En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Solutions Bosch pour la mobilité urbaine

Publication: Décembre 2017

Partagez sur
 
Le stationnement connecté fait gagner du temps, économise le carburant et réduit le stress. Grâce aux entraînements 48 volts, les scooters urbains deviennent électriques. 300 projets autour des moteurs diesel de demain...
 

COUP : Bosch propose d’ores et déjà des services de mobilité pour les grandes villes, à l’exemple du service de partage de scooters électriques COUP qui, après Berlin, vient d’être lancé à Paris. La flotte mise à disposition par Bosch compte 1600 scooters électriques dans un premier temps, d’autres étant prévus par la suite. Ce service est accessible à toute personne de plus de 21 ans titulaire d’un permis B ou d’un permis de conduire international. L’application associée au service permet aux utilisateurs de localiser aisément le scooter électrique le plus proche, de le réserver, de payer et de démarrer, le tout sans clé. Un casque et deux batteries chargées sont logés sous le siège. COUP s’occupe de recharger les batteries afin que le client n’ait à se soucier de rien. Fonctionnant à l’électricité provenant de sources renouvelables, les scooters peuvent atteindre une vitesse de 45 km/h. Après utilisation, les utilisateurs peuvent les déposer dans les espaces prévus à cet effet au sein de la zone d’opération de COUP.

Multimodal : Bosch a lancé en juillet dernier la phase de test d’un assistant de mobilité qui, sur la base de données en temps réel, trouve l’itinéraire le plus rapide pour circuler en ville. Cette application offre un important gain d’efficacité aux voyageurs dans leurs trajets quotidiens, fournit aux villes des possibilités de régulation des flux de circulation et permet aux fournisseurs de services de mobilité d’améliorer le taux d’utilisation de leurs moyens de transport.

Stationnement connecté : Au travers de ses projets, Bosch élimine progressivement le stress lié à la recherche d’une place de stationnement. Cette recherche est actuellement à l’origine d’un tiers du trafic urbain. Les solutions Bosch pour le stationnement connecté et automatisé, à savoir stationnement basé sur la communauté, gestion active des emplacements de stationnement ou encore service de voiturier automatisé, font gagner du temps, économisent le carburant et réduisent le stress.

Recherche d’un emplacement de stationnement : Avec le stationnement basé sur la communauté, Bosch évite aux automobilistes la recherche d’un emplacement adapté. En passant à leur hauteur sur la route, la voiture détecte et mesure les espaces libres entre les voitures garées à l’aide des capteurs à ultrasons de l’assistant de stationnement. Les informations collectées sont transférées en temps réel dans une carte des emplacements de stationnement que les automobilistes peuvent utiliser pour trouver un emplacement libre. Aux côtés de Mercedes-Benz et d’autres constructeurs, Bosch teste actuellement le service dans des villes allemandes et européennes, et prévoit de le compléter à l’avenir par ajout d’une fonction de paiement numérique des frais de stationnement.

Voiture connectée : A l’horizon 2025, chaque automobiliste ressentira clairement les effets de l’interconnexion. Les fonctions connectées permettront d’économiser près de 400 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent de ce que peut absorber le parc national allemand de la Forêt Noire en trois ans. Des concepts comme le stationnement basé sur la communauté et la gestion active des places de stationnement peuvent faire économiser jusqu’à 480 millions de kilomètres parcourus à la recherche d’un emplacement, et la conduite hautement automatisée réduit par ailleurs la consommation de carburant.

RDE : Les premiers modèles diesel conformes à la norme d’émissions Euro 6 seront homologués dès cette année selon les nouvelles conditions des « real driving emissions » ou RDE. Aux côtés de ses clients, Bosch mène actuellement plus de 300 projets liés aux RDE. Son objectif est de soutenir les constructeurs automobiles dans leurs efforts pour réduire encore les émissions d’oxydes d’azote dues aux véhicules diesel. Des essais de conduite réalisés en ville ont démontré que cet objectif était réalisable.

Filtre à particules : Bosch ne réalisera aucun développement en Europe destiné à des moteurs à essence dépourvus d’un filtre à particules. L’introduction du filtre à particules a permis de réduire significativement les émissions de particules fines des véhicules diesel, et l’objectif est à présent de parvenir au même résultat sur les moteurs à essence.

Entraînement 48 volts pour véhicules électriques légers : Tout spécialement pour la mobilité urbaine, Bosch a développé un système d’entraînement 48 volts intégré qui inclut le moteur, l’unité de la commande, la batterie, le chargeur, l’affichage et une application. Bosch permet ainsi à la mobilité urbaine de gagner en efficacité. De plus, une accélération rapide départ arrêté procure un plaisir de conduite accru. Le système peut être utilisé dans toutes les catégories de véhicules électriques légers à deux, trois ou quatre roues. Et comme il est constitué de composants automobiles déjà existants, les constructeurs automobiles bénéficient des avantages de produits déjà testés en série et de faibles coûts de développement. Cela permet aux constructeurs établis, mais aussi aux nouveaux acteurs, de lancer un véhicule sur le marché en 12 à 18 mois.

Dernier kilomètre : L’électromobilité signée Bosch est déjà une réalité dans les rues des villes allemandes pour les livraisons de marchandises. L’entreprise fournit en effet le système d’entraînement des Streetscooters de la Poste allemande, qui détient la plus grande flotte européenne de véhicules électriques.

Circulation des collaborateurs Bosch en cas d’alerte aux particules fines : Les sites Bosch situés dans la région de Stuttgart privilégient les transports publics du réseau VVS (Verkehrs- und Tarifverbund Stuttgart GmbH) en cas d’alerte aux particules fines. Les collaborateurs Bosch travaillant à Stuttgart peuvent alors utiliser leur badge d’entreprise comme ticket pour emprunter les transports publics lors de leurs déplacements professionnels. Cette réglementation spéciale entre VVS et Bosch vient compléter les offres de mobilité destinées aux collaborateurs de l’entreprise de technologies et de services. Bosch entend ainsi soutenir les efforts de la ville en cas d’alerte aux particules fines.

http://www.bosch.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: