En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Un palan VERLINDE de 10 tonnes augmente le temps disponible pour la production

Publication: 14 août

Partagez sur
 
Un palan électrique à câble EUROBLOC VM3 Essential et un kit de pont roulant de Verlinde donnent un nouvel élan aux opérations d’un atelier de fabrication de moules par injection au Royaume-Uni...
 

Le palan, d’une capacité de 10 tonnes et d’une hauteur de levage de 9 m, aide GOODFISH Ltd, dont le siège est à Cannock, à soulever les outils de moulage jusqu’aux différentes presses à injection avec une efficacité qui permet de maximiser le temps disponible pour la production. Le palan fait partie d’un système de pont roulant d’une portée de 19 m et d’une hauteur installée de 4,3 m. Il a été conçu, fabriqué et installé par PELLOBY, distributeur de Verlinde au Royaume-Uni.

« Ce pont roulant est un investissement majeur pour GOODFISH, sans doute le plus important que nous ayons fait à ce jour » explique Kevin Turner, le directeur technique. « Auparavant le changement d’outils se faisait en soulevant les outils jusqu’aux presses à injection à l’aide d’un portique en A de 3 tonnes, mais c’était un processus très lent et complexe. »

Grâce aux deux vitesses de direction (20 et 5 m/min) et aux deux vitesses de levage (5 et 0,83 m/min) disponibles sur le palan EUROBLOC VM3 ESSENTIAL, GOODFISH peut optimiser son processus de production. En effet, le nouvel ensemble pont roulant/palan permet de minimiser les temps de changement d’outils grâce à des méthodologies telles que le SMED (système de modification rapide des réglages des machines).

« Le temps disponible pour la production va inévitablement s’améliorer mais, mieux encore, la plus grande capacité de levage (10 tonnes) du palan VERLINDE va ouvrir la voie à de nouvelles opportunités et à de nouveaux clients potentiels » assure M. Turner.

Un avantage supplémentaire du nouveau palan concerne la sécurité. M. Turner explique que l’ancienne méthode de levage avec un portique de 3 tonnes « n’était pas sans risques pour la sécurité ». Désormais, avec le nouveau système de pont roulant équipé d’un palan Verlinde, ces problèmes sont de l’histoire ancienne. Par exemple, le palan EUROBLOC VM3 ESSENTIAL utilise non seulement un projecteur à LED pour une meilleure visibilité, mais il est également équipé d’un limiteur de charge électromécanique en standard, d’un fin de course de levage, d’un câble galvanisé à haut niveau de sécurité, d’une classe de protection IP54 de l’armoire électrique, d’une commande basse tension et d’un crochet rotatif avec linguet de sécurité.

Les nombreux dispositifs spéciaux du palan EUROBLOC VM3 ESSENTIAL de VERLINDE permettent aussi de réduire considérablement les besoins de maintenance. Par exemple, non seulement le réducteur de levage et le réducteur de direction sont lubrifiés à vie, mais le frein de levage est conçu pour une durée de vie égale à celle du palan en fonctionnement normal. Par ailleurs, le guide câble a été conçu pour pouvoir être remplacé facilement pendant les interventions d’entretien courant, et le rapport très important entre le diamètre du câble et celui du tambour augmente la durée de vie du câble.

L’ensemble du système, qui est commandé par une télécommande radio portable, a cependant connu sa part de problèmes lors de l’installation. Par exemple, pour maximiser la hauteur de levage, le pont roulant était conçu de façon à ce que ses béquilles soient plus hautes que celles de la plupart des ponts. Bien que cette hauteur aurait pu être obtenu avec des colonnes indépendantes plus grandes, puisqu’il en fallait 18 pour soutenir le poids du pont (plus une capacité de levage potentielle jusqu’à 10 tonnes), cela aurait nécessité beaucoup plus d’acier et aurait coûté davantage. Nous avons préféré utiliser des colonnes plus courtes avec des embases plus larges, ce qui a également permis de réduire le point de retournement du pont.

« J’ai été très satisfait de PELLOBY à tous les égards », assure M. Turner. « L’installation s’est déroulée dans les meilleures conditions ; nous avons reçu les formulaires RAMS [évaluation des risques et déclarations de la méthode) suffisamment tôt pour nous permettre d’évaluer les risques potentiels et d’auditer l’ensemble de l’installation à l’avance. Les équipes de GOODFISH et de PELLOBY ont collaboré efficacement pendant une période de deux semaines couvrant la préparation et l’installation, d’où très peu de perturbations dans la production. »

http://www.verlinde.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: