En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Anticiper les périodes de grand froid

Publication: 7 décembre

Partagez sur
 
Comment faire des économies d’énergies en entreprise ?...
 

Avec les premiers épisodes neigeux et de froid, viennent les premières surconsommations énergétiques des entreprises souvent liées au chauffage. Les factures d’énergie peuvent donc vite s’envoler pendant les périodes de grand froid. Pour éviter cela, il existe des gestes simples à adopter. Delta Dore, le spécialiste du pilotage du confort et des énergies, livre ses conseils.

Surconsommation et microcoupures, risques n°1 des entreprises

Le bâtiment est le premier secteur consommateur d’énergie en France. 44% de l’énergie disponible est consommée par le résidentiel et le tertiaire, dont la moitié pour le chauffage. Avec le froid, la baisse d’ensoleillement et des températures contribue à faire augmenter la demande en énergie, qui peut alors devenir supérieure à la production et entrainer des microcoupures pouvant survenir pendant les heures de pointes en entreprise (2h le matin et 2h l’après-midi variable selon les sites et le contrat de fourniture d’énergie).

Les bons gestes pour réduire la facture énergétique des entreprises

En réduisant d’un degré la température programmée pour le chauffage, les bâtiments tertiaires ou commerces peuvent réaliser jusqu’à 7% d’économies. La perte de confort est faible et la productivité non affectée. Pour chaque type de bâtiment, il est également important de communiquer des bonnes pratiques aux équipes, telles que :

- Éteindre l’éclairage dès que possible

- Ne pas laisser en veille les appareils non utilisés

- Diminuer la luminosité des écrans

- Activer les options d’économies d’énergie du système d’exploitation des ordinateurs

Au-delà de ces gestes simples, des économies considérables peuvent être faites grâce à l’installation d’un système de Gestion Technique des Bâtiments (GTB). Cette solution permet de centraliser, d’automatiser le contrôle de l’ensemble des équipements énergivores et éviter les pics de consommations qui peuvent coûter très cher. Résultat : baisse de la facture énergétique, gestion simplifiée de l’installation et moins de risques de microcoupures.

Un système GTB est composé d’automates, de capteurs et d’un logiciel de gestion des énergies (supervision). Tous les équipements et le confort sont ainsi contrôlés via une interface web, accessible via ordinateur, tablette ou smartphone.

Quelques exemples de chiffres clés :

- Les bureaux équipés d’un système de GTB font diminuer leur facture énergétique d’environ 4€/m2/an (facture énergétique moyenne 20€/m²/an).

- Une installation de GTB sur un parc de bâtiments tertiaire de petit taille (ex : agences bancaires) permet de réaliser environ 22% de gain sur les consommations.

- Pour les commerces, alimentaires ou non, une prestation de service avec Energy Management seule, sans installation de GTB, peut permettre de réaliser des économies allant jusqu’à 12%. En ajoutant un système de GTB, les économies sont d’environ 26%.

Ludovic De Nicolay, Responsable grands comptes et services d’efficacité énergétique chez Delta Dore, se tient à votre disposition pour répondre à vos questions sur le sujet.

http://www.deltadore.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: