En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

EOS étend sa capacité de production d’imprimantes 3D industrielles

Publication: 1er février

Partagez sur
 
Fabrication à l’échelle industrielle et tests d’acceptation en usine adaptés à chaque client...
 

EOS, numéro un mondial des technologies d’impression 3D industrielle sur métaux et polymères, a augmenté sa capacité de production et transféré la fabrication de ses systèmes à Maisach-Gerlinden, à l’ouest de Munich, afin de la rapprocher de son siège établi à Krailling. Le nouveau site de 9 000 m² va permettre à EOS de doper sa capacité de production en 2018 et de fabriquer jusqu’à 1 000 systèmes par an environ. Avec ce déménagement, le constructeur entend satisfaire la demande croissante pour ses systèmes, désormais produits à une échelle industrielle. Parallèlement, l’agilité de ses méthodes de production et la souplesse de ses sites lui permettent de réagir et de s’adapter rapidement à l’évolution des exigences de la production, des clients et des marchés.

Nikolai Zaepernick, vice-président senior pour l’Europe centrale chez EOS déclare : « Notre technologie est le choix idéal pour les applications de fabrication en série de produits de qualité. L’impression 3D industrielle a fait son entrée dans le secteur de la production. Les dix premières années, nous avons installé environ 1 000 systèmes. Mais ce chiffre s’est envolé, surtout depuis deux ans. Aujourd’hui, nous comptons environ 3 000 systèmes installés dans le monde. Nous prévoyons en outre une nouvelle recrudescence de la demande pour notre technologie dans les années à venir, notamment dans le cadre de la transformation digitale, dans la mesure où l’impression 3D industrielle est l’une des composantes essentielles de l’usine numérique de demain. » Il poursuit en ces termes : « Notre technologie constitue, par conséquent, l’un des facteurs clés des scénarios de fabrication intelligente du futur. Nous encourageons donc les entreprises à se familiariser dès maintenant avec les technologies additives. »

Des tests d’acception en usine pour les systèmes de Maisach

Pour EOS, la qualité de ses matériaux, processus et systèmes est primordiale et en particulier sur les marchés hautement réglementés comme celui de l’aérospatiale, de la santé et de l’automobile, où les fabricants doivent s’appuyer sur des systèmes et procédés validés. C’est pourquoi EOS assure une qualification technologique sur les sites de ses clients, ce qui permet en retour de réduire les délais de mise sur le marché des produits réalisés par fabrication additive.

Des tests d’acceptation en usine sont ainsi réalisés dès lors qu’un client achète un système EOS. Sur le nouveau site de Maisach, les clients ont également la possibilité de participer aux tests d’acceptation des nouveaux systèmes. Outre les procédures de qualification habituelles d’EOS, les clients peuvent demander des tests spécifiques pour des pièces qu’ils souhaiteraient produire ultérieurement.

http://www.eos.info/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: