En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Clisson 3D et la FAO hyperMILL, même combat : Qualité, polyvalence et réactivité

Publication: 26 septembre

Partagez sur
 
Comme son nom l’indique, la société Clisson 3D est située à Clisson (44, près de Nantes), village médiéval au milieu des vignobles, où se déroule chaque année Hellfest, le plus grand festival de hard rock de France...
 

Créée en 2008, l’entreprise réalise des prestations d’usinage et d’ajustage de moules pour les secteurs automobile et aéronautique, directement auprès de grands comptes ou pour des moulistes réputés au niveau mondial. Elle est issue de la volonté d’ex-salariés d’Atlancim –entreprise qui concevait et réalisait des ensembles de moules destinés à produire des fonctions plastiques de carrosserie automobile- de s’associer afin de reprendre l’activité usinage. Avec un effectif de 16 personnes –dont 9 associés-, elle réalise un chiffre d’affaires d’environ 1,6 million d’euros. Clisson 3D a fait le choix de la FAO hyperMILL de l’éditeur OPEN MIND pour gagner en productivité.

Fort de son expérience et de son savoir-faire dans la fabrication des moules d’injection plastique, l’entreprise Clisson 3D s’est spécialisée dans les prestations d’usinage et d’ajustage des moules. Elle gère les modifications et la maintenance des moules que lui confient ses clients. Ceux-ci ayant été la plupart du temps fabriqués ailleurs, en Asie ou au Portugal.

Dans le secteur automobile -85 % du chiffre d’affaires-, elle compte parmi ses clients, par exemple, une unité du groupe ARRK, située à proximité, sur l’axe Nantes Cholet pour laquelle elle réalise les parties usinées des moules. Elle travaille en direct avec de grandes entreprises tel l’équipementier Faurecia pour des modifications de moules concernant l’habillage de panneaux de portes ou de planches de bord ou le groupe américain Flex-N- Gate pour les pare-chocs ou grilles de calandre. Il peut s’agir également de maintenance, à savoir la réparation des moules en cas de casse. Parmi ses clients réguliers se trouvent également des moulistes de renommée mondiale comme le groupe Simoldes ou encore l’entreprise Dexprom au Portugal.

Au-delà de ses compétences techniques et du travail de qualité qu’elle réalise, la force de Clisson 3D est sa capacité à traiter des pièces de grande dimension, la flexibilité de l’entreprise et sa réactivité. En maintenance, notamment, le travail est toujours à réaliser dans l’urgence. Les prestations excèdent rarement quinze jours. L’équipe réceptionne le moule, le déshabille, réalise les usinages puis le remonte et le réexpédie.

Des moyens au service de la réactivité

Pour être réactive, l’entreprise s’est dotée de moyens matériels et logiciels performants. Elle dispose d’un bâtiment de 2800 m2, d’un parc machines comprenant une machine d’électroérosion –parmi les plus grosses capacités en France-, une machine de forage et onze centres d’usinage -sept de taille moyenne 3 axes, deux de grande taille 3 axes et deux de grande taille 5 axes-.

Pour ce qui concerne la FAO, Clisson 3D a fait le choix du logiciel hyperMILL. Comme l’explique Jean-François Grison, gérant de l’entreprise : « Avant, la FAO était réalisée en sous-traitance. Mais au fil du temps, nos clients nous ont confié des pièces de plus en plus compliquées. Nous avons décidé de nous équiper d’une solution FAO lorsque nous avons fait l’acquisition de nouveaux centres d’usinage. Il était impératif de gagner en productivité. Un client local, pleinement satisfait du logiciel hyperMILL, nous a convaincu et rassuré sur le fait que le logiciel fonctionnerait parfaitement avec nos machines. »

L’entreprise est équipée pour l’usinage 5 axes depuis environ 2 ans. Tony Lorteau gère le 5 axes simultanés, trois autres opérateurs travaillent en 5 axes positionnés.

Clisson 3D investit au fil du temps dans six licences hyperMILL et dans le programme de maintenance associé. Au niveau du service apporté par l’éditeur Open Mind, Jean- François Grison commente : « En cas de problème, nous sommes dépannés rapidement. L’équipe du support technique est à l’écoute et compétente car très expérimentée. »

Les points forts du logiciel ?

Tony Lorteau travaille au Bureau d’Etudes. Il utilise hyperMILL depuis 2003 et a suivi toutes les évolutions du logiciel : « hyperMILL est un logiciel polyvalent qui nous permet, grâce aux fonctions CAO d’hyperCAD-S et aux fonctionnalités FAO de réaliser toutes les opérations nécessaires que ce soit pour l’aéronautique, l’automobile ou encore pour la mécanique générale. »

Parmi les fonctionnalités qu’il apprécie particulièrement, Tony Lorteau cite en premier lieu la fonction « reconnaissance des formes » qui apporte des gains de temps conséquents en préparation et aussi en réalisation de l’usinage à l’atelier. Le système détecte automatiquement les formes standard, les trous, les poches,… Il suffit de sélectionner les formes et la machine se positionne seule.

Il mentionne également un ensemble d’opérations assez détaillées avec les opérations 2D et 3D ou le balayage de forme 3D qu’il utilise lorsqu’il travaille sur des moules ou pièces de formes –ex : galbe de tableau de bord-.

Il ajoute : « Le logiciel répond à tous nos besoins. Il est capable de prendre en charge nos opérations de fraisage et aussi d’électroérosion. Nous n’avons pas besoin de demander au client de nous fournir une CAO d’électrode, chaque opérateur est capable de créer ses propres électrodes. De l’étude à la réalisation, en passant par les modifications CAO, hyperMILL nous permet de gagner en réactivité et en autonomie. »

Clisson 3D a pour objectif d’améliorer encore sa compétitivité et de développer son activité de sous-traitant en usinages traditionnels pour différents secteurs d’activités et des pièces de toutes dimensions. Avec hyperMILL, l’entreprise est prête à relever ces nouveaux défis.

http://www.openmind-tech.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: