En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Ledger et Yogosha : 1er Bug Bounty Hardware - crypto-monnaies

Publication: 21 novembre

Partagez sur
 
Pour la première fois en Europe, Ledger, leader de la sécurité dans les crypto-monnaies, lance un Bug Bounty hardware avec Yogosha...
 

Plateforme de confiance qui s’appuie sur une communauté fermée constituée de chercheurs en sécurité de haut niveau, sélectionnés pour leur expertise, leur professionnalisme et leur sens du partage.

Ledger travaille sur une évolution de son produit phare, le Nano S, un portefeuille hardware sécurisé permettant de gérer une ou plusieurs crypto-monnaies. Ce nouveau prototype, comme les précédentes versions, se connecte à votre ordinateur via le port USB et garantit la sécurité de vos bitcoins et autres crypto-monnaies, même si votre machine est compromise. En cas de perte du portefeuille, les clés privées peuvent être restaurées et réinjectées.

C’est tout naturellement que Ledger s’est intéressée au Bug Bounty, une approche innovante et particulièrement efficace pour remonter les failles de sécurité présentes sur sa technologie, et c’est à Yogosha que Ledger s’est adressé pour organiser le premier Bug Bounty hardware européen.

Ce Bug Bounty privé a pour objectif d’identifier d’éventuelles failles de sécurité sur le dispositif hardware du portefeuille Ledger. Il s’adresse à une sélection de trente chercheurs issus de la communauté Yogosha, qui recevront chacun un prototype de la prochaine version du portefeuille hardware de Ledger avec, pour ceux qui réussiront à percer ce coffre-fort numérique, une prime de 1,35 Bitcoin (au cours du 6 novembre, 8 485 Euros).

« Le cœur de métier de Ledger, c’est cette technologie unique que nous avons développé, un système d’exploitation (OS) qui peut être intégré à n’importe quel hardware sécurisé » détaille Nicolas Bacca, CTO de Ledger, « Nous travaillons en permanence à augmenter les niveaux de sécurité au niveau de l’OS et du hardware, à la fois en interne et en échangeant régulièrement avec la communauté de développeurs. Il était donc logique de faire un bug bounty sur notre tout dernier prototype et Yogosha nous semblait être un partenaire de qualité pour ce projet. »

Pour Yassir Kazar, CEO de Yogosha, « C’est une véritable étape et un grand honneur pour Yogosha que de lancer le premier Bug Bounty hardware d’Europe. Ledger est un symbole de l’innovation française, et un défi particulièrement excitant pour notre communauté, dont de nombreux membres sont particulièrement férus de sécurité hardware. ».

http://www.ledger.fr/

http://www.yogosha.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: