En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Configuration efficace de suspension avec les bancs d’essais virtuels

Publication: Mai 2013

Partagez sur
 
Nouvel outil de simulation pour la conception et l’analyse efficaces de suspension...
 

- Banc d’essai virtuel de véhicule pour l’analyse de suspensions de roues

- Conception graphique commode

- Fonctions complètes d’analyse et d’automatisation

Les modèles ASM (Automotive Simulation Model) de dSPACE supportent désormais la simulation sur bancs d’essais virtuels pour l’analyse de la dynamique de véhicule. Le nouvel ASM « Kinematics and Com-pliance » (ASM KnC) fournit des fonctions pour la conception et la simulation de suspensions sur banc d’essais, ouvrant ainsi la voie vers un nouveau champ d’application innovant. Les utilisateurs peuvent à présent effectuer des tests vir-tuels pour de nombreuses variantes de véhicules et de manœuvres en vue d’op-timiser les suspensions de leurs véhicules et de les rendre disponibles pour les applications Hardware-In-the-Loop (HIL).

Une interface utilisateur graphique pour une conception pratique Les suspensions sont définies dans une interface utilisateur graphique et expor-tées sous forme de tables d’interpolation pour les modèles de simulation de vé-hicules. Cet outil présente des configurations prédéfinies pour les types de sus-pension communs : McPherson, suspension type double « wishbone », à 3 liens, 4 liens ou à liens multiples. Ces dernières peuvent être combinées avec des sous-structures.

Automatiser pour plus d’efficacité

L’ASM KnC est entièrement automatisable ce qui permet d’optimiser les résultats de simulation pour correspondre aux mesures réelles (p.ex., les changements en carrossage et pincement durant la compression et la détente). L’interface d’automatisation peut également être utilisée pour définir les propriétés in-dividuelles des matériaux en vue de répondre au mieux aux critères cibles de la dynamique de véhicule. Du fait que les paramètres de simulation correspondent directement à ceux du véhicule réel conçu, les ingénieurs de test peuvent opti-miser avec efficacité le comportement de la dynamique du véhicule ; ce qui ré-duit à un minimum le nombre des essais réels et des prototypes.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: