En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le Musée Danfoss rouvre ses portes dans une version plus moderne

Publication: 15 février

Partagez sur
 
Le Musée Danfoss va bientôt rouvrir ses portes dans la maison d’enfance de Mads Clausen, à proximité du siège social de Danfoss à Nordborg (Danemark)...
 

Le rôle du musée, géré par la fondation Bitten & Mads Clausen, est de contribuer à la protection d’une part unique de l’histoire industrielle du Danemark.

Le 23 mars 2018, le Musée Danfoss rouvrira ses portes dans une version plus moderne.

« Pour pouvoir s’ancrer dans l’avenir, il faut s’appuyer sur l’héritage du passé. » La devise de Mads Clausen, fondateur de Danfoss, se concrétisera lorsque le Musée Danfoss rouvrira ses portes le 23 mars 2018. Grâce aux dons de la fondation Bitten & Mads Clausen’s, le musée a pu bénéficier de transformations de pointe.

Le Musée Danfoss a élu domicile dans la maison d’enfance de Mads Clausen, à Nordborg, au Danemark. Quand il était jeune, Mads Clausen passait énormément de temps dans l’atelier de son grand-père, c’est là qu’est né son intérêt pour l’ingénierie. La table à laquelle il s’asseyait avec ses parents pour leur parler de ses idées n’a pas bougé de la salle à manger. Dans le grenier, on retrouve le premier bureau de Mads Clausen, qu’il a gardé jusqu’à sa mort et dans lequel il a testé sa toute première soupape de détente dans un seau d’eau, « inondant » au passage la salle à manger. Si la bêtise de Mads Clausen lui valut des réprimandes, c’est bien grâce à l’étanchéité de sa soupape que la société Danfoss vit le jour en 1933. Le reste fait partie de l’histoire industrielle du pays et est présenté au musée. Aujourd’hui, Danfoss est une entreprise d’envergure internationale employant plus de 26 000 personnes

Il s’agit d’une réouverture et d’une modernisation complète du musée existant, qui donne vie et apporte un nouveau souffle à l’histoire de la plus grande société industrielle du Danemark au travers d’effets audiovisuels et numériques. Le musée rouvre ses portes alors que Danfoss est en pleine transformation numérique.

Le président de la fondation Bitten & Mads Clausen, Peter Mads Clausen, souligne l’importance de l’ancrage historique de Danfoss - alors que la société est sur la voie du changement. « Nous mettons tout en oeuvre pour préserver et faire perdurer notre histoire. Notre héritage nous aide à concrétiser l’ADN de Danfoss ; reflète notre pensée, notre politique RSE, notre crédibilité et notre importance. Pour pouvoir construire notre avenir, nous devons connaître nos origines », déclare Peter Mads Clausen, avant d’ajouter : « L’aspect historique a une grande valeur pour nous, et je suis convaincu que le Musée est en parfait accord avec l’état d’esprit de mes parents. Notre histoire est fantastique ; nous voulons la faire perdurer et la partager. »

C’est la quantité et la qualité des documents historiques disponibles qui constituent l’armature du Musée Danfoss. Dès le début, la société a pu compter sur les efforts de personnes spécialisées et orientées vers l’avenir, qui ont vu la nécessité de conserver tous les éléments racontant l’histoire de l’aventure industrielle de Danfoss. Beaucoup d’anciens employés travaillent toujours pour le musée, au travers de l’Association Historique Danfoss, se démenant bénévolement pour préserver l’histoire de la société.

Le musée bénéficie de l’appui des archives historiques de Danfoss, qui abritent 60 000 photos en noir et blanc, 100 000 négatifs et 40 000 vieilles photos sur plaques de verre. À cela viennent s’ajouter des photos numériques et plus de 100 000 sources écrites et objets, y compris tous les anciens produits Danfoss, comme la première soupape de détente, le premier thermostat de radiateur, le premier entraînement VLT et le premier moteur hydraulique.

http://www.danfoss.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: