En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

« Agora industrie : l’homme au cœur de l’industrie du futur »

Publication: 8 septembre

Partagez sur
 
Un rendez-vous inédit pour l’avenir de l’industrie française...
 

L’Alliance Industrie du Futur, le Cercle de l’Industrie, le CNI (Conseil National de l’Industrie), le GFI (Groupe des Fédérations Industrielles) et la CNS (Commission Nationale des Services) ont annoncé lors d’une conférence de presse le 6 septembre, le lancement de la 1ère édition de l’Agora Industrie sur le thème « L’Homme au cœur de l’industrie du futur » : une nouvelle plateforme d’échanges sur les compétences dans l’industrie. En créant les conditions du « dialogue du futur », les ambitions de cette agora inédite sont avant tout de faire émerger une vision de l’entreprise industrielle du futur imaginée par ses salariés, les entrepreneurs et les jeunes, et de resserrer les liens entre le monde éducatif et le monde professionnel.

L’ensemble des parties prenantes concernées par la place de l’Homme au cœur de l’Industrie du Futur participeront aux débats. A l’issue de cette consultation, lors d’un grand Forum organisé le 12 décembre à la Mutualité Française, l’AIF intégrera les conclusions à sa propre feuille de route afin que les premières initiatives se concrétisent rapidement.

Pourquoi cette première édition de l’Agora Industrie ?

Les entreprises, notamment les PME, ont des challenges à relever d’une ampleur nouvelle qui sont pour partie conséquence de la digitalisation de l’économie et de la société : modification des modèles d’affaire, des relations avec les clients, refonte des organisations, besoin d’évolution rapide des compétences, accès aux nouvelles technologies et amélioration de la compétitivité... La France développe, notamment sous l’impulsion de l’Alliance Industrie du Futur, son propre modèle de transformation, plaçant l’humain au cœur des réflexions.

C’est dans ce contexte que l’Alliance Industrie du Futur, le Cercle de l’Industrie, le Conseil National de l’Industrie, le Groupe des Fédérations Industrielles et la Commission Nationale des Services mettent en place un agenda de rencontres et de réflexion avec toutes les parties prenantes, afin d’aboutir le 12 décembre prochain, au tout premier forum de dialogue et de propositions concrètes sur les métiers, compétences et organisation du travail dans l’industrie du futur, en mobilisant acteurs publics et privés, organisations représentatives, jeunes et salariés.

Une méthodologie innovante et participative pour mettre en œuvre des propositions concrètes

L’Alliance Industrie du Futur engage avec ses partenaires la réflexion et l’action sur les questions de métiers et de compétences. En réunissant l’ensemble des parties prenantes concernées par les métiers et compétences de l’industrie du futur, l’Alliance se positionne au centre des enjeux d’évolution des métiers de l’industrie. Les publics visés ? Les dirigeants d’entreprises industrielles, les salariés, le monde académique, les jeunes et les acteurs de l’emploi et de la formation.

Deux niveaux d’interactions émergeront des réunions de préparation et de réflexion : entre professionnels lors des ateliers coordonnés par des personnalités reconnues, et avec le grand public grâce à une grande plateforme citoyenne en ligne.

En animant une communauté la plus large possible pour aboutir à une politique et un plan d’action partagés pour les métiers et compétences de l’industrie du futur, l’addition des travaux et des échanges avec le grand public impacteront fortement et concrètement les conclusions et recommandations issues de l’Agora Industrie.

4 ateliers et une plateforme citoyenne

Afin de créer le dialogue du futur, cette première édition de l’Agora Industrie initie une réflexion prospective et dynamique sur la thématique de « L’Homme au cœur de l’industrie du Futur », et a pour objet premier de tirer des perspectives applicables rapidement, en s’articulant le 12 décembre prochain, autour de 4 ateliers ad hoc et déjà constitués ainsi qu’une plateforme de consultation citoyenne :

- Atelier 1 : « Organisation et Management dans l’industrie du futur » Président : Christophe Catoir, PDG de The Adecco Group France

Evolution des modèles d’affaires, des organisations industrielles, des modes de management et du rôle des dirigeants sous l’effet des nouvelles technologies et en premier lieu du digital sont au centre des enjeux. L’accompagnement des managers et dirigeants pour profiter de cette mutation pour gagner des parts de marché, accroitre la compétitivité et la motivation des équipes est une nécessité incontournable.

Questions-clés

- Comment les nouvelles technologies (digital, fabrication additive...) revisitent la stratégie de l’entreprise, son lien avec ses clients, des partenaires et concurrents ?

- Quel impact ont les nouvelles technologies sur l’organisation, la gouvernance, le rôle des dirigeants ?

- Comment accompagner et favoriser ces mutations ?

Atelier 2 : « Formation et accompagnement des salariés et futurs salariés » Président : Alain Cadix - Membre de l’Académie des Technologies et Président de l’AFDET (Association française pour le développement de l’enseignement technique)

Seront abordées les problématiques d’impact des nouvelles technologies sur le travail, les nouveaux profils nécessaires, les modalités de formation initiale et professionnelle qui s’en déduisent. Dans un contexte d’exigence forte de sécurisation des parcours professionnels, il s’agit d’apporter une réflexion concrète sur le nouveau rôle de l’entreprise pour accompagner la formation continue de ses collaborateurs.

Questions-clés

- Ruptures technologiques et adaptation des compétences : quelles évolutions attendues pour les collaborateurs ?

- Ruptures technologiques et adaptation des compétences : quelles évolutions pour les modes d’apprentissage ?

- Formation professionnelle du futur : quels besoins ? Quels acteurs ?

Atelier 3 : « Quel rôle des pouvoirs publics et institutionnels dans l’accompagnement de cette transformation ? ». Président : Christophe Lerouge, Directeur DIRECTE Occitanie

Cet atelier se concentrera sur le rôle des pouvoirs publics de manière à favoriser les évolutions dégagées par les deux groupes qui précèdent. La question du territoire est notamment essentielle : comment diffuser le message industrie du futur sur le territoire ? Comment impliquer les acteurs du territoire, notamment les PME ? Les thèmes de la formation professionnelle et de la structuration des filières seront également abordés.

Questions-clés

- Quel rôle pour l’État (Ministère de l’éducation nationale, Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Ministère du travail, Ministère de l’économie et des finances), les collectivités ?

- Quel rôle pour les fédérations professionnelles, les syndicats de salariés ?

- Quel rôle pour les opérateurs publics ?

Challenge national des lycéens, étudiants et jeunes diplômés Ambassadrice : Melissa Perez (étudiante Arts & Métiers ParisTech)

Les thèmes étudiés sont les mêmes que dans les ateliers 1,2 et 3. Des centaines de participants (lycéens, étudiants, jeunes diplômés) débattront sur ces thèmes, et poseront des questions aux participants experts des 3 autres ateliers pour apporter des solutions concrètes et innovantes. La synthèse de leur réflexion sera donnée lors du forum le 12 décembre.

http://www.industrie-dufutur.org/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: