En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Mobile World Congress 2018, pleins feux sur les appareils mobiles.

Publication: 15 février

Partagez sur
 
Pour Osram Opto Semiconductors, les progrès réalisés dans les applications en lumière visible et invisible dédiées aux appareils mobiles marquent le rythme de l’innovation...
 

À l’occasion du Mobile World Congress 2018, plusieurs dizaines de milliers de visiteurs se presseront à Barcelone pour y découvrir certaines des tendances les plus fascinantes parmi les innovations en technologies mobiles présentées par des exposants du monde entier. Osram Opto Semiconductors, leader des composants et solutions optoélectroniques, précise dans quelle mesure les applications en lumière visible et invisible ouvrent la voie à une nouvelle génération d’appareils mobiles.

Nombre des technologies clés structurant les perfectionnements des appareils mobiles, notamment les smartphones, tablettes et accessoires connectés, reposent sur l’omniprésence de la lumière. Les applications d’éclairage d’écran, de type lampe torche ou stroboscope, ne font qu’effleurer les nombreuses possibilités offertes, tandis que les progrès réalisés dans les technologies infrarouge et laser se prêtent à la mise en œuvre de quantité de fonctionnalités sur un large éventail de marchés. La reconnaissance gestuelle ou faciale, ou encore le balayage de l’iris ne sont que quelques exemples des utilisations possibles de la lumière infrarouge appliquée aux appareils mobiles.

Le contrôle d’un appareil mobile par le regard (mouvements oculomoteurs), et non par le toucher, a également vocation à rendre son maniement nettement plus intuitif, dans la logique d’un mode de vie toujours plus axé sur le numérique. Pour autant, c’est le nombre croissant d’applications mobiles, pilotées par des utilisateurs gérant progressivement tous les aspects de leur vie digitale sur mobiles, qui sont en première ligne des principaux perfectionnements. Cette tendance s’explique notamment par des consommateurs toujours plus attentifs à leur santé, faisant appel à des accessoires connectés de type moniteur d’activité physique, et par un nombre croissant d’applications de réalité virtuelle et augmentée haut de gamme.

À l’occasion du Mobile World Congress 2018, plusieurs dizaines de milliers de visiteurs se presseront à Barcelone pour y découvrir certaines des tendances les plus fascinantes parmi les innovations en technologies mobiles présentées par des exposants du monde entier. Osram Opto Semiconductors, leader des composants et solutions optoélectroniques, précise dans quelle mesure les applications en lumière visible et invisible ouvrent la voie à une nouvelle génération d’appareils mobiles.

Nombre des technologies clés structurant les perfectionnements des appareils mobiles, notamment les smartphones, tablettes et accessoires connectés, reposent sur l’omniprésence de la lumière. Les applications d’éclairage d’écran, de type lampe torche ou stroboscope, ne font qu’effleurer les nombreuses possibilités offertes, tandis que les progrès réalisés dans les technologies infrarouge et laser se prêtent à la mise en œuvre de quantité de fonctionnalités sur un large éventail de marchés. La reconnaissance gestuelle ou faciale, ou encore le balayage de l’iris ne sont que quelques exemples des utilisations possibles de la lumière infrarouge appliquée aux appareils mobiles.

Le contrôle d’un appareil mobile par le regard (mouvements oculomoteurs), et non par le toucher, a également vocation à rendre son maniement nettement plus intuitif, dans la logique d’un mode de vie toujours plus axé sur le numérique. Pour autant, c’est le nombre croissant d’applications mobiles, pilotées par des utilisateurs gérant progressivement tous les aspects de leur vie digitale sur mobiles, qui sont en première ligne des principaux perfectionnements. Cette tendance s’explique notamment par des consommateurs toujours plus attentifs à leur santé, faisant appel à des accessoires connectés de type moniteur d’activité physique, et par un nombre croissant d’applications de réalité virtuelle et augmentée haut de gamme.

L’identification biométrique des utilisateurs révolutionne la sécurité des appareils mobiles. Le balayage de l’iris et la reconnaissance faciale comptent parmi les méthodes d’identification biométrique les plus fiables et les plus sûres. Elles peuvent se substituer à la gestion complexe de mots de passe pour la sécurisation des appareils mobiles, les contrôles d’accès et les vérifications toujours plus nombreuses applicables aux paiements et autres transactions financières.

La biométrie s’appuie sur des caractéristiques propres à l’individu, telles que les spécificités structurelles de l’iris, du visage ou des empreintes digitales. Des capteurs isolent ces points caractéristiques et les comparent à des données biométriques recueillies antérieurement. Pour un fonctionnement fiable sur mobile, le balayage de l’iris et la reconnaissance faciale exigent d’autres LED infrarouge spécifiquement destinées à éclairer la zone cible. Cette technologie est d’ores et déjà utilisée dans les systèmes de contrôle d’accès, la plupart des pays l’exploitant à leurs frontières.

Les scanners d’iris comptent parmi les techniques d’identification biométrique les plus fiables et les plus sûres. Avant d’autoriser l’accès à un équipement, le scanner dirige une lumière infrarouge vers l’œil de l’utilisateur. Le logiciel analyse ensuite une image de la structure de son iris, propre à chaque individu. Les systèmes de reconnaissance faciale isolent des caractéristiques, sans lien avec les expressions du visage (longueur ou largeur du nez, profondeur des orbites, forme des pommettes, etc.). Le recours à une lumière infrarouge pour éclairer le visage garantit une reconnaissance faciale ultra-fiable en permanence. Le taux d’échec est inférieur à 1 % et, a contrario, la probabilité qu’un utilisateur puisse tromper le système est de l’ordre de 1 sur un million.

Les mesures biométriques sont également devenues monnaie courante dans les appareils médicaux et de santé. Aujourd’hui, chacun prend soin de sa santé en assurant un suivi de celle-ci et de son activité physique. Et les technologies actuellement utilisées par le grand public à cet effet étaient, il n’y a pas si longtemps encore, exclusivement disponibles en cabinet médical. Grâce aux technologies optiques, la quasi-totalité des moniteurs d’activité physique peuvent aujourd’hui mesurer la fréquence cardiaque. Des LED ultra-performantes jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre de ces solutions à base de capteurs compactes et sobres en énergie.

Hartmut Schittko, directeur marketing du pôle Capteurs émetteurs laser chez Osram Opto Semiconductors, commente en ces termes : " Les applications commerciales de la lumière dans les appareils mobiles sont quasi-illimitées : sécurité, santé, forme physique, grande distribution, commerce électronique, etc. Parmi les tendances clés figurent la miniaturisation et l’intégration de fonctionnalités toujours plus nombreuses dans des appareils dont le format physique varie. À noter également une réelle dynamique du côté des fabricants de mobiles consistant à tirer parti des capteurs pour garantir une sécurité biométrique dernier cri, et à nécessairement proposer des appareils au diapason de la vie numérique du grand public. Ce ne sont là que quelques tendances qui contribueront à faciliter l’adoption de certaines innovations véritablement fascinantes. ".

" De par ses vastes ressources technologiques, Osram Opto Semiconductors est parfaitement en mesure de proposer très vite des solutions nouvelles, en demeurant à l’avant-garde de l’utilisation de la lumière dans les applications mobiles ", conclut Hartmut Schittko.

http://www.osram.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: