En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Nestor, plus grand restaurant virtuel de Paris et d’Europe en 2018

Publication: 17 janvier

Partagez sur
 
Nestor ouvre une nouvelle cuisine et dévoile son plan d’expansion pour atteindre les 10 000 repas livrés par jour en 2018...
 

Après deux ans et demi d’activité, la start-up Nestor livre chaque jour plus de 3000 déjeuners à Paris et en proche banlieue, autour d’un menu unique (entrée-plat-dessert) à 15 euros, confectionné dans ses propres cuisines. Suite à une année 2017 record, plus de 20% de croissance mensuel depuis Septembre, Nestor veut accélérer la cadence en 2018 et ouvre une nouvelle cuisine, pour livrer ses repas au sud de Paris en couvrant notamment Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Vanves et le 15ème arrondissement de Paris.

A l’origine de l’aventure, Sixte, Benoit et Joseph, 3 amis d’enfance, livraient à leurs proches des plats qu’ils préparaient eux-mêmes dans leur propre cuisine. Depuis les 3 amis ont fait du chemin et sont devenus mi 2017 la première et la seule start-up française rentable de la FoodTech (cf Forbes). 2018 s’annonce comme une année phare pour Nestor avec un plan de développement ambitieux : ouverture de 5 nouvelles cuisines dont une à l’étranger pour dépasser la barre des 10 000 repas livrés par jour au déjeuner. On dit bien que l’appétit vient en mangeant.

« Cela fait presque 3 ans que nous avons lancé Nestor » analyse Sixte de Vauplane, CEO de Nestor. « Les 2 premières années ont permis d’imposer le concept auprès des parisiens, avec une très forte croissance dans les grandes zones de bureaux. L’année 2017 était celle de la rentabilité. Tout en conservant une croissance mensuelle à deux chiffres, nous avons transformé notre structure pour relever ce défi essentiel : devenir la première et la seule start-up foodtech française rentable. En 2018, avec notre modèle qui a fait toutes ses preuves, il est venu le temps de l’expansion ! »

Après s’être concentré sur la zone du Nord-Ouest (Rive Droite + La Défense, zones fortement concentrées en bureaux), cap au Sud de Paris. Boulogne, Issy-les-Moulineaux, Vanves et le 15ème arrondissement vont eux-aussi pouvoir profiter d’une toute nouvelle expérience pour leur pause déjeuner : des menus sains, livrés chauds, et préparés le matin même à partir de produits frais.

La recette du succès

Simplicité du modèle : En France, la durée de la pause déjeuner a été divisée par quatre en un peu plus de vingt ans (étude menée par Opinionway pour Ixina), Désormais, chaque minute compte.

Et le modèle de Nestor, centré sur un menu unique, répond parfaitement à ces nouvelles contraintes : prise de commandes en quelques secondes, plus de temps de perdu à choisir, livraison optimisée en 13 minutes en moyenne.

Une stratégie de livraison innovante

Nestor a développé en interne une série d’algorithmes qui permettent de construire une nouvelle logistique de livraison : la livraison en tournée optimisée et par prédiction.

Grâce au menu unique, la livraison s’effectue en tournées, constamment optimisées pour faire le moins de distance et le plus de points de livraison par coursiers.

La prédiction permet quant à elle, en s’appuyant sur les statistiques de commandes, de faire partir en avance des coursiers avec des menus qui ne sont pas encore commandés. Aujourd’hui, 40% des menus sont livrés par prédiction, c’est à dire que lorsque vous commandez un repas, il y’a 40% de chance que votre coursier soit déjà parti de la cuisine avec. Résultat : une livraison en 13 minutes en moyenne.

La puissance de frappe d’une cuisine géante, pour un repas éco responsable Avec son modèle, Nestor peut donc bénéficier d’une triple économie d’échelle : au niveau des achats, du nombre de coursiers sollicités et des pertes en matières premières, garantissant ainsi une bien meilleure rentabilitéì générale.

Nestor peut également se considérer comme un précurseur dans le domaine de la restauration propre, car contrairement à la restauration classique qui a un taux de déchets moyen de 10%, Nestor, grâce à son modèle, n’est qu’à 4%.

http://nestorparis.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: