En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Danfoss s’associe à l’initiative de l’ONU

Publication: 3 octobre

Partagez sur
 
Aujourd’hui, Sustainable Energy for All a annoncé la mise en place d’un nouveau Groupe international Cooling au cours de l’Assemblée générale des Nations unies et la semaine du climat de New York...
 

Danfoss a été nommé membre de cette initiative qui s’emploiera à favoriser l’accès à des solutions de refroidissement durables et abordables à travers le monde.

La Commission économique pour l’Europe des Nations unies a estimé que, d’ici à 2050, la population mondiale aura atteint environ 9 milliards d’individus - dont 70 % vivront dans des villes, ce qui équivaut à l’ajout de 235 villes de la taille de Paris. Cela, combiné à la hausse des températures dans le monde, entraînera une explosion de la demande en dispositifs de refroidissement comme les climatiseurs et les réfrigérateurs, ainsi qu’une forte hausse de la demande énergétique, ce qui créera un impact supplémentaire sur le climat. Actuellement, la climatisation et la réfrigération sont responsables de 10 % des émissions mondiales de CO2, ce qui est trois fois plus que les émissions attribuées à l’aviation et à la navigation, et ce, alors qu’on estime toujours à 1 milliard le nombre de personnes n’ayant pas accès à la réfrigération.

Pour inciter l’action et le leadership pour l’accès à des solutions de réfrigération abordables et durables, Sustainable Energy for All (SEforALL) a lancé l’initiative « Cooling for All » et a mis en place un Groupe international pour la mener à bien. En tant que seule entreprise industrielle du Groupe, Danfoss sera représenté par Jürgen Fischer, président de Danfoss Cooling. « La réfrigération a une grande influence sur notre vie et notre santé ; elle nous permet de garder nos aliments au frais et comestibles, de distribuer des vaccins dans le monde entier et de nous sentir bien dans nos maisons et nos bureaux », a commenté Jürgen Fischer. « Tout le monde devrait y avoir accès. Cependant, nous devons aller plus loin en proposant des systèmes de réfrigération durables, capables de lutter contre le réchauffement climatique. Danfoss a hâte de partager ses grandes connaissances dans ce domaine et d’aider à accélérer la mise en œuvre de solutions propres et à haut rendement énergétique. »

Au sein du Groupe international Cooling for All, Danfoss travaillera avec d’autres leaders de haut niveau issus du monde des affaires,de la politique et du milieu universitaire. Le Groupe sera dirigé par deux coprésidents : la présidente des Îles Marshall, Hilda Heine, et le Docteur Vincent Biruta, ministre des Ressources naturelles de la République du Rwanda.

Rachel Kyte, PDG de SEforALL et représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour SEforALL, sera la secrétaire du Groupe international. Elle a déclaré : « Alors que les températures montent en flèche, la demande en systèmes de réfrigération risque d’entraîner une hausse de la demande énergétique, ce qui aggravera les répercussions liées au changement climatique et qui sera à l’origine d’une hausse des émissions, à moins de n’être géré au moyen de technologies très efficaces ou de sources propres. Le travail du Groupe international sera donc essentiel à l’établissement des preuves dont nous avons besoin pour comprendre les défis et les opportunités que représente l’accès à la réfrigération pour tous. »

Ensemble, les membres du Groupe « Cooling for All » établiront un rapport détaillé présentant recommandations et preuves sur la façon d’accélérer la mise en place de solutions capables de créer un accès à une réfrigération durable à travers le monde. Le rapport devrait être publié en 2018.

Le travail du Groupe créera, pour la première fois, une convergence entre trois accords internationaux : l’Accord de Paris sur le climat, les objectifs de développement durable et l’amendement de Kigali au protocole de Montréal - l’un des objectifs clés de l’amendement étant de limiter la consommation et la production d’hydrofluorocarbures (HFC), un puissant gaz à effet de serre largement utilisé dans les climatiseurs et les réfrigérateurs.

http://www.danfoss.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: