En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Clean Beauty élargit sa base d’ingrédients controversés

Publication: 16 octobre

Partagez sur
 
Avec plus de 130 000 téléchargements en France, OFFICINEA lance une version enrichie de CLEAN BEAUTY, la première application à détecter les ingrédients controversés dans les cosmétiques grâce à une simple photo de la liste des composants...
 

La base de données scientifiques de CLEAN BEAUTY est ainsi élargie avec notamment de nouveaux ingrédients controversés potentiellement présents dans les vernis à ongles.

En 2015, une étude américaine conduite par des chercheurs de l’université de Duke et l’organisation EWG (Environmental Working Group), montrait que le Triphenyl phosphate (TPHP) - plastifiant pouvant être utilisé dans les vernis à ongles et suspecté d’être un perturbateur endocrinien - était métabolisé par le corps et retrouvé dans les urines d’un panel de 26 femmes en concentration importante, quelques heures après l’application du vernis. De fait, certains vernis à ongles sont suspectés d’être une source d’exposition particulière aux ingrédients chimiques controversés, notamment aux perturbateurs endocriniens.

Les vernis dont l’objectif est de former une pellicule colorée à la surface de l’ongle, mêlent à la fois des résines, des solvants visant à solubiliser ces résines, des plastifiants rendant le produit fini plus résistant mais aussi plus malléable, des pigments et des agents de suspension. « Il s’agit d’un cocktail chimique particulier qui nécessite une attention toute particulière » explique Claire Gagliolo, Directrice de la Recherche d’OFFICINEA.

Au final, ce sont près de 20 nouveaux ingrédients controversés qui viennent enrichir CLEAN BEAUTY. Grâce à une photo de la liste des ingrédients de votre cosmétique, maquillage ou produit d’hygiène ou capillaire, CLEAN BEAUTY identifie automatiquement désormais 84 ingrédients sujets à controverse au sein de la communauté scientifique sur la base la bibliographie scientifique internationale indépendante :

- Les ingrédients suspectés d’être des perturbateurs endocriniens

- Certains conservateurs sujets de préoccupations

- Les agents irritants ou comédogènes

- Les nanomatériaux

Tous les ingrédients identifiés comme tels dans CLEAN BEAUTY bénéficient d’explications pédagogiques et sont accompagnés d’une bibliographie scientifique détaillée.

CLEAN BEAUTY identifie aussi automatiquement les 26 ingrédients allergènes étiquetables et propose également un glossaire qui compte désormais 950 ingrédients détaillés. L’application est disponible gratuitement sous iOS et Android.

http://www.officinea.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: