En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Lewa Ecodos : la pompe doseuse à membrane fiable et précise

Publication: 27 octobre

Partagez sur
 
Exemples d’application : la pompe à membrane Ecodos idéale pour le dosage très précis d’arômes ou encore pour l’ajout d’adjuvants de filtration dans l’industrie agroalimentaire...
 

La réputation des fabricants d’aliments et de boissons tient avant tout à leur capacité à maintenir une saveur constante de leurs produits. Ils y parviennent en exigeant des standards de qualité élevés dans leurs process de fabrication.

Par exemple, le brassage de la bière sans alcool exige une attention particulière aux détails. En effet, les précieux arômes extraits de bières alcoolisées doivent être dosés avec un timing parfait et dans des quantités définies avec précision, afin d’obtenir une saveur de bière caractéristique. Le même principe s’applique à la bière alcoolisée. Les étapes du processus de brassage doivent être exécutées dans des délais précis et les quantités exactes des ingrédients doivent être respectées afin de maintenir une qualité élevée et constante du produit. LEWA a conçu la pompe doseuse à membrane Ecodos spécifiquement pour ce type de dosage complexe. La pompe est de conception hygiénique et s’utilise pour des pressions de moins de 20 bars. Grâce à sa fiabilité élevée et à sa précision de dosage de ± 1 %, elle répond à toutes les exigences requises pour une utilisation dans les process hygiéniques de l’industrie agroalimentaire. Le transfert doux et sans cisaillement du fluide dans la pompe répond aux exigences des procédés de fabrication sensibles avec des normes d’hygiène élevées et ouvre un large éventail d’applications potentielles.

Les équipements de production des process soumis à une hygiène rigoureuse doivent absolument se distinguer par leur fonctionnement fiable et leur faible maintenance. LEWA y parvient pour la gamme de pompes Ecodos en utilisant des composants de haute qualité. Elle s’appuie sur ses nombreuses années d’expérience afin de garantir une mise en œuvre technique irréprochable. Cela est particulièrement visible à travers les coûts du cycle de vie, qui sont remarquablement bas par rapport à d’autres solutions. La durée de vie normale d’une membrane est d’environ 16 000 heures de service, ce qui correspond à deux ans de fonctionnement en continu. La structure de la membrane sandwich à 4 couches en PTFE de l’Ecodos permet quant à elle une longue durée d’utilisation. Elle se compose de deux membranes de travail, d’une membrane de surveillance et d’une membrane de sécurité résistante à la pression qui intègre un système de surveillance de membrane DPS breveté.

La conception spéciale du système le rend davantage résistant et étanche. Dans l’ensemble, il est beaucoup plus sûr que les autres solutions. En cas d’endommagement de la membrane en contact avec le produit, ces propriétés permettent également de stopper la production en toute sécurité et sans contamination du produit.

Conception optimisée de la tête de pompe

La tête de la pompe Ecodos de Lewa est en PP ou en acier inoxydable poli avec une rugosité de surface <0,5 μm dans sa variante hygiénique. Cela facilite le nettoyage des surfaces qui entrent en contact avec les produits. Des bagues d’insertion en différents matériaux sont disponibles pour le siège de soupape de la tête de pompe. Des clapets spécifiques sont également sélectionnés afin de correspondre aux différents fluides de process. Toutes les pièces des pompes à diaphragme Lewa Ecodos dans leur version sanitaire/hygiénique en contact avec les fluides sont conformes aux exigences les plus importantes des procédés de fabrication hygiéniques : elles sont certifiées FDA, conformes à la classe USP VI et conçues selon les directives EHEDG.

L’acier inoxydable 1.4435 est un choix idéal pour la plupart des exigences spécifiées par EHEDG. Les têtes de pompe fabriquées à partir de ce matériau supportent des pressions allant jusqu’à 20 bar ou des températures de fluides de 80 °C. Comme alternative plus économique, le polypropylène (PP) est utilisé lorsque les exigences de température et de pression ne sont pas trop élevées. La géométrie de la tête de pompe est conçue de telle sorte que les zones de rétention soient réduits au minimum. Cela permet également de nettoyer (CIP) ou de stériliser (SIP) le dispositif facilement sur site.

Une pompe modulaire et flexible pour une large plage d’applications

Afin de respecter les exigences des normes internationales, LEWA utilise exclusivement des moteurs IEC de fabricants renommés pour ses pompes Ecodos. Ces moteurs sont installés verticalement pour gagner de la place. En fonction du domaine d’application et des exigences de performance différents type de mécanique d’entrainement sont proposés : les petits modèles de pompes sont équipés de mécaniques d’entraînement à rappel par ressort, tandis que les plus gros modèles nécessitant des niveaux performances plus élevés sont équipés de mécanique à excentrique réglable. Selon la taille de la pompe, une seule unité d’entraînement par tête de pompe peut être sélectionnée pour des débits de 0,4 à 1 500 l/h. Afin d’éviter que l’huile ne s’écoule lors du changement de la tête de pompe, le carter d’entraînement est isolé hermétiquement de l’unité d’entraînement.

La combinaison de plusieurs têtes de pompe sur un seul groupe motopompe pour former des pompes multiplex permet d’étendre considérablement les domaines d’application des modèles Ecodos. Cette configuration spéciale est principalement utilisée pour le dosage de recettes et pour les tâches de mélange très précises, car les débits têtes de pompe peuvent être ajustés en fonction des quantités spécifiques de chaque ingrédient.

Afin de répondre au plus grand nombre possible d’exigences spécifiques, la longueur de course peut être réglée automatiquement grâce à un servo-moteur électrique selon la tâche de dosage envisagée. Même à basse pression, le débit de la pompe à membrane Ecodos se règle avec une grande précision de ± 1 %. La plage de réglage étendue exacte atteint un rapport de 1:50 grâce à l’option de réglage de la pompe à l’aide de la longueur de course et/ou de la vitesse de rotation du moteur. Avant de quitter l’usine, le système de commande et la pompe elle-même sont testés et paramétrés selon les exigences du client. Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire d’optimiser et de configurer les processus sur site, ce qui prend beaucoup de temps.

Application dans le dosage d’arôme

Le brassage de la bière requiert que tous les ingrédients soient ajoutés exactement au bon moment et en quantités précises. Dans le cas de la bière sans alcool, le processus de brassage est d’autant plus compliqué que les arômes assurant une saveur caractéristique sont d’abord extraits de la bière contenant de l’alcool, puis ajoutés à la bière sans alcool. Pour cette raison, ces arômes sont stockés dans un récipient équipé d’un agitateur, d’une boule de nettoyage et de deux contacts de niveau. Un filtre dans la conduite d’aspiration de la pompe élimine les substances solides indésirables afin de garantir le fonctionnement irréprochable des clapets de la pompe.

Un débitmètre électromagnétique et une boucle de régulation surveillent en continu et ajustent si nécessaire le débit volumétrique à la quantité de bière transportée. La pompe elle-même est protégée côté refoulement par un pressostat contre d’éventuelles surpressions dans le système. En fonction des exigences individuelles du client en matière de commande et d’automatisation, l’installation peut être exploitée manuellement ou par automatisation, par exemple à l’aide d’un système de commande PLC.

Un autre exemple est celui des pompes doseuses basse pression utilisées pour l’ajout d’adjuvants de filtration

Les pompes Ecodos jouent un rôle important dans la filtration de la bière, du vin, des jus de fruits, etc. Dans le process, de la diatomite est dosée dans la pré-couche de filtration. Cette terre est utilisée pour séparer les levures et les protéines. La première étape consiste en un pré-revêtement des plaques filtrantes, au cours duquel une suspension de diatomite uniformément répartie est introduite dans le flux d’eau ou directement dans le produit. Ensuite, la diatomite est dosée en continu dans les quantités spécifiées. Cela entraîne une croissance progressive du gâteau de filtration et, par conséquent, une augmentation régulière de la surface du filtre. Dans ce process, les pompes sont en fonctionnement continu, ce qui signifie que des exigences strictes s’appliquent, notamment en matière d’hygiène. Le raccordement étanche de la pompe sur le système assure un dosage stérile du produit. Les clapets pour suspension avec un siège de clapet à insert spécial sont sélectionnés en fonction des exigences de l’application. La pompe est équipée de raccords hygiéniques comme des raccords laitiers (DIN11851) ou tri-clamp ou SMS selon la demande du client.

http://www.lewa.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: