En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Cancers : éviter la rupture des parcours de soins entre l’hôpital et la ville

Publication: 5 février

Partagez sur
 
Le virage ambulatoire a été pris depuis longtemps en cancérologie. Les professionnels de santé traitent de plus en plus les patients en hôpital de jour nécessitant une coordination accrue avec les professionnels de santé en ville...
 

Mario Di Palma, chef du département ambulatoire à Gustave Roussy, à Villejuif, Benoit Fraslin, directeur du centre Hospitalier du Sud Seine-et-Marne, Clémentine Villeminey, praticien hospitalier, responsable interface ville - hôpital, CHU Cochin-Port Royal, à Paris, Françoise Tenenbaum, maire adjointe de Dijon et Ghyslaine Simonin, infirmière coordinatrice, réseau Onconord témoignent, sur le site "Cancers : les défis de l’innovation à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, dimanche 4 février.

Des professionnels de santé qui doivent davantage collaborer

Pour Mario Di Palma, chef du département ambulatoire à Gustave Roussy, à Villejuif « pour structurer la collaboration entre la médecine générale et la médecine hospitalière autour des patients traités par chimiothérapie orale, tous les acteurs de la santé doivent d’abord se connaitre. Nous sommes confrontés à des cultures, des financements et des modes d’organisations totalement différents sur le territoire, d’où l’importance d’apprendre à se connaître. »

Retrouvez son interview ICI

« Au centre Hospitalier du Sud Seine-et-Marne, l’ensemble des médecins chefs de pôles se sont réunis avec des représentants de la maison de santé pluriprofessionnelle universitaire de Fontainebleau, de manière à pouvoir échanger sur les défauts et les qualités des prises en charge réciproques, et étudier les causes de rupture de parcours de certains patients. L’idée est de permettre d’asseoir des organisations à venir sur essentiellement des hommes et des femmes qui se connaissent, se respectent, se font confiance et sont en capacité d’échanger », indique Benoit Fraslin, directeur du centre Hospitalier du Sud Seine-et-Marne.

Retrouvez son interview ICI

Recréer un lien entre le traitement suivi à l’hôpital et le long parcours du domicile

Clémentine Villeminey, praticien hospitalier, responsable interface ville – hôpital au CHU Cochin-Port Royal, à Paris, insiste sur l’importance d’aider les professionnels de santé en ville à assurer le suivi des patients. « L’hôpital est une parenthèse dans la vie du patient ; en effet, il passe 80% de son temps à domicile. Il faut donc donner au médecin traitant la possibilité de faire une prise en charge de qualité. Avoir une ligne téléphonique et un accès rapide, simplifié à l’état clinique de son patient, permet au médecin traitant d’avoir les éléments lui permettant une prise en charge de qualité. Cela renforce également le niveau de confiance du patient en son médecin. »

Retrouvez son interview ICI

Tous les professionnels doivent se parler

«  A Dijon, nous avons développé des plateformes d’appui à destination des professionnels de santé pour qu’ils puissent appeler et exprimer une demande pour leurs patients comme la livraison de repas à domicile. Il faut une coordinatrice de santé sur ce parcours de santé. De nombreux patients souvent âgées rentrent tous les jours à domicile et ont des besoins spécifiques. Pour bien les accompagner, tous les professionnels doivent se parler », témoigne Françoise Tenenbaum, Maire adjointe de Dijon.

Retrouvez son interview ICI

L’infirmière coordinatrice, interlocuteur privilégié des patients comme des professionnels de santé

Ghyslaine Simonin, infirmière coordinatrice, réseau Onconord, témoigne de l’importance du rôle de l’infirmière coordinatrice afin d’assurer la continuité de la prise en charge du patient, notamment à domicile : « L’infirmière coordinatrice accompagne les professionnels de santé, évalue leurs besoins en formation et les y inscrit afin d’offrir une prise en charge continue au patient à domicile. A l’hôpital, elle joue également un rôle crucial auprès des patients. Ils sont suivis pour des pathologies importantes comme le cancer qui requière des besoins particuliers sur le secteur hospitalier mais aussi sur la ville. »

Retrouvez son interview ICI

http://www.cancer-lesdefisdelinnova...

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: