Leclerc. Le groupe ferroviaire français a ainsi su faire du discours « user experience first » une réalité concrète. Fort de ce socle qui permet aux modes de travail de demain des utilisateurs d’émerger, il peut concentrer ses efforts sur les autres changements majeurs de sa transformation numérique.

http://www.saaswedo.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: