En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La fabrication additive, prochaine révolution industrielle ?

Publication: 21 novembre

Partagez sur
 
Comment la fabrication additive optimise la conception des composants industriels...
 

La fabrication additive est une révolution pour les industriels, certains pensent même que l’on rentre dans une « nouvelle ère industrielle ». Cette nouvelle source d’innovation permet le développement d’applications à destination de différents secteurs tels que l’aéronautique, la dentisterie, le luxe ou encore l’automobile. Cette technologie enregistre actuellement des taux de croissance significatifs et intéresse de plus en plus d’entreprises.

Digital Metal est la première entreprise au monde à commercialiser des imprimantes métal 3D haute précision offrant des performances de production record. Cette imprimante permet de fabriquer de minuscules objets sur mesure et de petits composants haute précision (depuis 1 mm de hauteur jusqu’à 50 mm) avec une productivité accrue (entre 1€ et 1,50€ par centimètre cube) et un rendement optimal. Grâce à ce processus de fabrication, produire des composants industriels à faible coût et à grande échelle (jusqu’à 50 000 pièces en une seule impression), est à présent possible.

Digital Metal bénéficie du savoir–faire de sa maison mère Höganäs, le plus grand producteur mondial de poudres métalliques (fondé en 1797) et de ses 220 années d’expérience dans le matériel industriel (charbon, argile, minerai de fer et métal). Cette compréhension de la manipulation et du travail des différentes poudres métalliques ainsi que des matériaux de liaison représente la base de sa méthode d’impression 3D métal. En outre, sa capacité d’innovation et à utiliser une large gamme de métaux permettant de réaliser des impressions sur mesure font partie de ses points forts.

Digital Metal n’est pas la seule entreprise à reconnaître le potentiel du métal. General Electric a récemment annoncé qu’il allait investir plusieurs millions dans des technologies de fabrication additive, dont le métal, avec pour but d’imprimer toutes ses pièces industrielles sur demande. La révolution est en marche !

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: