En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

EPLAN, La plateforme tout-en-un pour l’ingénierie

Publication: 30 octobre

Partagez sur
 
La dernière version (2.7) de la plateforme Eplan est disponible depuis septembre...
 

Son système de numérisation homogène et sa dimension interdisciplinaire en matière de processus d’ingénierie permettent une amélioration continue des données sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Les 19 langues d’interface, les nombreuses améliorations et les connexions bidirectionnelles avec les technologies d’automatisation, notamment Siemens TIA Portal et Mitsubishi Melsoft IQ, garantissent une ingénierie plus efficace.

Les solutions de la plateforme Eplan pour les technologies de génie électrique et fluidique, la conception d’armoires de commande et les technologies des procédés utilisent une base de données uniforme. De plus, des informations sur le projet peuvent être transférées à chaque étape du processus, de la conception à la production, jusqu’à la maintenance. Le concept de source unique fidèle (Single Source Of Truth, SSOT) se trouve au coeur de chaque application. Eplan a ainsi positionné son système comme la base d’une numérisation homogène pour les technologies d’automatisation de l’ingénierie. Le phénomène est mondial, c’est pourquoi le logiciel est disponible dans 19 langues. Les deux dernières en date sont le turc et le roumain.

Création et réutilisation des modèles

La plateforme a fait l’objet de nombreuses améliorations dans divers domaines. Grâce aux possibilités étendues de création de modèles de schémas pour le génie électrique et fluidique, les utilisateurs peuvent plus facilement standardiser leurs projets et réutiliser les données 1:1. Par exemple, les boîtes de macro peuvent désormais être conçues sous forme de polylignes et permettent de créer des définitions personnalisées pour les modèles de schémas, ce qui accélère la standardisation. Ces types de modèles peuvent aussi servir de point de départ dans Eplan Cogineer, la nouvelle solution d’ingénierie pour la création automatique de schémas en un clic. La version cloud sera bientôt présentée en avant-première à Nuremberg, en Allemagne.

Dans le domaine de l’ingénierie des procédés, le module dédié aux canalisations d’Eplan Preplanning est l’une des principales nouveautés. Les utilisateurs bénéficient d’une documentation d’usine plus détaillée, qui inclut les données sur les canalisations encore plus tôt dans le processus. La prise en charge de l’ingénierie des faisceaux de câbles a aussi été simplifiée pour les utilisateurs. Les canalisations thermorétractables permettent désormais aux bouchons d’être facilement assignés dans les environnements de conception 2D et 3D, et les options de visualisation du matériel de connexion ont été améliorées. Les documentations de fabrication s’en trouvent encore plus détaillées, ce qui accélère les procédés de fabrication des faisceaux. Les nouvelles options de conception comme les configurations de propriétés dans les vues de modèle, les interfaces de fabrication étendues dans Eplan Pro Panel et la mise à jour d’Eplan Smart Wiring avec une nouvelle technologie client/serveur complètent les nombreuses améliorations et innovations.

Échange de données pour le génie électrique et l’automatisation

L’échange des données interdisciplinaires est aussi l’une des priorités de la nouvelle interface entre la plateforme Eplan et Siemens TIA Portal. Le système est paré pour l’avenir, avec la prise en charge du format de plus en plus répandu AutomationML pour les environnements de l’Industrie 4.0. Cet échange bidirectionnel, qui fonctionne aussi parfaitement avec Melsoft IQ, la plateforme d’automatisation de Mitsubishi, a été étendu et sera présenté au salon SPS IPC Drives. Les utilisateurs peuvent échanger des données dans les deux directions à n’importe quelle étape du projet, et modifier ultérieurement et synchroniser le projet. Ce dispositif remplace les revérifications manuelles, souvent multiples, des changements ou de l’approche itérative, un processus fastidieux. L’ingénierie se rapproche ainsi un peu plus de la numérisation complète des processus à l’ère de l’Industrie 4.0 et de l’Internet des objets. Toutefois, la principale condition préalable pour y parvenir est la numérisation homogène de tous les processus et données, de l’ingénierie à la fabrication en passant par l’exploitation et la maintenance. C’est la seule façon dont les concepts d’ingénierie, de production et de données intelligentes peuvent se concrétiser.

http://www.eplan.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: