En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Centrale Lille lance un plan ambitieux pour sa recherche

Publication: 19 septembre

Partagez sur
 
La nouvelle politique scientifique de Centrale Lille, sert 3 grands objectifs : affirmer encore plus son excellence scientifique, renforcer l’interdisciplinarité au sein des équipes de recherche, et multiplier les passerelles avec la formation...
 

Centrale Lille, établissement public d’enseignement supérieur sur la région Hauts-de-France, déploie sa nouvelle politique scientifique à compter de septembre 2017. Philippe Pernod, Directeur de la recherche, de la valorisation et de l’innovation de Centrale Lille, en assurera l’animation et le pilotage, en étroite collaboration avec Emmanuel Duflos, Directeur de l’établissement.

L’établissement qui consacre actuellement la moitié de son budget à la recherche, va miser davantage encore sur les spécificités et forces de ses enseignants-chercheurs et de ses laboratoires pour relever les défis auxquels font actuellement face les écoles d’ingénieurs, et plus globalement l’enseignement supérieur français.

« La recherche de Centrale Lille traite des 6 enjeux scientifiques, technologiques et sociétaux qui sont au cœur du programme H2020, de l’ANR et de la SRI-SI de la Région des Hauts-de-France : changement climatique, société de l’information, transports intelligents et verts, systèmes urbains durables, énergies propres et santé. Les objectifs, axes de recherche et priorités stratégiques qui viennent d’être formalisés lui donnent la capacité de développer sa recherche dans un continuum allant de la recherche fondamentale à la recherche appliquée et à l’innovation, tout en servant les enjeux du monde socio-économique avec lequel nous interagissons en permanence », explique Philippe Pernod, Directeur de la recherche, de la valorisation et de l’innovation de Centrale Lille.

Deux défis majeurs : l’attractivité et la formation d’ingénieurs-docteurs

Comme la majorité des écoles d’ingénieurs françaises, Centrale Lille est confrontée à deux défis :

- L’établissement a besoin de renforcer sa visibilité, lisibilité et attractivité pour jouer à armes égales avec ses compétiteurs français et internationaux. Pour attirer les meilleurs chercheurs, enseignants et étudiants sur ses campus, elle va renforcer davantage encore son excellence scientifique et valoriser ses domaines-clés de recherche. Une ambition qu’appuie directement le projet d’i-Site ULNE validé en février 2017 et dans lequel Centrale Lille est très fortement impliqué.

- En parallèle, Centrale Lille doit former encore plus d’ingénieurs - et notamment d’ingénieurs-docteurs - pour répondre aux besoins des entreprises. Outre disposer de fondamentaux solides (maths, physique, sciences pour l’ingénieur, etc.) et maîtriser les compétences requises par les métiers nés de la révolution numérique (code, réseaux, analyse de données, machine learning, calcul haute performance, cybersécurité, etc.), ces ingénieurs-docteurs centraliens auront la capacité de comprendre la complexité croissante des entreprises et des outils et méthodes utilisées par les équipes.

Des domaines d’excellence en hautes technologies réaffirmés

Pour renforcer en continu l’excellence scientifique de l’établissement, Centrale Lille cultivera ses spécificités en veillant à accompagner les deux volets du projet d’i-Site (Sustain & Expand) sur ses 3 hubs (santé, planète et digital). Elle mettra entre autres l’accent sur quatre domaines les plus différentiants dans lesquels elle est déjà internationalement reconnue :

- Les procédés innovants de biocatalyse dédiés à la valorisation de la biomasse,

- L’élaboration de nouveaux matériaux et capteurs pour la production et la consommation d’énergie : sureté des enceintes des centrales nucléaires ou encore diminution des émissions polluantes des véhicules,

- La modélisation du comportement de tissus biologiques mous,

- Ou encore la conception de dispositifs médicaux connectés et intelligents, de composants ultra basse consommation et neuroinspirés (synapses artificielles) et de convertisseurs électroniques pour smartgrids propres et économes en énergie.

Centrale Lille mettra ses moyens matériels et humains à la disposition des équipes de recherche fondamentale des 5 laboratoires de recherche dont elle est co-tutelle. Les équipes accèderont notamment aux grands équipements scientifiques uniques en Europe que l’établissement héberge (ex. Equipex Realcat) ainsi que sur les synergies développées dans le cadre du Groupe des Ecoles Centrale.

Enfin, Centrale Lille capitalisera sur la richesse de ses relations avec les entreprises pour accroître encore davantage la recherche partenariale et favoriser la création de spin-off issues de ses laboratoires.

L’interdisciplinarité : marque distinctive des Ecoles Centrale

La politique scientifique de Centrale Lille prévoit par ailleurs de développer l’interdisciplinarité entre les équipes de recherche, en cohérence avec le profil d’ « ingénieur intégrateur » qui distingue l’ingénieur centralien. Centrale Lille mobilisera tous ses leviers d’appels à projets internes (BQR, Appels à Projets d’investissements, contrats doctoraux d’établissements, professeurs invités, etc.) pour accompagner la structuration de sa recherche dans des domaines qui la distinguent à l’échelle internationale.

Seront encouragés et soutenus les travaux de recherche au croisement de disciplines. Centrale Lille s’appuiera sur les démarches déjà initiées :

- La bio-ingénierie pour traiter de thématiques comme la mécanique du système pelvien, l’élaboration de nouveaux concepts de théragnostique ultrasonore intégrant imagerie et thérapie médicales, le traitement des signaux ophtalmologiques, l’élaboration de robots déformables pour la chirurgie, ou encore l’optimisation des flux logistiques pour l’hôpital.

- Autre exemple : La mise au point de matériaux biosourcés grâce à la combinaison de compétences en synthèse de monomères obtenus par voie catalytique à partir d’intermédiaires chimiques issus de la biomasse et en caractérisation fine des propriétés des polymères.

Le défi des ingénieurs-docteurs

La politique scientifique développée à compter de 2017 entend multiplier les passerelles entre formation et recherche au sein de l’école. Plusieurs initiatives ont déjà été lancées pour favoriser la poursuite en thèse des élèves centraliens. Parmi elles, le « Track Recherche » accessible en 3ème année du cursus centralien pour inciter un nombre plus grand d’étudiants à poursuivre en thèse en leur donnant la possibilité de commencer leurs travaux de recherche avant la fin de leur cycle ingénieur.

Le nouveau cursus de la formation École Centrale de Lille favorise également la découverte de la recherche dès la semaine d’intégration et a mis en place des modules électifs et projets qui s’appuient fortement sur les infrastructures des laboratoires.

L’établissement prévoit par ailleurs de développer la création de formations de type Masters Internationaux à orientation Recherche, en lien direct avec les activités menées dans ses laboratoires.

Enfin, l’établissement participera à la promotion du titre de docteur de Centrale Lille dans le cadre d’une démarche de synergie de site et de promotion du label de doctorat sous la bannière ULNE.

« La Recherche est au cœur de nos priorités. Elle innerve et nourrit l’ensemble des actions de l’école, celles mises en place à destination des élèves ingénieurs comme celles lancées à l’attention de nos partenaires académiques, institutionnels et entreprises. Avec cette nouvelle politique scientifique, nous réaffirmons notre engagement à jouer un rôle actif pour faire rayonner l’enseignement supérieur français tout en apportant notre contribution aux enjeux de croissance des acteurs économiques, », conclut Emmanuel Duflos, Directeur de Centrale Lille.

http://www.ec-lille.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: