En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Sondage Ifop pour la FEPS, les Français et le travail indépendant

Publication: 26 septembre

Partagez sur
 
1 actif sur 2 prêt à devenir indépendant, soit 14,3 millions de Français 26 % des Français se considèrent déjà indépendants, soit 7,4 millions d’actifs...
 

Un sondage mené par l’IFOP pour la FEPS, auprès d’un échantillon de 1 164 actifs représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et communiqué à l’occasion du Salon SME.

Alors que le gouvernement Philippe multiplie les initiatives centrées autour de l’emploi (signature des ordonnances, réforme du RSI et du régime de l’auto-entrepreneur, etc), ce sondage révèle que le travail indépendant devient la forme d’activité la plus adaptée aux attentes des Français.

- 26% des Français se considèrent déjà indépendants, soit 14,3 millions d’actifs

Ce résultat confirme l’évolution des mentalités face aux mutations du marché de l’emploi et montre que le travail indépendant est désormais pleinement adopté par les Français. Ces derniers cumulent des activités variées. Ainsi, 24% des actifs en poste exercent une activité complémentaire et 25% des actifs ont l’intention d’exercer une activité complémentaire.

- 1 actif sur 2, soit 14,3 millions de Français, se déclare prêt à devenir indépendant grâce à la mise en place de mesures incitatives.

Le sondage révèle 3 principales attentes :

- 50% des actifs veulent se lancer en indépendant avec une formation et un accompagnement ;

- 49% des actifs veulent se lancer en indépendant avec une réduction au minimum des formalités administratives ;

- 49% des actifs veulent se lancer en indépendant avec l’ouverture d’un droit à l’assurance chômage.

Pour Guillaume Cairou, Président de la FEPS : « Il est urgent de créer les conditions d’une économie inclusive et durable au profit de l’emploi des Français. Le travail indépendant en est une des solutions. Il convient d’apporter de nouvelles protections au travail indépendant et de sortir de l’opposition entre salariés et travailleurs indépendants ».

Quelles pistes de réformes pour libérer le travail indépendant ?

Les indépendants sont trop souvent les oubliés des réformes du Droit du Travail. Aujourd’hui, le bouleversement de notre modèle économique est tel qu’il n’est plus possible de les ignorer. La FEPS propose plusieurs actions qui permettraient de libérer le travail indépendant :

- Créer un Small Business Act prévoyant qu’une part de la commande publique soit réservée aux indépendants ;

- Créer un cadre juste et protecteur pour les indépendants par l’alignement des droits ;

- Mettre en place un guichet unique chargé de l’accompagnement administratif, fiscal et social des travailleurs indépendants ;

- Enseigner l’initiative individuelle à l’école et créer des espaces d’expérimentation entrepreneuriale dès le collège ;

- Créer un Secrétariat d’Etat aux Indépendants.

http://www.syndicatportagesalarial.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: