En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Vivastreet mise sur l’international

Publication: 24 novembre

Partagez sur
 
Créé en 2004, Vivastreet est à ce jour l’un des acteurs internationaux majeurs des petites annonces...
 

Pour maintenir sa dynamique de croissance, le site de petites annonces, présent dans 13 pays, se lance dans un ambitieux plan de développement international. Tout en conservant sa stratégie d’entreprise indépendante, Vivastreet entame la redynamisation de certains sites existants et le lancement des sites pour les pays dans lesquels il n’est pas encore présent. L’objectif est la création de 40 nouveaux sites d’ici 2021 notamment en Amérique du sud et en Europe que Vivastreet entend ainsi achever de couvrir. C’est au Portugal que le site de petites annonces a lancé son plan avec la création de son site www.vivalocal.pt en août 2017.

Un plan d’action international ambitieux

Pour faire face à une concurrence toujours plus forte, Vivastreet a élaboré une stratégie globale d’investissement en phase avec l’identité de la marque et des collaborateurs qui la portent. Ce plan d’action d’envergure sera déployé par un département dédié auquel un budget par pays sera alloué en fonction des différents besoins et potentiels et sur l’expérience acquise dans les pays où le site est déjà présent. Les sites des pays où Vivastreet est bien implanté (français, anglais, brésilien et belge) font partie intégrante de ce plan et seront d’ailleurs amenés à monter dans les années à venir.

La première phase de la stratégie de développement de Vivastreet consiste à redynamiser les sites italien, chilien, et indien. Après un minutieux état des lieux de chaque site, les moyens techniques seront perfectionnés et modernisés en fonction de l’implantation locale et des retours des utilisateurs.

La seconde phase consistera à lancer Vivastreet sur les marchés porteurs de croissance au sein desquels le site n’est pas encore présent, avec en premier lieu le Portugal, lancé en août dernier, et l’Espagne d’ici fin 2017. L’année 2018 sera quant à elle dédiée à l’implantation dans les 8 pays d’Amérique centrale et du sud que le site ne couvre pas encore : le Mexique, le Pérou, l’Uruguay, le Paraguay, le Costa Rica, la République Dominicaine, le Panama, la Bolivie et l’Equateur. Enfin, Vivastreet entend terminer de couvrir l’Europe en créant les sites luxembourgeois, belge (flamand), suisse et néerlandais. L’objectif est l’ouverture du site dans 40 nouveaux pays d’ici 2021.

« Cette nouvelle aventure est en phase avec notre volonté de ne jamais nous contenter du statu quo. L’évolution rapide des comportements des consommateurs nous oblige non seulement à nous transformer mais aussi et surtout à anticiper la demande. Aujourd’hui, nous recherchons la croissance de demain » explique Cédric Brochier, Directeur général de Vivastreet.

Une stratégie d’indépendance réfléchie et payante

Vivastreet peut se prévaloir d’être encore à ce jour le seul site de son domaine détenu par des personnes physiques et qui s’autofinance à 100%. La société peut aujourd’hui compter sur ses seules ressources humaines et financières pour se développer et continuer à bénéficier d’une parfaite autonomie. Le site privilégie ainsi la croissance interne en s’attachant à renforcer ses compétences pays par pays et à continuer d’investir sur ses collaborateurs.

Cédric Brochier commente : « A la différence de la majorité de nos concurrents, nous ne nous référons pas à l’adage « winner takes it all ». Nous prouvons aussi aujourd’hui qu’il est possible de fournir un service de qualité tout en se développant considérablement. En effet, depuis sa création, Vivastreet a su maintenir sa croissance et réussir à conserver sa position parmi les leaders des sites de petites annonces ».

Pour Cédric Brochier, le choix de rester indépendant correspond à une volonté de préserver un schéma d’entreprise participatif et responsable, où chaque collaborateur est maître de ses décisions. Ce modèle garanti autonomie et réactivité, des qualités indispensables dans le monde hyper compétitif du web.

Cette dynamique toujours renouvelée a fait ses preuves et a contribué à la solidité de l’entreprise. Vivastreet compte en effet aujourd’hui 35 millions de visiteurs uniques par mois dont près de 10 millions en France et compte environ 1 million d’annonces actives. En France, le site de petites annonces vient par ailleurs d’être élu Service Client de l’Année pour la 4ème année consécutive.

http://www.vivastreet.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: