En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

OSE Immunotherapeutics présente l’analyse de nouvelles données sur OSE-127

Publication: Décembre 2017

Partagez sur
 
Fort intérêt clinique d’OSE-127 chez les patients atteints de maladies inflammatoires intestinales en échappement thérapeutique et présentant un besoin médical important...
 

Récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), cible d’OSE-127, surexprimé au niveau colique chez ces patients en échec thérapeutique aux traitements par corticostéroïdes/immunosuppresseurs et anti-TNFα.

Surexpression colique de l’IL-7R prédictive de la non-réponse aux anti-TNFα.

OSE Immunotherapeutics SA, a présenté en session orale des nouvelles données d’analyse transcriptomique renforçant les perspectives de développement clinique d’OSE-127 dans les maladies inflammatoires intestinales (11ème "European Workshop on Immune Mediated Inflammatory Diseases", 14-16 décembre 2017, Paushuis-Utrecht, Pays-Bas).

La communication intitulée "Interleukin-7 receptor pathway controls human T cell homing to the gut and predicts response to anti-TNFα therapy in patients with inflammatory bowel disease" rapporte les résultats issus d’une analyse transcriptomique de biopsies coliques chez plus de 500 patients et 100 témoins au sein d’une large base de données disponible pour les bio-informaticiens spécialisés.

Cette analyse a mis en évidence que le récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R, cible d’OSE-127) et les médiateurs de la voie de signalisation de l’IL-7R sont fortement surexprimés dans les biopsies de côlon de patients atteints de maladies inflammatoires intestinales (maladie de Crohn et rectocolite hémorragique), en échec thérapeutique après traitement par corticostéroïdes ou immunosuppresseurs, ou après traitement par anti-TNFα.

De plus, le niveau de surexpression de l’IL-7R dans les biopsies de côlon chez ces mêmes patients est significativement corrélé et prédictif de la non-réponse au traitement par anti-TNFα.

« Cette forte expression d’IL-7R dans les maladies inflammatoires intestinales chez des patients en échappement thérapeutique souligne l’intérêt de développer une stratégie de traitement ciblant ce récepteur, un mécanisme d’action original de l’anticorps antagoniste OSE-127 qui bloque l’inflammation à la source. Ces données translationnelles chez l’homme, combinées à nos études précliniques présentées en juin dernier à Chicago au congrès FOCIS, renforcent le rationnel d’OSE-127 comme nouvelle thérapie émergente de premier plan dans les inflammations chroniques, et nous sommes impatients de démarrer la phase clinique de ce produit en 2018 », commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d’OSE Immunotherapeutics.

http://ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: