En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Bases de données et SGBD, Processus indispensables, coûts inutiles

Publication: 7 février

Partagez sur
 
Les processus opérationnels de base diffèrent selon les industries et la fonction de l’entreprise, mais l’un des points communs à toutes les entreprises modernes est la base de données ainsi que les systèmes de gestion...
 

Actuellement, le coût d’un SGBD est élevé. Alors que les infrastructures cloud privées et hybrides gagnent en popularité, les directeurs financiers accordent une plus grande attention aux coûts d’exploitation des bases de données, car les frais de licence et de support des SGBD peuvent représenter un poste important dans de nombreux budgets informatiques. Les utilisateurs peuvent être pris dans une spirale où les prix de support et de maintenance augmentent d’année en année.

En outre, les licences SGBD existantes peuvent être requises en fonction du nombre maximum de noyaux de serveur du serveur, et non des noyaux réellement utilisés. Au fur et à mesure que l’industrie évolue vers des centres de données définis par logiciel (SDDC) et l’hyperconvergence (la capacité de regrouper plusieurs applications en un seul matériel), les réalités de la virtualisation font en sorte que de nombreuses entreprises n’utilisent qu’un pourcentage de la puissance de traitement disponible de leurs serveurs - mais paient quand même pour la pleine capacité du serveur. A cela, il faut ajouter le coût du matériel auxiliaire nécessaire pour exécuter les charges de travail.

Une solution : les licences flexibles

Les entreprises ne devraient pas se sentir liées à leurs méthodes actuelles de paiement pour le SGBD. Une nouvelle option populaire - le modèle de licence flexible - est beaucoup plus conforme aux réalités de la consolidation moderne des bases de données.

Avec la licence flexible, les entreprises ne paient que les cœurs réellement utilisés dans le serveur, et non le nombre total de cœurs dans ce serveur - une distinction qui est d’une importance cruciale pour la composante de virtualisation de l’utilisation du cloud privé et hybride.

Beaucoup d’entreprises ont une organisation idéale pour ce type de modèle :

- Les entreprises à forte intensité de données, en particulier les services financiers, le commerce de détail, la santé, le traitement des paiements et les entreprises manufacturières.

- Les entreprises qui souhaitent migrer leur système de gestion des bases de données relationnelles (SGBDR) vers le cloud et remplacer leur infrastructure coûteuse actuelle.

- Les entreprises qui souhaitent réduire le coût global de l’exploitation d’une application critique, tout en ajoutant de la flexibilité, avec la garantie de l’intégrité du code et des schémas.

- Les entreprises qui souhaitent réaliser des économies significatives en termes de CapEx et d’OpEx et réduire considérablement le coût total de possession (TCO)

http://www.tmaxsoft.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: