En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Avec un détecteur par rayons X ISHIDA, le contrôle qualité devient absolu

Publication: 12 septembre

Partagez sur
 
Fondée en 1995 par Boris Aleksandrov, la société russe ROSTRAGROEXPORT produit sous la marque Aleksandrov un aliment plaisir original...
 

16 variétés de barres chocolatées réalisées à partir de lait caillé dont certaines sont ensuite recouvertes de chocolat belge noir ou blanc.

Produits haut de gamme, à très forte notoriété, ces barres sont, depuis l’introduction d’un détecteur à rayons X ISHIDA référencé IX-GA-4075, soumises à un contrôle très strict.

Jusqu’à 400 000 conditionnements passent sous l’œil de la machine à la cadence de 60/minutes, 24 heures/7 jours.

Dès la fabrication des barres, elles sont scellées dans un film flow pack puis placées dans des boîtes de 12 unités. Certaines, destinées aux enfants, comprennent aussi un jouet comme par exemple, un jeu de société, une petite voiture…

Le détecteur à rayons X SHIDA repère les contaminants, contrôle le poids, les défauts des produits, les éléments manquants dans un conditionnement. C’est un système complet du contrôle qualité

Pour Pavel Kubakhov, responsable des nouvelles technologies de l’entreprise, l’utilisation d’un simple détecteur de métaux n’était pas envisageable « Nous avions besoin d’une machine plus complète, capable de repérer des contaminants de diverses natures et les défauts occasionnelle des barres, les manquants… »

La machine, configurée avec un logiciel en langue russe, a d’ores et déjà en mémoire 40 process, ce qui permet de passer d’une fabrication à une autre en quelques minutes.

Selon Pavel Kubakhov, « Ce détecteur à rayons X, du fait de sa fiabilité, représente un investissement qui sera amorti en peu de temps. »

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: