En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Carrefour de l’eau : un village béton et un village agriculture font leur entrée

Publication: 16 novembre

Partagez sur
 
Deux nouveaux villages viendront compléter l’espace d’exposition du Carrefour de l’eau les 24 et 25 janvier prochains...
 

Le « village béton » et le « village agriculture » rejoindront les 450 exposants qui investiront trois halls complets du parc des expositions de Rennes. IDEAL Connaissances suit ainsi une politique d’innovation volontaire et de cohérence thématique pour assurer l’évolution du salon et la représentation de l’eau à travers tous les secteurs.

Un programme revisité pour couvrir toutes les thématiques

80 conférences seront proposées aux participants du Carrefour de l’eau, autour de 15 parcours cernant l’ensemble des métiers de l’eau, de la technique, de la gouvernance, des enjeux sociétaux, de l’innovation et de la recherche. De nouveaux parcours transversaux seront ajoutés pour couvrir les préoccupations des acteurs des secteurs de l’eau et de l’assainissement : eau et biodiversité ; eau et santé ; eau et énergie ; eau et agriculture. L’Agence de l’eau Loire-Bretagne, partenaire historique du salon, parlera de son 11e programme concrétisant les objectifs fixés par le SDAGE (1) Loire-Bretagne. La Région Bretagne, autre partenaire institutionnel, réfléchira sur les solidarités dans le domaine de l’eau, thème qui permettra de dialoguer au sujet des difficultés rencontrées en termes de gestion de l’eau par certains territoires et de comprendre pourquoi.

Un village « béton » pour accueillir les professionnels du secteur

Pour la première fois dans l’histoire du Carrefour de l’eau, un village de la filière béton fera son entrée, sous l’impulsion notamment du CERIB. Il complète logiquement le village des canalisateurs qui sera à nouveau présent en janvier prochain. Ainsi, les organismes suivants composeront le village béton : CERIB ; CIMBETON ; COLLE ; FIB ; BLARD ; LEGOUEZ ; STRADAL ; THEBAULT ; URVOY ; LIBAUD ; CRP. Nombre de sujets seront débattus grâce à la réunion de tous ces acteurs du béton :

- Les contrôles préalables à la réception pour la pérennité des réseaux d’assainissement : parce que les réseaux d’assainissement doivent impérativement être conçus et posés de manière pérenne, les industriels des produits en béton préfabriqué réaffirment leur engagement pour des essais préalables à la réception respectant les exigences réglementaires. Cela représente un investissement annuel de 4,6 milliards d’euros.

- Les revêtements drainants en béton pour lutter contre l’imperméabilisation des surfaces urbaines et les retours d’expérience avec les smart systèmes en béton : un panorama complet de l’offre béton sera décliné, résumant les aspects de conception et de dimensionnement, d’exécution et de contrôle, ainsi que de la question importante de l’entretien et de l’exploitation des surfaces drainantes.

- Travaux à proximité des réseaux : à compter du 1er janvier 2018, les responsables de projets de travaux doivent recourir à des prestataires certifiés pour différents types de prestations. Quelles sont les obligations des entreprises de travaux, des prestataires en localisation, des maîtres d’ouvrage et des exploitants dans ce domaine ? Les intervenants présenteront les différents points de vue et les actions concrètes à mettre en place par chacun des acteurs.

- Présentation d’Oduc+, logiciel de dimensionnement des projets d’assainissement, et d’évaluation de leurs impacts environnementaux : outil multi-matériaux, ODUC+ permet de réaliser le dimensionnement hydraulique et mécanique des canalisations et bassins d’eaux pluviales. Il intègre également un chiffrage de leurs impacts environnementaux.

- Outils et solutions de l’industrie du béton pour la gestion des eaux pluviales et leur dimensionnement : les smart systèmes en béton proposent une gamme étendue et adaptée de solutions pérennes pour faire face aux risques d’inondation et de pollution générés par les eaux pluviales. Ils mettent notamment à la disposition des acteurs un outil de dimensionnement (hydraulique, mécanique et environnemental).

Un village « agriculture » pour appréhender la contribution de l’activité agricole sur la ressource et connaitre les solutions de transition Le village de l’agriculture fera aussi son entrée au Carrefour de l’eau, sous l’impulsion de la Chambre Régionale de l’Agriculture de Bretagne. Plusieurs sujets d’actualité seront proposés aux congressistes dont un sujet porté par l’INRA (2). L’un d’entre eux concernera la contribution de l’agriculture dans la lutte contre le changement climatique ou comment voir l’agriculture comme une solution pour le climat… Un autre sujet abordera le rôle et la place des zones humides dans la gestion agricole à travers la présentation des travaux réalisés dans 19 fermes bretonnes.

Enfin, un atelier se penchera sur les services rendus par les agriculteurs. Plus spécifiquement, il s’agira dans ce dernier exemple de comprendre quelles contreparties peuvent recevoir les agriculteurs pour des pratiques favorables à la préservation de l’environnement.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: