En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le groupe pharmaceutique Aspen réorganise et améliore la gestion des alarmes

Publication: 13 septembre

Partagez sur
 
Dans un environnement industriel de plus en plus connecté, les solutions de mobilité métiers jouent désormais un rôle clé en délivrant au personnel l’information attendue au cœur de leur activité...
 

En décembre 2016, le site pharmaceutique d’Aspen, situé à Notre-Dame-de-Bondeville (76) s’est doté d’une nouvelle solution de communication permettant d’uniformiser et de centraliser toutes les alarmes de ce site spécialisé dans la production pharmaceutique de produits stériles et injectables.

Suite au remplacement des anciens systèmes d’alarme, l’activité des rondiers, les dispositifs DATI (Dispositif d’Appel pour Travailleurs Isolés) et les alarmes techniques sont désormais intégrées à la plate-forme logicielle Ascom Mercury qui centralise tous les signalements d’incidents et se connecte sur différentes sources, les traite, avant de les notifier sur différents supports.

Notifier et alerter rapidement : c’est renforcer la sécurité du personnel et faciliter l’organisation générale du site

Sur ce site de 22 hectares, qui fonctionne en permanence sous la cadence des 3/8 et week-ends, de nombreux agents parmi les 650 employés directs se retrouvent en situation permanente de mobilité ou d’isolement. Après le déploiement de la plateforme de gestion et de centralisation des flux Ascom Mercury, les opérateurs, agents de maintenance et de gardiennage, disposent aujourd’hui de l’application SmartConnect sur leurs smartphones Android. Cette dernière permet d’aller plus loin dans la connexion avec les équipes mobiles en leur permettant de signaler des incidents ou encore d’envoyer des alertes en cas de situation critique.

Grâce à l’application Smartconnect, qui opère une bascule entre réseau WiFi et 3G/4G dès lors que l’on sort des bâtiments, les agents peuvent désormais communiquer où qu’ils soient à travers le réseau WIFI interne du site d’Aspen. Cela procure l’énorme avantage de pouvoir être joignable à tout moment !

Pour les activités de surveillance, les rondiers ont aujourd’hui la possibilité de démarrer leurs rondes directement depuis leur smartphone. Lors de leur parcours, ils scannent des balises NFC sur certains de leurs points de passage clés, et informent, en temps réel le PC sécurité, d’être passés récemment sur ces lieux stratégiques.

En cas d’incidents, ils peuvent aussi alerter et être avertis où qu’ils se trouvent, tout comme les agents de sécurité, qui, grâce au dispositif DATI, peuvent également alerter et être géo localisés, notamment ceux travaillant la nuit de façon isolée.

Plusieurs scénarios sont configurables : « Aujourd’hui, les agents communiquent bien plus facilement. Ils peuvent par exemple envoyer une photo pour faire remonter un incident et déclencher une alarme, ou encore envoyer des messages textes aux collègues à proximité d’un lieu ou une alarme aurait été émise et signalée. » Commente Monsieur Harel Responsable Automatismes et informatique industrielle chez Aspen.

La réactivité d’intervention est essentielle sur un site ou chaque alarme peut être synonyme d’arrêt de la production et de baisse de productivité

Auparavant, de nombreuses applications métier cohabitaient et participaient à la bonne organisation d’une production sécurisée. Mais la multitude de solutions et de supports associés n’était pas toujours facile à gérer. Désormais, les différentes rondes, les signalements d’incidents (incendie, intrusion), les alarmes machines (production) ou autres alarmes techniques (eau, vapeur...) sont centralisées au sein de la plate-forme applicative Ascom Mercury, qui redirige et notifie les alarmes sous forme de message texte, mail, synthèse vocale, ou encore par sms vers un portable.

« Dans le passé, le département Environnement Sécurité était doté de plusieurs systèmes « de contacts secs » qui coexistaient. Cela présentait de nombreux inconvénients en termes d’organisation et de risque de panne. Aujourd’hui, grâce à l’uniformisation de nos solutions et l’utilisation de Mercury, nous avons une vision en temps réel de toutes les alarmes qui sont visualisables sur un écran unique installé au sein des postes de supervision du site » explique Monsieur Harel. Avant de poursuivre : « Toutes les interactions (rapports de rondes, incidents, alarmes techniques) sont ensuite remontées vers un PC de supervision, avant d’être archivées, ce qui renforce le processus de traçabilité des événements et la prise de décisions. »

Par ailleurs, Il n’est aujourd’hui plus nécessaire de mobiliser une personne en permanence dans le poste de garde pour rediriger les alarmes comme auparavant. Tout est automatiquement envoyé à la bonne personne, au bon endroit, en temps réel.

La prochaine étape sur le site de production sera très certainement l’installation de 30 dispositifs DATI qui seront mis à disposition dans les zones sensibles du site. Chacun aura la possibilité de s’en équiper, ou non, en fonction de son activité quotidienne et des risques liés à cette dernière. Le groupe Aspen continue ainsi d’affirmer sa volonté d’investir dans son outil de production industriel et d’améliorer en permanence son niveau de qualité et de sécurité.

http://www.ascom.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: